Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Jonas Hans - Exclusivité numérique
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Exclusivité numérique
Biographie


Hans Jonas





Hans Jonas
1903 - 1993

Hans Jonas

Sa vie

Né à Mönchengladbach, Hans Jonas a suivi ses études dans plusieurs grandes villes allemandes, ce qui lui a permis d’être l’élève des grands philosophes du XXe siècle tels que Husserl ou Heidegger. Il rencontre durant ces séminaires Hannah Arendt avec laquelle il entretiendra une longue amitié. S’il a été marqué par leurs pensées respectives à ses débuts, Hans Jonas s’est détaché petit à petit de leurs influences pour construire son propre cheminement.

Partisan du mouvement sioniste, Jonas est contraint de quitter l’Allemagne en 1933 et, après un passage par l’Angleterre, il rejoint la Palestine. Il restera durablement marqué par cette période de troubles en Europe, en particulier en raison du décès de sa mère dans les camps de concentration et d’extermination nazis. En 1943, il combat dans les rangs des volontaires auprès des alliés et combat sur le front italien.

Il rejoint à la fin de la guerre le Canada puis les États-Unis où il s’établit définitivement et occupe plusieurs postes de professeur dans des universités prestigieuses, en particulier à la Nouvelle École pour les Sciences Sociales de New York.

Sa pensée

Les premiers travaux d’Hans Jonas sont étroitement liés à la théologie puisqu’il travaille sur la gnose, c’est-à-dire sur la possibilité pour l’homme de connaître le divin. Il produit une étude très fournie de ce concept et retrace son histoire depuis l’Antiquité. Son départ pour les États-Unis marque un tournant dans ses recherches puisqu’il se consacre désormais à l’étude de la philosophie de la biologie. Il montre en particulier que l’organisme n’est pas entièrement déterminé et qu’il dispose d’une marge de liberté dans son adaptation au milieu. Néanmoins, on retient surtout d’Hans Jonas son travail sur l’éthique qu’il entame vers la fin de sa vie avec la publication de son célèbre ouvrage Le Principe Responsabilité, publié en 1979.

Hans Jonas est témoin d’une transformation extrêmement rapide du monde, en particulier en raison des évolutions technologiques. Il constate que ces dernières ne sont pas sans répercussions sur notre environnement, nos modes de vie et même notre organisme. Cette situation est sans précédent puisque, pour la première fois, les actions humaines peuvent avoir des conséquences irréversibles. Partant de ce constat, le philosophe se donne pour projet d’élaborer une éthique que chacun puisse mettre en pratique à son échelle, du simple citoyen au décideur politique, en passant par les biologistes et ingénieurs porteurs de nouveaux projets.

La responsabilité devient le concept pivot autour duquel toutes les réflexions et décisions doivent s’organiser. Puisque l’homme menace les conditions de sa propre existence par le progrès technique, chaque décision doit être prise au regard des conséquences qu’elle pourrait avoir sur les générations futures et leurs modes de vie. Ce concept a été traduit dans le droit sous la forme du « principe de précaution » et il a été adopté massivement pour la première fois en 1992 lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro.


« Nous n’avons pas le droit d’hypothéquer l’existence des générations futures à cause de notre simple laisser-aller. »


Œuvres principales

Œuvres de Hans Jonas
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.