Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L'amour fou
P.64-65

Texte et image


L'amour fou





SAPPHO

SAPPHO

(vers 630 - vers 580 av. J.-C.)


SAPPHO (vers 630-vers 580 av. J.-C.) est une poétesse grecque. Bien qu’elle ait été une femme de lettres très célèbre, il ne nous est parvenu que des fragments de son œuvre.

SAPPHO, Traité du Sublime



Heureux qui près de toi, pour toi seule soupire,
Qui jouit du plaisir de t’entendre parler,
Qui te voit quelquefois doucement lui sourire.
Les Dieux dans son bonheur peuvent-ils l’égaler ?

Je sens de veine en veine une subtile flamme
Courir par tout mon corps, sitôt que je te vois
Et dans les doux transports1 où s’égare mon âme
Je ne saurais trouver de langue ni de voix.

Un nuage confus se répand sur ma vue.
Je n’entends plus : je tombe en de douces langueurs2 ;
Et, pâle, sans haleine, interdite3, éperdue,
Un frisson me saisit, je tremble, je me meurs.

Mais quand on n’a plus rien, il faut tout hasarder.


SAPPHO, Traité du Sublime, « Ode à une femme aimée », VIIᵉ siècle avant J.-C., traduction de Boileau, cité dans Longin, chap. 8, 1700.

1. Émotions.
2. État d’âme mélancolique et rêveur.
3. Stupéfaite.

Lesbos

Sappho vécut sur l’ile de Lesbos, au large des côtes de l’actuelle Turquie. C’est du nom de cette ile que vient l’adjectif « lesbien », créé au XIXe siècle, en référence à Sappho, qui aimait aussi bien les hommes que les femmes.

Le lyrisme

  • Le registre lyrique privilégie l’expression d’émotions et de sentiments personnels, comme l’amour. On le trouve notamment dans la poésie. 
  • Le terme « lyrique » vient du mot lyre, sorte de petite harpe avec laquelle les poètes antiques accompagnaient leur chant. 

LOUISE LABÉ

LOUISE LABÉ

(1524-1566)


LOUISE LABÉ (1524-1566) est une poétesse de la Renaissance qui a vécu à Lyon. Son œuvre, très courte mais très célèbre, exprime la complexité du sentiment amoureux.

LOUISE LABÉ, Œuvres



Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie ;
J’ai chaud extrême en endurant froidure :
La vie m’est et trop molle et trop dure.
J’ai grands ennuis1 entremêlés de joie.

Tout à un coup je ris et je larmoie,
Et en plaisir maint2 grief3 tourment j’endure ;
Mon bien s’en va, et à jamais il dure ;
Tout en un coup je sèche et je verdoie.

Ainsi Amour inconstamment me mène ;
Et, quand je pense avoir plus de douleur,
Sans y penser je me trouve hors de peine.

Puis, quand je crois ma joie être certaine,
Et être au haut de mon désiré heur4,
Il me remet en mon premier malheur.


LOUISE LABÉ, Œuvres, sonnet 8, 1555.

1. Douleurs profondes.
2. Beaucoup.
3. Grave, pénible.
4. Bonheur.

Psyché ranimée par le baiser de
 l’Amour


Psyché ranimée par le baiser de
 l’Amour

Voir les réponses

L’image

1
Lisez le titre de l’œuvre. Sous les traits de quel personnage l’amour est-il représenté ? Expliquez ce choix après avoir fait quelques recherches (sur le site du musée du Louvre par exemple).



2
Appréciez-vous cette œuvre ? Expliquez votre avis.



Voir les réponses

Les textes

COMPÉTENCE - Je connais les aspects fondamentaux du fonctionnement de la phrase

Deux poèmes lyriques

1
a) Quel pronom personnel domine dans chaque poème ? b) Pourquoi peut-on dire qu’il s’agit d’une caractéristique du lyrisme ? Lisez le Repère.



2
a) À qui le poème de Sappho est-il adressé ? b) Et le poème de Louise Labé ?



3
Quelle nuance de l’amour ces deux poèmes expriment-ils ? Justifiez en citant les poèmes.



Sappho

4
a) En quoi le bonheur consiste-t-il selon la première strophe ? b) Quelle image Sappho utilise-t-elle pour montrer l’intensité de ce bonheur ?



5
De quelles manières le sentiment amoureux se manifeste-t-il aux strophes 2 et 3 ? Citez le texte pour illustrer votre réponse.



6
Comment comprenez-vous le dernier vers (« Mais quand on n’a plus rien, il faut tout hasarder. ») ?



Louise Labé

7
Sous quelle forme classique ce poème se présente-t-il ? Justifiez votre réponse.



8
De quelles manières la poétesse exprime-t-elle l’état dans lequel elle se trouve ? Relevez deux figures de style particulièrement employées dans ce poème et donnez des exemples.



9
Qui Louise Labé désigne-t-elle comme responsable de cet état ? Citez le vers qui l’exprime.



10
D’après ce poème, l’amour rend-il heureux ?



Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.