Français 3e
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Se chercher, se construire
Ch. 1
Se raconter, se représenter
Ch. 2
Romain Gary, La Promesse de l'aube
2 bis
En quoi l’œuvre de Simone Veil est-elle plus qu’un récit personnel ?
Vivre en société, participer à la société
Ch. 3
L'habit fait-il le moine ?
Agir sur le monde
Ch. 4
Dénoncer la guerre : Mémoires d'un rat de Pierre Chaine
4 bis
En quoi la publicité est-elle un objet de critique et de satire ?
Ch. 5
Antigone : Une voix face au pouvoir
Regarder le monde, inventer des mondes
Ch. 6
Nuits lyriques
6 bis
En quoi la poésie permet-elle de lier nature et individu ?
Ch. 7
Le monde moderne en poésie
Thème complémentaire
Ch. 8
D'un étonnement à un autre
La langue au cycle 4
Lexique
Grammaire
Conjugaison
Orthographe
Nouveauté 2021 : Étude de la langue
EPI
Méthode
Tableaux de conjugaison
Fiche méthode 2

Comment analyser une image fixe ?

Introduction
Pour commenter une image, je dois être capable de décrire ce que je vois d'une manière ordonnée et précise et de réfléchir aux choix de l'artiste.

A
J'identifie une œuvre

Je repère les informations données dans la légende :
  • le nom de l'artiste, le titre de l'œuvre et sa date de création ;

  • la nature de l'œuvre (peinture, sculpture, photographie, etc.) ;

  • ses dimensions ; la technique (aquarelle, crayon...) et le support (bois, céramique...) ou le matériau utilisé (acier, marbre..) ;

  • son lieu de conservation (musée, château, collection privée, etc.)

B
Je décris une œuvre

  • Que représente l'œuvre ? Un paysage, un personnage, un évènement ? Je peux faire des recherches à partir de la légende.

  • Comment la décrire ? Je pars du plus général avant d'aller vers les détails.

  • Après l'analyse (cf. C.), je propose une interprétation. Quelle impression se dégage de l'image ? Quelles émotions l'artiste cherche-t-il à susciter ? De quelles manières ? ...

B. Je décris une œuvre
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872, huile sur toile, 48 x 63 cm (musée Marmottan, Paris).

Exemple :
Le tableau de Monet, Impression, soleil levant, représente un paysage maritime (le port du Havre), au petit matin.
Au premier plan, on distingue quelques barques de pêcheurs, sur l'eau trouble. À l'arrière-
plan, se dessinent des silhouettes de bateaux plus imposants et des grues de chantier maritime. Tout au fond, au centre, on aperçoit le soleil en train de se lever. dans un ciel brumeux. Il se reflète sur l'eau au centre du tableau.
Un sentiment d'apaisement se dégage de ce tableau, tout en touches de couleurs. On ressent presque le calme du matin, quand l'activité n'est pas encore à son sommet et que le sommeil quitte lentement les pêcheurs et les marins.

Attention

Retenez dans cet exemple la façon de présenter une légende.

C
J'observe la construction d'une image

  • Je repère le cadrage choisi, c'est-à-dire le plus ou moins grand « zoom » proposé :
    • Plan d'ensemble = plan large, qui permet de montrer le décor d'une action.
    • Plan moyen = plan qui montre un personnage de la tête aux pieds.
    • Plan américain = cadre le personnage de la tête au milieu des cuisses.
    • Gros plan = zoom sur un détail (souvent du visage).

  • J'observe les différents plans de l'image.
    • Le premier plan = ce qui semble le plus proche quand on regarde l'image ;
    • L'arrière-plan = ce qui semble le plus éloigné ;
    • Le deuxième plan = ce qui est situé entre le premier plan et l'arrière-plan.

  • Je repère les lignes directrices (lignes qui structurent l'image en passant par les éléments importants). Je peux les tracer pour repérer comment l'espace est réparti.

  • Je repère les éléments placés sur les lignes de tiers. Lorsque nous regardons une image, notre œil est naturellement attiré par ce qui est situé aux tiers (gauche, droite, haut et bas) de l'image, et plus précisement aux points d'intersection entre les lignes situées aux tiers de l'image. Les artistes y placent donc ce qu'ils veulent mettre en valeur.

  • J'observe les couleurs et la lumière :
    • On distingue les couleurs chaudes (rouge, ocre, jaune...) des couleurs froides (bleu, vert)
    • On peut remarquer des effets de contraste ou au contraire d'harmonie entre les couleurs
    • Les effets d'ombre et de lumière sont importants : ils mettent en valeur un élément de l'image.

Johann Heinrich Füssli, <i>Le Cauchemar</i>
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Johann Heinrich Füssli, Le Cauchemar, 1781, huile sur toile, 102 x 127 cm (Institute of Arts, Detroit).

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.