Français 5e
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : Se chercher, se construire
Ch. 1
Les grandes découvertes : vers un nouveau monde
Ch. 2
Moby Dick : sur les traces d'une baleine mythique
Thème 2 : Vivre en société, participer à la société
Ch. 3
Bandes de jeunes !
Ch. 4
En famille : Molière : Le malade imaginaire
Thème 3 : Regarder le monde, inventer des mondes
Ch. 5
La magie des Mille et Une Nuits
Ch. 6
Territoires imaginaires
Thème 4 : Agir sur le monde
Ch. 7
Héros d'hier, héros d'aujourd'hui
Thème complémentaire
Ch. 8
Sommes-nous maîtres de la nature ?
La langue au cycle 4
Lexique
Grammaire
Conjugaison
Orthographe
EPI
Méthode
Tableaux de conjugaison
Chapitre 8
Texte et image

Faut-il domestiquer la nature ?

Je réfléchis aux relations de l'homme avec la nature.

Texte
Vendredi ou la vie sauvage

Dans Vendredi ou la vie sauvage, Michel Tournier reprend le mythe de Robinson Crusoé. Après le naufrage de son bateau, celui-ci se retrouve seul sur une ile déserte. Mais un jour, il sauve la vie de Vendredi, un Indien, qui reste alors avec lui.

Tout allait bien en apparence. L'île prospérait1 au soleil, avec ses cultures, ses troupeaux, ses vergers2, et les maisons qui s'édifiaient3 de semaine en semaine. Vendredi travaillait dur, et Robinson régnait en maître. Tenn4 qui vieillissait faisait des siestes de plus en plus longues.
La vérité, c'est qu'ils s'ennuyaient tous les trois. Vendredi était docile5 par reconnaissance. Il voulait faire plaisir à Robinson qui lui avait sauvé la vie. Mais il ne comprenait rien à toute cette organisation, à ces codes, à ces cérémonies, et même la raison d'être des champs cultivés, des bêtes domestiquées et des maisons lui échappait complètement. Robinson avait beau lui expliquer que c'était comme cela en Europe dans les pays civilisés, il ne voyait pas pourquoi il fallait faire la même chose sur l'île déserte du Pacifique. De son côté, Robinson voyait bien que Vendredi n'approuvait pas du fond du cœur cette île trop bien administrée qui était l'œuvre de sa vie. Certes Vendredi faisait de son mieux. Mais dès qu'il avait un moment de liberté, il ne faisait que des bêtises.
Par exemple, il se conduisait à l'égard des animaux d'une façon tout à fait incompréhensible. Pour Robinson, les animaux étaient soit utiles, soit nuisibles6. Les utiles devaient être protégés pour qu'ils se multiplient. Quant aux nuisibles, il fallait les détruire de la façon la plus expéditive. Impossible de faire comprendre cela à Vendredi ! Tantôt il se prenait d'une amitié passionnée et absurde pour n'importe quel animal – utile ou nuisible. Tantôt il accomplissait sur les animaux des actes d'une cruauté monstrueuse.
C'est ainsi qu'il avait entrepris d'élever et d'apprivoiser un couple de rats !
Michel Tournier
Vendredi ou la vie sauvage, 1971, Folio Junior, © Gallimard Jeunesse, 2007.

1. Se développait.
2. Plantations d'arbres fruitiers.
3. Se construisaient.
4. Tenn est le chien qui était sur le bateau avec Robinson quand il a fait naufrage. Comme le héros, il a survécu et a rejoint l'île.
5. Obéissant.
6. Qui ont des effets négatifs.

MICHEL TOURNIER
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : M. Kalter/Akg

Michel Tournier

(1924-2016)


Michel Tournier (1924-2016) a été traducteur (de l'allemand), animateur de radio et de télévision. Il publie son premier roman à 42 ans : Vendredi ou les limbes du Pacifique, qu'il adapte ensuite pour la jeunesse, dans Vendredi ou la vie sauvage.

Éclairage

Le mythe de Robinson

En 1719, Daniel Defoe publie Robinson Crusoé, roman qui connaît un immense succès. Defoe y raconte l'aventure de Robinson, un Anglais du XVIIe siècle parti faire fortune aux Amériques. Après un naufrage, il se retrouve seul sur une île, jusqu'au jour où il sauve un Indien des cannibales. Il le nomme Vendredi, en référence au jour de leur rencontre, et l'accueille sur son île.
Rupe rupe ou La cueillette de fruits
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Paul Gauguin, Rupe rupe ou La cueillette de fruits, 1899, 128 x 190 cm (musée Pouchkine, Moscou).

Questions

Le texte

Je maîtrise la structure, le sens et l'orthographe des mots

L'ile domestiquée de Robinson


1. a. Quelles transformations Robinson a-t-il apportées à l'île déserte pour la domestiquer ? b.  De quel(s) modèle(s) s'est-il inspiré ?

2. En vous aidant de l'étymologie de « domestiquer », expliquez pourquoi Robinson veut domestiquer son île.

3. Cette domestication est‑elle montrée comme étant positive ou négative ? Proposez une réponse nuancée et justifiez en citant le texte.


Vendredi


4. a. Que fait Vendredi pour Robinson ? b. Pourquoi ? Trouvez plusieurs raisons.

5. Vendredi est‑il d'accord avec l'entreprise de domestication de la nature menée par Robinson ? Expliquez.


Domestiquer ou apprivoiser la nature ?


6. a. Définissez les verbes « domestiquer » et « apprivoiser » en insistant sur les différences de sens. b. Dites qui veut domestiquer la nature et qui veut l'apprivoiser. Justifiez en citant le texte.

7. Quelle(s) différence(s) remarquez-vous dans les relations de Robinson et de Vendredi avec les animaux ?

8. Quelle serait, selon vous, la réponse de Michel Tournier à la question : « Faut-il domestiquer la nature ? »

L'image

1. Décrivez le cadre dans lequel se passe la scène (éléments du décor, couleurs).

2. a. Que font les personnages et les animaux ? b.  Quelle relation les hommes entretiennent-ils avec les animaux ?

3. De quel personnage du texte pourrait-on rapprocher les figures du tableau ? Justifiez votre réponse.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.