Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Voter : le combat pour le suffrage universel
P.144-145

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Enquête


Voter : le combat pour le suffrage universel




Compétence

  • Je situe et j'ordonne dans le temps.
  • Je travaille en groupe, en équipe.
  • Je réalise et je présente un exposé, une production collective.

Objectif

La Troisième République débute en 1870. En 1871, les Français sont appelés à voter pour élire leurs représentants. Jeune militant républicain, vous vous lancez dans une campagne visant à encourager la participation aux prochaines élections : en groupe, produisez une affiche rappelant l’histoire du suffrage universel en France.

Doc. 1
Le suffrage universel en 1848

Alphonse de Lamartine (1790-1869) est un célèbre poète qui a également eu des fonctions politiques importantes. Il fait partie du gouvernement provisoire de 1848 qui proclame le suffrage universel.

Au lever du soleil, les populations recueillies et émues de patriotisme se formèrent en colonnes à la sortie des temples, sous la conduite des maires, des curés, des instituteurs, des juges de paix, des citoyens influents, s’acheminèrent par villages et hameaux aux chefs-lieux d’arrondissement, et déposèrent dans les urnes [...] les noms des hommes dont [...] le talent et surtout la modération leur inspiraient le plus de confiance pour le salut commun et pour l’avenir de la République.
Il en fut de même dans les villes. On voyait les citoyens riches et pauvres, soldats ou ouvriers, propriétaires ou prolétaires, sortir un à un du seuil de leurs maisons, le recueillement et la sérénité sur leurs visages, porter leurs suffrages écrits au scrutin... les déposer dans l’urne et revenir avec la satisfaction peinte sur les traits comme d’une pieuse cérémonie.


Alphonse de Lamartine, Histoire de la Révolution de 1848, 1849.

Doc. 2
Caricature contre la loi électorale de 1850


<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Caricature contre la loi électorale de 1850

En 1850, une loi exclut de nombreux Français du droit de vote. Pour pouvoir voter, il faut payer un loyer ou habiter depuis trois ans au même endroit, ce qui réduit le nombre d’électeurs de 9,6 millions à 6,8 millions. Le suffrage universel masculin est rétabli en 1851.
Voir les réponses

Exercice 1 : Le suffrage universel : un combat

Relevez et présentez les grandes étapes du combat pour le suffrage universel. Reportez-les sur votre affiche !

1
À l’aide de la frise p.149, identifiez les grandes étapes de la conquête du droit de vote jusqu’en 1848.



2
Comment ce texte montre-t-il que le suffrage est universel en 1848 ?



3
Décrivez cette caricature : que critique-t-elle ?



Voir les réponses

Doc. 3
Un exemple d’affiche

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> Un exemple d’affiche

Voici un exemple d’affiche pour vous inspirer : à votre tour d’imaginer l’affiche qui vous convient !

100% Numérique

Voir les réponses

Exercice 2 : L’illustration de votre affiche

Feuilletez le manuel et choisissez une image pour illustrer votre affiche.

1
Votre manuel comporte de nombreuses illustrations, mais elles ne sont pas toutes pertinentes pour votre affiche : certaines peuvent être trop anciennes ou trop récentes, d’autres peuvent s’opposer à ce que vous souhaitez défendre. Choisissez-la soigneusement et justifiez votre choix !



Voir les réponses

Doc. 4
Victor Hugo défend le suffrage universel

Victor Hugo (1802-1885) est un écrivain, député de 1848 à 1851. Il prononce ce discours à l’Assemblée pour défendre le suffrage universel.

Le suffrage universel, en donnant un bulletin à ceux qui souffrent, leur ôte le fusil. En leur donnant la puissance, il leur donne le calme [...]. Le suffrage universel dit à tous : « Soyez tranquilles, vous êtes souverains »[...]. Il y a dans l’année un jour où celui qui vous obéit se voit votre pareil, ou celui qui vous sert se voit votre égal [...]. Il y a un jour dans l’année où le gagne-pain, le journalier, le manœuvre prend dans sa main, durcie par le travail, les ministres, les représentants, le président de la République et dit : « La puissance c’est moi ! » [...]. Quelle satisfaction, et par conséquent quel apaisement […] ! C’est la fin de la force brutale, c’est la fin de l’émeute […], le droit à l’insurrection aboli par le droit de suffrage !


Victor Hugo, discours à l’Assemblée, 21 mai 1850.
Voir les réponses

Exercice 3 : Le slogan de votre affiche

Choisissez une citation pour illustrer votre affiche.

1
Lisez attentivement le texte et choisissez une phrase pour la défense du suffrage universel.



2
Pour finir votre affiche, recopiez cette citation entre guillemets, en précisant l’auteur et la date.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.