Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Repères • Glossaire
P.65

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer




Repères ● Glossaire





Repères



Exemple / Preuve

Un exemple permet d’illustrer ou d’éclairer une idée, mais c’est un cas dont on ne peut faire une généralité. Il existe toujours un contre-exemple à un exemple. Au contraire, une preuve est une affirmation justifiée, par la démonstration ou par l’expérimentation, et qui vaut pour tous les cas de l’idée concernée.

Par exemple, il existe des patients soignés par la psychanalyse et d’autres qui n’ont pas pu l’être. Ce sont des exemples contradictoires, dont on ne peut pas faire une preuve pour affirmer ou infirmer la scientificité de cette discipline.

En acte / En puissance

Est en acte l’action que nous réalisons ou que nous avons réalisée : elle est effective. Est en puissance l’action que nous avons la force ou la compétence de réaliser mais que nous ne menons pas pour l’instant : elle est possible.

Par exemple, vous lisez ce texte en acte et vous pouvez le commenter en puissance.

Médiat / Immédiat

Le médiat est l’intermédiaire entre deux choses, alors que l’immédiat est donné sans intermédiaire.

Origine / Fondement

L’origine est ce qui est premier dans le temps (accidentel) ; c’est l’ensemble des causes objectives qui ont permis à un phénomène d’apparaître. Le fondement représente la raison d’être ultime (essentiel) qui légitime le phénomène.

Hypothèse / Conséquence / Conclusion

Une hypothèse est la réponse par anticipation à un problème ; elle demande à être validée ou infirmée par une expérience ou une démonstration. Une conséquence est une proposition évidemment vraie dès lors que l’on admet certaines prémisses et que notre hypothèse est valide. Une conclusion est une proposition que l’on tire suite à un raisonnement ou en observant les conséquences pratiques d’une expérimentation.

Par exemple, l’hypothèse que l’hystérie n’est pas un trouble somatique a pour conséquence d’inviter Charcot à pratiquer l’hypnose, qui fait disparaître les symptômes provisoirement, et dont la conclusion est que l’hystérie est une affection qui n’est pas somatique (liée au corps).

Glossaire



Les définitions de ces termes psychanalytiques sont freudiennes.

Angoisse (L’)

L’angoisse est un signal face à un désir venant du Ça que le Moi ressent comme une menace pour sa propre conservation.

Ça (Le)

Il s’agit de l’instance qui contient toutes les pulsions. Il est primitif, inconscient, amoral et irrationnel.

Inconscient (L’)

L’inconscient désigne la dimension psychique constituée des contenus refoulés. Il est inaccessible à la conscience. Il a une autonomie propre, une force. Il n’est pas une absence de conscience.

Libido (La)

La pulsion de vie, Eros, dispose d’une énergie variable suivant les individus. Cette énergie est la libido.

Moi (Le)

Le Moi est une différenciation du Ça sous l’effet de la pression extérieure ; il est partiellement conscient. Il s’oppose au Ça et s’efforce d’être moral et rationnel ; il est tendu entre le principe de plaisir et le principe de réalité.

Pulsion (La)

Cette « poussée » psychique trouve sa source dans le corps et cherche à obtenir satisfaction. Selon Freud, il existe des pulsions de vie (Eros) et des pulsions de mort (Thanatos).

Refoulement (Le)

Ce terme désigne l’action psychique par laquelle l’accès à la conscience est interdit à un élément pulsionnel dérangeant qui a été repoussé hors de la conscience.

Résistance (La)

Ce processus psychique empêche le retour à la conscience d’un savoir que le patient a enfoui mais qu’il doit reconnaître, puis dépasser, pour s’en libérer.

Sexualité (La)

Elle ne désigne pas uniquement les activités des organes sexuels. La sexualité est, chez l’enfant, une recherche de satisfaction de la libido par des moyens qui caractérisent les différentes phases : orale, anale, phallique. Le narcissisme est, par exemple, la forme la plus poussée de la libido placée sur le Moi.

Surmoi (Le)

Cette instance qui surveille le Moi apparaît au moment du complexe d’OEdipe par intériorisation des interdits parentaux. Il est à l’origine du sentiment de culpabilité. Il est en grande partie inconscient.

Topique (Une)

Une topique est une représentation spatiale de l’appareil psychique. La première topique est composée de la conscience, du préconscient et de l’inconscient. La seconde est constituée par le Ça, le Moi et le Surmoi.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.