Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les migrations, un phénomène mondial
P.240-241

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Leçon


Les migrations, un phénomène mondial




A. Des migrations en augmentation

  • Les migrations, légales ou clandestines, sont en forte augmentation dans le monde. On compte 240 millions de migrants en 2016. toutefois, les migrations internationales ne concernent que 3 % de la population mondiale. 
  • Avec la mondialisation, toutes les régions du monde sont concernées par les migrations. Toutefois, les flux migratoires restent principalement internes aux États. 
  • Parmi les migrations internationales, les flux Sud-Sud (entre pays en développement) et les flux Sud-Nord (d’un pays en développement vers un pays développé) sont quasiment équivalents. Les flux Nord-Nord (entre pays développés) sont également importants.

  • Migrations en forte augmentation
  • Des migrations mondialisées
  • Migrants : seulement 3 % de la population mondiale

B. Pourquoi migrer ?

  • Le premier facteur des migrations est économique (étude de cas 1). Les migrants sont à la recherche de meilleures conditions de vie. 
  • Les crises politiques sont à la source de nombreuses migrations : les réfugiés (doc. 1 p. 242) et les personnes déplacées fuient les guerres (étude de cas 2), les discriminations ou la privation de libertés (doc. 2 p. 242). 
  • Les phénomènes liés au changement climatique (désertification, catastrophes naturelles) provoquent de nouveaux types de migrations, les migrations environnementales.

  • Raisons économiques
  • Raisons politiques (réfugiés)
  • Migrations environnementales

C. Les conséquences des migrations

  • Les migrants gardent souvent un lien avec leur région d’origine (doc. 3 p. 243). Ils envoient de l’argent à leurs proches et participent ainsi au développement de ces régions (doc. 4 p. 243). 
  • L’émigration de travailleurs qualifiés (« brain drain ») ou peu qualifiés est un problème pour les pays de départ. 
  • Dans les pays d’accueil, les migrants se concentrent dans les métropoles. L’immigration permet l’accroissement et le rajeunissement de la population. 

  • Pays de départ : transferts d’argent, « brain drain »
  • Pays d’accueil : accroissement et rajeunissement de la population



C’est le nombre de migrants internationaux en 2016.


C’est la part des migrants dans la population mondiale en 2015.

Vocabulaire

  • Le « brain drain » : la « fuite des cerveaux ». Expression qui désigne l’émigration de travailleurs qualifiés. 
  • Un émigré : personne qui quitte son pays pour s’installer durablement dans un autre pays. 
  • Un immigré : personne qui arrive dans un pays étranger au sien pour s’y installer durablement. 
  • Un migrant : personne qui migre. 
  • Une migration internationale : déplacement d’une personne ou d’un groupe de personnes, d’un pays vers un autre pour s’y installer durablement. 
  • Les mobilités : ensemble de déplacements de personnes. 
  • Un réfugié : personne qui a fui son pays d’origine, craignant pour sa vie ou sa liberté. 


Voir les réponses

Je teste mes connaissances

1
Quelle est la part de la population mondiale concernée par les migrations internationales ?



2
Quelles sont les principales raisons de départ des migrants ?



3
Quelles sont les conséquences de ces migrations sur les pays d’accueil ? Sur les principales régions d’arrivée ?



4
Citez un exemple de flux migratoire Sud-Nord et un exemple de flux Sud-Sud.



5
Qu’est-ce que la « fuite des cerveaux » ?



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.