Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Fiche méthode

1 - Comment distinguer les registres littéraires ?


Introduction

Les registres littéraires donnent une certaine tonalité à un texte : ils visent à faire  éprouver des sentiments variés au lecteur.
DYS

A. Le registre comique

  • Il suscite le rire ou le sourire. On distingue le comique de gestes, de caractère, de situation et de mots.
  • Les principaux procédés comiques sont :
    • les effets de rupture, de décalage, de surprise ou d’exagération ;
    • la répétition de mots, de phrases, de situations ;
    • les quiproquos et jeux de mots...
  • Il existe de nombreuses nuances de registres comiques : l’ironie (qui consiste à se moquer en disant le contraire de ce que l’on veut faire comprendre), l’humour, la parodie...

B. Le registre satirique

  • Il se moque pour faire réfléchir.
  • Il s’attaque à quelqu’un ou quelque chose, le critique en n’hésitant pas à le ridiculiser pour faire réagir le lecteur, l’amuser, voire le faire rire.

C. Le registre tragique

  • Il met en scène des situations désespérées où un personnage, victime de la fatalité, est voué à la mort. Des forces pèsent sur lui, le dominent, ce qui suscite la compassion du lecteur.
  • Les principaux procédés tragiques sont :
    • l’utilisation du lexique de la fatalité, du désespoir, du malheur et de la mort ;
    • une ponctuation expressive ;
    • des figures des style d’opposition pour souligner les dilemmes ou l’impuissance (antithèse, voix passive...).

D. Le registre lyrique

  • Il exalte des sentiments (joie, tristesse, espoir, amour...), souvent exprimés à la 1re personne du singulier.
  • Les principaux procédés lyriques sont :
    • le lexique des sentiments et des émotions ;
    • la ponctuation expressive, les interjections (Hélas !) et apostrophes (Ô nuit...) ;
    • des figures de style comme l’anaphore, l’hyperbole, la métaphore...

E. Le registre épique

  • Il suscite l’admiration devant les exploits du héros et l’enthousiasme devant des actions collectives.
  • Les principaux procédés de l’épique sont :
    • l’utilisation du lexique du combat, de l’héroïsme, de l’exploit et du merveilleux
    • les figures de l’amplification (pluriel, hyperboles) ;
    • les images valorisantes et les superlatifs
    • l’accumulation de verbes d’action ;
    • la personnification...

F. Le registre fantastique

  • Il correspond à l’irruption d’éléments surnaturels, de phénomènes inexpliqués et inquiétants dans un univers quotidien et banal.
  • Le lecteur doute avec le personnage principal et la fin du texte ne permet pas de trancher entre une explication réelle ou surnaturelle.
  • Les principaux procédés du fantastique sont :
    • le choix d’un point de vue narratif généralement interne, afin que le lecteur ait accès aux perceptions et hésitations du narrateur ;
    • le lexique de la peur ;
    • une ponctuation expressive (de nombreuses interrogatives et exclamatives) ;
    • l’emploi de modalisateurs et d’images visuelles ou sonores (comparaisons, métaphores) créant le doute et la peur.
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?