Couverture

Physique-Chimie 1re

Feuilleter la version papier




















Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus





Bilan




Repérer l’équivalence

  • Tout l’enjeu des titrages est de repérer l’équivalence, le moment où les réactifs ont été introduits dans des proportions stœchiométriques.

  • Avant l’équivalence, le réactif titré est en excès, c’est donc lui qui reste dans le bécher. Après l’équivalence, le réactif titrant est en excès, c’est donc lui qui reste dans le bécher.

  • Dans le cas d’espèces colorées, on utilise la coloration des espèces chimiques pour repérer l’équivalence :
    • si le réactif titré est la seule espèce colorée, l’équivalence coïncide avec la disparition de la couleur,
    • si le réactif titrant est la seule espèce colorée, l’équivalence correspond avec l’apparition d’une coloration dans le milieu.

Supplément numérique

Réalisez une carte mentale et reprenez les principales notions du chapitre !

Les limites de la modélisation

La technique de titrage permet de :
  • déterminer la concentration d’une espèce chimique en solution. L’objectif recherché est d’effectuer, par exemple, un contrôle qualité sur une espèce chimique.

Mais lors d’un titrage colorimétrique :
  • le suivi à l’œil nu est source d’une grande incertitude dans la lecture du volume équivalent ;
  • un titrage est destructif, l’espèce dont on cherche à déterminer la concentration est détruite dans l’échantillon titré ;
  • un titrage colorimétrique nécessite la présence d’espèces colorées pour identifier l’équivalence, il n’est donc pas adapté à toutes les espèces chimiques étudiées.

Les titrages

  • Les titrages sont des techniques de détermination de quantité de matière qui font intervenir une réaction chimique entre deux réactifs :
    • le réactif titrant, placé dans la burette,
    • le réactif à titrer, placé dans le bécher sous la burette.

  • Une réaction de titrage doit être totale, rapide et unique.
  • L’objet d’un titrage est de repérer l’équivalence :
    • il s’agit du stade où les deux réactifs ont été introduits en proportions stœchiométriques,
    • pour une équation de réaction titrage qui s’écrit :

      aA+bBcC+dD\text{a}\, \text{A}+\text{b}\, \text{B} \rightarrow \text{c}\, \text{C}+\text{d}\, \text{D},

      les quantités de matière initiales de réactif titrant n0(A)n_{0}(\text{A}) et de réactif titré n0(B)n_{0}(\text{B}) vérifient l’égalité n0(A)a=n0(B)b\dfrac{n_{0}(\mathrm{A})}{\mathrm{a}}=\dfrac{n_{0}(\mathrm{B})}{\text{b}} au point d’équivalence.

La technique de titrage
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?