Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Repères • Glossaire
P.275

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer




Repères ● Glossaire





Repères



Persuader / Convaincre

Persuader, c’est agir sur l’esprit d’autrui de façon à faire naître une certitude. Par exemple, « il suffit de défendre avec ferveur une idée pour en persuader les plus indécis ».

Convaincre, c’est agir avec l’esprit d’autrui de façon à faire naître une connaissance ou une vérité. Par exemple, « donner de bons arguments convainc mieux qu’un long discours ».

Singulier / Particulier / Général / Universel

Un caractère universel est partagé par tous les individus formant un univers, c’est‑à‑dire une totalité. Par exemple, « le désir de vivre est un élan universel parmi les animaux ». Un caractère général est un caractère partagé par tous les individus formant un genre. Par exemple, « après la déclaration, on assista à une panique générale chez les banquiers ».

Un caractère particulier est un caractère partagé par un individu non représentatif. Par exemple, « défendre un intérêt particulier peut être assimilé à de l’égoïsme ». Singulier se dit d’un caractère propre à un seul individu. Par exemple, « il possède une parole singulière, hors du commun ».

Subjectif / Objectif / Intersubjectif

Un discours ou un jugement est objectif lorsqu’il rend compte fidèlement de la nature de l’objet observé ou étudié. Un jugement objectif, c’est par exemple celui d’un sociologue constatant que « le football est un sport populaire en France, pratiqué majoritairement par les garçons ».

Un discours ou un jugement subjectif rend compte plus de la pensée du sujet qui parle que de la nature de ce dont il parle. Un exemple de jugement subjectif serait celui d’une féministe affirmant que « le football est un sport sexiste et violent ».

Un discours ou un jugement intersubjectif permet un accord entre les individus, sans pourtant fournir de vérité objective. Par exemple, les amateurs de football déclarent : « un peuple a besoin de ces moments de joie collective qu’apporte la victoire sportive de son équipe ».

Glossaire



Communiquer

L’étymologie latine, communicare, indique qu’il s’agit de mettre en commun, de transmettre des informations au sein d’un groupe. La communication est donc un partage et elle n’est pas proprement humaine, puisque les ordinateurs aussi communiquent entre eux des données.

Discours

Un discours est une composition raisonnée, orale ou écrite, d’une pensée, par opposition à l’improvisation de la parole. Le discours vise soit à convaincre quand il s’adresse à la raison, soit à persuader quand il s’adresse aux sentiments.

Exprimer

L’expression est la manifestation, par la parole, de sa vie affective ou intellectuelle, de façon à la rendre audible ou lisible à un interlocuteur. Un roman est ainsi l’expression d’une pensée et d’une imagination.

Langues

Les langues sont proprement humaines, elles représentent la réalisation communautaire du langage. Elles sont des produits sociaux qui permettent la communication entre les membres du groupe, dans un lexique qui leur propre. La multiplicité des langues est impliquée par la diversité des cultures. Une langue est donc à la fois la mise en acte du langage et une appropriation culturelle.

Langage

Le langage est un système de communication basé sur des signes ou des signaux. Il permet l’échange d’informations, mais il n’est pas strictement humain : les abeilles disposent d’un langage. Au sens large, il désigne tout système de signaux permettant de communiquer.

Parole

Elle consiste en un usage individualisé et spontané de la langue. La parole est propre à un individu. Nous ne disons pas tous « bonjour » de la même manière, même si nous utilisons la même langue.

Signal

Le signal, à la différence d’un signe, est un fait physique associé à un autre fait physique. Par exemple, une vibration du sol signale un tremblement de terre. Le cri est un signal, la parole articule des signes.

Signe linguistique

C’est l’union d’une réalité sensible (son ou graphie) qui éveille la reconnaissance d’un contenu spirituel ou le souvenir d’une signification. L’association son/sens est conventionnelle, arbitraire et historique.

Signifiant / Signifié

Ce sont des composants du signe linguistique. Le signifié renvoie à un concept, donc il désigne une représentation mentale. Le signifiant est la part sensible associée au signifié ; il peut s’agir d’une graphie, d’un son, d’un geste, ou de l’image psychique de ces traces sensibles.

Symbole

Il s’agit d’une réalité qui en désigne une autre. Ainsi le mot est un symbole dans la mesure où une trace écrite (signifiant) renvoie à une idée (signifié).
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.