Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Un défi qui s’impose à tous les acteurs
P.266-267

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Lecture


2

Un défi qui s’impose à tous les acteurs




Compétence : J'analyse et je comprends des documents

Image interactive

1
Des acteurs très impliqués dans la lutte contre le changement climatique : les ONG

Pandarevolution
1
2
3

Le WWF signifie en anglais World Wildlife Fund, ce qui signifie « fonds mondial pour la nature ». Cette organisation non gouvernementale (ONG), créée en 1961, oeuvre pour la protection de la biodiversité et la lutte contre le changement global.

J'étudie un document : un texte

2
Les effets du changement climatique

Le changement climatique est une menace grave. Mais il n’est que l’un des nombreux symptômes des dégradations de l’environnement planétaire que causent nos modes de vie. [...] Ceux‑ci ont aussi pour conséquence [...] la pollution des sols, des nappes phréatiques et des mers, la déforestation, l’épuisement des sols et des réserves d’eau par l’agriculture et l’élevage intensifs, l’épuisement des ressources maritimes par la pêche intensive et l’acidification des océans, l’érosion de la biodiversité.


Interview du chercheur Jean‑Claude Ameisen par Nicolas Truong, Le Monde, septembre 2015.

J'étudie un document : une carte

3
Une grande muraille verte au Sahel

Une grande muraille verte au Sahel

Le projet de Grande Muraille verte au Sahel vise à planter des milliers d’arbres d’ici 2025, pour lutter contre les effets du changement climatique : la désertification et la sécheresse. L’objectif est aussi de lutter contre la pauvreté. Si le projet a été lancé avec succès au Sénégal, les autres pays concernés par le projet sont en crise et ne peuvent mettre en œuvre leurs engagements.

J'étudie un document : un texte

4
Les conséquences de l'élevation du niveau de la mer

L’élévation du niveau de la mer ne menace pas uniquement les régions côtières, l’agriculture et les habitants du littoral, mais également un cinquième du patrimoine mondial dont la statue de la Liberté à New York (États-Unis), l’opéra de Sydney (Australie), la Tour de Londres (Angleterre) ou encore le site archéologique de Pompéi (Italie). [...] En cas de hausse de 3°C de la température, entre trois et douze pays dans le monde perdraient plus de la moitié de leur surface actuelle, notamment des États insulaires de l’océan Pacifique et des Caraïbes.


Audrey Garric, « Les sites du patrimoine de l’humanité seront-ils bientôt sous l’eau ? », Le Monde.fr, 6 mars 2014.

La ville de Venise

La ville de Venise et sa lagune sont inscrites au patrimoine mondial de l’humanité.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.