Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L'inconscient
P.66-67

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Synthèse


L’inconscient





L’inconscient est un enjeu pour la philosophie, car il critique la suprématie de la conscience, longtemps considérée comme la seule instance psychique – d'où les réticences à admettre son existence. Les travaux de Freud engagent également une réflexion sociale, notamment à propos de l’art et de la religion, et dépassent l'étude des seuls cas pathologiques. L’inconscient demeure‑t‑il une hypothèse indispensable pour la connaissance de l’homme ?

Réflexion 1
Ma pensée est-elle toujours consciente ?

  • Avons-nous des pensées non conscientes ?
    Force est de constater qu’il est impossible d’avoir conscience de façon simultanée de tous les processus psychiques qui se passent en nous. L’expérience nous oblige à constater que nous subissons nécessairement des petites perceptions non conscientes. C’est pour cette raison que Leibniz a élaboré sa théorie des petites perceptions.

  • Ignorons-nous les causes de nos pensées ?
    Évidemment, nous constatons que nous agissons et que nous pensons, mais dès lors que nous nous interrogeons sur l’origine de nos actes et de nos pensées, les choses deviennent plus complexes. Pourquoi pensons-nous ce que nous pensons ? Pourquoi apprécions-nous de faire une chose et détestons-nous en faire une autre ? Nous sommes bien obligés d’admettre avec Nietzsche que la source de nos idées nous échappe.

Réflexion 2
Peut-on se passer de l’hypothèse de l’inconscient ?

  • Que nous apporte l’hypothèse de l’inconscient ?
    L’hypothèse de l’inconscient offre un nouvel éclairage sur ce que nous sommes. Elle permet de donner un sens à ce qui nous semble à première vue ne pas en avoir : actes manqués, lapsus, rêves, conduites névrotiques, etc. Grâce à cette hypothèse, ce qui est absurde laisse la place à ce qui a du sens et permet parfois, sinon de guérir nos souffrances, au moins de les expliquer.

  • La psychanalyse est-elle une science ?
    Freud pensait que la psychanalyse était une science de la nature et se considérait comme un scientifique. Si la psychanalyse n’est pas une science au sens strict, elle nous donne des cadres généraux qui permettent d’interpréter les cas particuliers. A minima, elle est donc, suivant l’expression de Ricoeur, « une science de l’interprétation » de notre psychisme et de nos troubles.

Réflexion 3
Quelles rivalités le Moi arbitre-t-il ?

  • Quel rôle l’hypothèse de l’inconscient joue-t-elle dans la compréhension de notre existence sociale ?
    Bettelheim analyse le sens caché des contes pour enfants. Il montre que le conte a une visée éducative pour le Moi. Le Ça, siège des pulsions, doit être contrôlé par le Moi, au nom d’une prise en compte du réel exigée par le Surmoi. Il s’agit de trouver un arbitrage pour supprimer l’angoisse et permettre l’édification de la personnalité conformément au principe de réalité.

  • En quoi l’hypothèse de l’inconscient nous libère-t-elle de nous-même ?
    L’analyse de Lacan montre que les principes de plaisir et de réalité, que l’on pourrait trop vite identifier comme antagonistes, sont reliés dans leurs définitions et par un objectif commun : réaliser une enceinte de régulation pour équilibrer notre réaction face au monde extérieur.

Carte mentale de synthèse


« L’interprétation des rêves est la voie royale qui mène à la connaissance de l’inconscient. »

Sigmund Freud

« Le support de nos vies est basé sur celle des autres. »

Mélanie Klein

« Voilà la grande erreur de toujours : s’imaginer que les êtres pensent ce qu’ils disent. »

Jacques Lacan

« La connaissance intime est un danger épouvantable : on croit savoir, en fait on ne sait rien. »

Élisabeth Roudinesco

Sujets de dissertation

  • Peut-on ne pas savoir ce que l’on fait ?
  • L’hypothèse de l’inconscient contredit-elle l’idée de liberté ?
  • Nos déterminismes psychiques nous rendent-ils irresponsables ?
  • Peut-on penser inconsciemment ?
  • L’idée d’inconscient est-elle contradictoire ?

Propositions pour une œuvre suivie

  • Sigmund Freud, L’avenir d’une illusion, 1927 • Retrouvez la fiche ici.
  • Sigmund Freud, Cinq leçons sur la psychanalyse, 1910
  • Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation, 1930
  • Sigmund Freud, Métapsychologie, 1915

Pour aller plus loin


À voir

PHI.T.2.Synthese.film_nietzsche

Pinchas Perry, Et Nietzsche a pleuré, à partir du livre éponyme d’Irvin Yalom, 2007
L’auteur imagine une rencontre entre Nietzsche et Breuer. Le premier, pas encore connu, souffre de terribles migraines. Breuer lui propose de le soigner, mais au fur et à mesure de l’histoire, les rôles s’inversent et nous assistons aux débuts de la psychanalyse.


PHI.T.2.Synthese.freud_passion_secretes

John Huston, Freud, Passions secrètes, 1962
Ce film retrace les débuts de la psychanalyse, les premières découvertes de Freud et la manière dont ses recherches ont été accueillies.



À lire

Marie Cardinal, Les mots pour le dire, 1975
L’auteure fournit un récit de sa psychanalyse et de ses impressions sur cette pratique thérapeutique qui lui fournit « les mots pour dire » sa souffrance psychique.

Jacques André, Les 100 mots de la psychanalyse, 2011
Les termes utilisés en psychanalyse nécessitent des définitions précises, présentées ici.

Anne Mallevay, Variety Artworks, L’interprétation des rêves (Manga), 2013
Cette bande dessinée retrace les travaux de Freud à propos du rêve et de l’inconscient.

Jean Laplanche, Jean-Bertrand Pontalis, Le Vocabulaire de la psychanalyse, 1967
Il s’agit d’un ouvrage de référence sur les définitions des principaux termes utilisés par la psychanalyse. L’ouvrage traite essentiellement de concepts établis par Freud.

Liens avec les autres
champs disciplinaires

Sociologie

Les structures familiales, la religion, la société

Histoire de l’art

L’origine de la création artistique

Littérature

Sophocle, Œdipe roi

Numérique

Retrouvez une anthologie complémentaire en cliquant ici.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.