Géographie Terminale
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : Mers et océans : au cœur de la mondialisation
Ch. 1
Mers et océans : vecteurs essentiels de la mondialisation
Ch. 2
Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation
Ch. 3
La France, une puissance maritime ?
Thème 2 : Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation
Ch. 4
Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation
Ch. 5
Coopérations, tensions et régulations aux échelles mondiale, régionale et locale
Ch. 6
La France : un rayonnement international différencié et une inégale attractivité dans la mondialisation
Thème 3 : L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes
Ch. 7
Des politiques européennes entre compétitivité et cohésion des territoires
Ch. 8
L’Union européenne, un espace plus ou moins ouvert sur le monde
Ch. 9
La France : les dynamiques différenciées des territoires transfrontaliers
Thème 4 : La France et ses régions dans l’Union européenne et dans la mondialisation : lignes de forces et recompositions
Ch. 10
La France et ses régions dans l’Union européenne et dans la mondialisation
Annexes
Chapitre 9
Cours 1

L'Union européenne, un espace intégré

Pourquoi l'UE est-elle l'organisation régionale la plus intégrée au monde ?

A
Une union politique à l'intégration aboutie

L'UE est un marché commun. Les marchandises circulent librement, sans droits de douane. Cʼest aussi une union politique disposant d'un Parlement.

LʼUE construit un territoire commun. Les États membres ont d'abord repoussé leurs frontières nationales en intégrant des zones européennes communes. En adhérant à la zone monétaire commune (zone euro) et à l'espace Schengen, les États européens renoncent à des symboles forts de leur propre souveraineté. Cette monnaie unique et cet espace de libre-circulation favorisent les échanges commerciaux mais aussi les mobilités individuelles.

La création d'un réseau de transports à l'échelle de l'UE intensifie les échanges intérieurs. En créant des corridors transeuropéens, les acteurs européens entendent mieux connecter les métropoles dynamiques ou des zones économiques complémentaires.

B
Des territoires au cœur de la mondialisation

La mégalopole européenne est le cœur de l'UE. Elle s'étire depuis Londres jusqu'au nord de l'Italie, en longeant l'axe commercial rhénan. On y trouve les capitales politiques (Londres, Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg) et financières (Londres, Francfort et Zurich) ainsi que des espaces industriels (Ruhrgebiet en Allemagne, nord de l'Italie). Ces territoires sont reliés au monde par des infrastructures majeures. La façade maritime nord-européenne, ou Northern Range, concentre des ports majeurs à l'échelle mondiale, à l'image de Rotterdam (9e mondial). Des aéroports permettent également une desserte mondiale : c'est le cas de Londres-Heathrow (7e mondial), ou de Paris-Charles de Gaulle (10e).

Les institutions européennes dirigent un pôle de la mondialisation. Localisées majoritairement à Bruxelles, les instances de gouvernance de l'UE sont à la tête d'une organisation régionale qui représente 15 % des échanges mondiaux (si on ne compte que les échanges de l'UE vers le reste du monde). L'UE occupe ainsi un poste au G20.

C
Une union à la recherche de la compétitivité

L'UE fait face au dumping social. Les nouveaux membres de l'Est valorisent leur avantage salarial et les pays de l'Ouest, comme l'Allemagne, ont relancé leur croissance en partie grâce aux travailleurs détachés. Ces derniers ont toutefois été interdits en 2018 afin de favoriser la cohésion territoriale.

La libéralisation de l'économie cherche à favoriser la compétitivité. La Commission européenne est souvent perçue comme trop influencée par des lobbyistes favorables à la libre concurrence. Les décideurs européens ont favorisé la libéralisation de nombreux services (électricité, services postaux, transports, etc.) pour encourager l'innovation et baisser les prix pour les utilisateurs. Toutefois, les impacts sociaux de ces changements – perte d'emplois, baisse de la qualité des services – ont avivé la perte de confiance envers l'UE.

La volonté de faire de l'UE un pôle fort de la mondialisation explique des formes de spécialisation productives. Les atouts des territoires sont valorisés pour les rendre plus compétitifs au risque de les rendre dépendants d'une activité.

Chiffres clés

UE :
27
États membres en 2020

Zone euro :
19
États membres de lʼUE

Espace Schengen :
26
États membres (dont 4 États associés, non membres de lʼUE)

Vocabulaire

  • Dumping social : mise en concurrence des travailleurs en jouant sur les inégalités salariales.

  • Espace Schengen : espace de libre circulation des personnes entre des États européens.

  • Lobbyiste : personne qui défend des intérêts privés auprès d'acteurs publics.

  • Zone euro : pays ayant adopté l'euro comme monnaie unique.
Plus vite l'Europe avancera, plus nos citoyens, notre compétitivité et notre prospérité en profiteront.
Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

Les documents du cours

Doc. 1
Les principales institutions de l'Union européenne

Les principales institutions de l'Union européenne
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : lelivrescolaire.fr

Doc. 2
La fin des travailleurs détachés dans l'UE

Le Parlement européen a adopté avec une large majorité (456 voix pour, 147 voix contre et 49 abstentions) une directive qui oblige les entreprises à verser les mêmes rémunérations aux travailleurs détachés issus d'autres pays du bloc, qu'aux travailleurs locaux.

Il s'agit d'une réforme capitale, puisqu'elle ambitionne de limiter la pratique du « dumping social » au sein de l'UE, qui consistait à faire venir des salariés provenant de pays membres où les salaires et les charges sociales ont des niveaux inférieurs pour des missions ou des chantiers temporaires, et de leur accorder le salaire minimum du pays d'accueil, à l'exclusion de tout autre avantage.

Désormais, les employeurs devront offrir à ces travailleurs les mêmes salaires qu'aux employés locaux, non seulement le salaire minimum, comme c'était déjà le cas avec la première directive de 1996, mais aussi, et c'est là l'apport de la directive, les primes, indemnités et tous les autres avantages prévus par les conventions collectives. Dorénavant, à travail égal, salaire égal, et les employeurs devront appliquer aux salariés détachés la rémunération la plus favorable entre le pays d'origine et le pays d'accueil. De même, ils ne pourront plus récupérer les frais de logement, de nourriture et de transport sur leur salaire, et devront les loger à la même enseigne que les salariés locaux.

La réforme prévoit également de limiter la durée maximale du détachement à 12 mois, avec une prolongation possible jusqu'à 18 mois. [...] Cette directive se substitue à un précédent texte écrit en 1996, à une époque où l'UE comptait 15 membres, et en particulier avant l'élargissement de 2003, qui a fait entrer un certain nombre de pays de l'ex-bloc soviétique
Audrey Duperron
« La fin du dumping social au sein de l'UE ? Le Parlement adopte la réforme sur les travailleurs détachés », L'Express, 30 mai 2018.

Supplément numérique

Pour comprendre les enjeux de lʼintégration de nouveaux pays, un podcast à écouter .

Questions

Parcours 1

Doc. 1 Où sont localisées les principales institutions européennes ? Commentez cette localisation.

Doc. 2 Expliquez pourquoi les députés européens interviennent dans le domaine de la réglementation du travail au sein de l'UE.

Parcours 2

À partir de l'analyse des documents, vous montrerez comment les différentes institutions européennes peuvent prendre des décisions favorisant l'intégration régionale.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.