Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Se préparer au Grand oral
P.10-11

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Logo - Grand oral

Se préparer au Grand oral
ANG_picto_bac





Description de l’épreuve

L’épreuve du Grand Oral, de coefficient 10, est l’une des cinq épreuves finales du baccalauréat. Elle est notée sur 20 points.
D’une durée totale de 20 minutes, elle se déroule en trois temps :

  • la présentation d’une question (5 minutes) ;
  • un échange avec le jury sur votre présentation (10 minutes) ;
  • une discussion autour du projet d’orientation (5 minutes).

Le jury est composé de deux professeurs qui enseignent deux disciplines différentes, dont au moins une de vos spécialités.

Retrouvez l'intégralité du texte officiel en cliquant ici.
  • Se préparer tout au long de l’année
    1. Construire son projet d'orientation - p. 126
    2. Trouver son sujet et bien le délimiter - p. 270
    3. S’organiser au cours de l’année - p. 384
    4. Enrichir ses connaissances - p. 450
    5. Se préparer à l’oral - p. 570

  • Quelques pistes d’orientation au début des chapitres
    Chapitre 1 : Modélisation des transformations acide-base - p. 18
    Chapitre 2 : Analyse physique d'un système chimique (numérique)
    Chapitre 3 : Méthodes de suivi d'un titrage - p. 60
    Chapitre 4 : Évolution temporelle d'une transformation chimique (numérique)
    Chapitre 5 : Évolution temporelle d'une transformation nucléaire - p. 106
    Chapitre 6 : Évolution spontanée d'un système chimique (numérique)
    Chapitre 7 : Équilibres acide-base - p. 174

    Chapitre 8 : Transformations chimiques forcées (numérique)
    Chapitre 9 : Structure et optimisation en chimie organique - p. 216
    Chapitre 10 : Stratégies de synthèse - p. 242
    Chapitre 11 : Description d'un mouvement (numérique)
    Chapitre 12 : Mouvement dans un champ uniforme - p. 314
    Chapitre 13 : Mouvement dans un champ de gravitation (numérique)
    Chapitre 14 : Modélisation de l'écoulement d'un fluide - p. 362
    Chapitre 15 : Étude d’un système thermodynamique - p. 404
    Chapitre 16 : Bilans d'énergie thermique (numérique)
    Chapitre 17 : Propagation des ondes (numérique)
    Chapitre 18 : Interférences et diffraction - p. 488
    Chapitre 19 : Lunette astronomique (numérique)
    Chapitre 20 : Effet photoélectrique et enjeux énergétiques - p. 530
    Chapitre 21 : Évolutions temporelles dans un circuit capacitif (numérique)

Première partie de l’épreuve : présentation d’une question



5 minutes

Le jour de l’épreuve, vous proposez au jury deux questions que vous aurez préparées seul ou en groupe, avec l’aide de vos professeurs. Ces deux questions portent sur les deux enseignements de spécialité conservés en terminale. Il peut s’agir de questions transversales, faisant appel aux deux spécialités ou de questions portant sur chacune des spécialités, prises séparément.

Parmi ces deux questions, le jury en choisit une. S’ensuivent 20 minutes de préparation durant lesquelles il est possible de réaliser un support facultatif à l’attention du jury (schéma, carte mentale, graphique, etc.). Lors de la présentation de la question, il vous faut dans un premier temps justifier brièvement le choix de la question, la développer, puis y répondre. Cet exposé est réalisé sans notes.

Téléchargez une fiche méthode sur la préparation de l'oral en cliquant ici.

Quelques conseils

Une épreuve orale est toujours un moment impressionnant : il est tout à fait normal de ressentir une appréhension plus forte que lors d’une épreuve écrite. Il faut prendre le temps de respirer bien profondément si l’on se sent stressé.
    • En entrant dans la salle d’examen, pensez à saluer chacun des membres du jury et attendez leurs consignes.
    • Pendant l’exposé, pensez à bien vous tenir droit et regardez les personnes à qui vous vous adressez.
    • Parlez suffisamment fort en articulant, de façon à être bien compris.
    • Ne vous précipitez pas. Le jury doit comprendre sans difficulté les idées développées.
    • Ne paniquez pas, même si vous vous perdez dans le développement. Respirez et reprenez calmement le fil de l’exposé ou de l’entretien.
    • Pensez à surveiller l’heure pour ne pas dépasser le temps imparti.

Deuxième partie de l’épreuve : échange avec le jury



10 minutes

À la fin de la présentation, le jury pose des questions pour approfondir ou revenir sur certains aspects du sujet. Durant cette phase, le jury cherche à mesurer l’étendue de vos connaissances et du travail réalisé autour du sujet, mais aussi, plus largement, au cours des années de première et de terminale.

Cet échange est pour vous l’occasion de mettre en valeur votre savoir ainsi que les recherches effectuées pour répondre à la question présentée durant la première partie. Si la conduite de l’échange est du ressort du jury, vos réponses peuvent glisser des pistes d’ouverture sur d’autres sujets maîtrisés.

Pendant cette phase de questions/réponses, il faut bien garder à l’esprit que vous pouvez aussi être interrogé sur une autre partie du programme de première ou de terminale.

Quelques conseils

Lors de cet échange, le jury est particulièrement attentif à la qualité de l’interaction orale, de l’argumentation, ainsi qu’à la solidité de vos connaissances.
  • Il faut être à l’écoute du jury : soyez attentif aux questions et essayez d’y répondre avec précision.
  • Si vous ne comprenez pas la question posée par le jury, inutile de vous embarquer dans un développement incertain. N’hésitez pas à en informer le jury : celui-ci pourra apporter des compléments ou de nouvelles pistes de développement.

Troisième partie de l’épreuve : discussion autour du projet d’orientation



5 minutes

L’épreuve se termine par un échange autour de votre projet d’orientation. La question présentée doit donc être en lien avec les études que vous souhaitez mener et/ou avec le domaine professionnel dans lequel vous souhaitez vous spécialiser.

Pour présenter votre projet d'orientation, mettez en valeur les recherches menées sur ce sujet. Évoquer vos vœux sur Parcoursup, les visites dans les écoles, les universités ou les lycées proposant des formations dans l’enseignement supérieur est important.

Il faut, dans la mesure du possible, illustrer en quoi les spécialités choisies et conservées en terminale font sens pour ce projet d’orientation.

Quelques conseils

Cette phase du Grand oral est décisive. Le jury doit apprécier l’investissement, la démarche et la qualité de la réflexion concernant votre orientation.
  • Soyez concret et posez-vous les bonnes questions : comment ce projet a-t-il été élaboré ? Grâce à quelles expériences (stages par exemple), à quelles rencontres (avec des enseignants, des professionnels, des personnes de votre entourage), à quelles lectures ?
  • Faites le lien entre les spécialités conservées en classe de terminale et le projet professionnel envisagé.
  • Partagez vos réflexions personnelles. Des projets hésitants, mais réfléchis, seront tout aussi appréciés par le jury.

Supplément numérique

Retrouvez un espace dédié à la préparation au Grand oral avec des outils pour s’enregistrer et se filmer ainsi que des conseils pour aborder sereinement cette nouvelle épreuve en ligne en cliquant ici.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.