COURS 4


La domination romaine sur la Méditerranée antique





Comment la petite cité-État de Rome est-elle devenue en quelques siècles un immense empire s’étendant sur toute la Méditerranée ?

Repères

Hannibal (247 - v. 181 av. J.-C.)

Hannibal
(247 - v. 181 av. J.-C.)

Le général carthaginois Hannibal est sûrement le plus célèbre adversaire de Rome : durant la deuxième guerre punique (218-201 av. J.-C.), il quitte Carthage avec une armée de mercenaires et 37 éléphants, traverse l’Espagne, franchit les Alpes et parvient jusqu’aux portes de Rome. Il est finalement obligé de rentrer en Afrique du Nord pour défendre Carthage contre l’armée du général romain Scipion l’Africain. Vaincu, il meurt en exil.

L’amphithéâtre d’Arles, un petit Colisée

3
L’amphithéâtre d’Arles, un petit Colisée


3
Vers l’éclatement de l’Empire

Crises politique et économique. Au IIIe siècle apr. J.-C., l’Empire est gouverné par des « empereurs-soldats » au pouvoir souvent instable. Cette instabilité explique en partie la crise économique qui touche certaines provinces, en particulier l’Italie et les Gaules.

Mouvements de populations. Les « invasions barbares » sont souvent considérées comme responsables de la chute de l’Empire romain d’Occident. Les historiens préfèrent parler aujourd’hui de mouvements de populations. De fait, ces migrations, parfois non violentes, déstabilisent certaines régions, aggravant la crise économique.

La chute de Rome. Le sac de Rome par Alaric, chef des Wisigoths, en 410 apr. J.-C. puis l’abdication du dernier empereur d’Occident, Romulus Augustule, en 476 apr. J.‑C. sont les deux dates retenues pour marquer la fin de l’Empire romain d’Occident. L’Empire d’Orient continue quant à lui d’exister pendant près de 1 000 ans.

La colonne Trajane

2
La colonne Trajane

Trajan mène deux campagnes contre les Daces, attiré par les mines d’or et d’argent de la région : en 101-102 puis en 105-106 apr. J.-C. Grâce à l’immense butin qu’il rapporte, l’empereur entreprend de grands travaux à Rome et à Ostie (son port). Il construit notamment dans la capitale un nouveau forum et y élève une colonne triomphale destinée à recevoir sa dépouille (elle n’y sera jamais transférée). La longue frise en spirale qui orne la colonne représente ses campagnes militaires.

Carte interactive
Fond de carte téléchargeable ici.

Fond de carte
Fond de carte
à la mort de Trajan
à la mort d'Auguste
à la mort de César
IIe-Ier siècles av. J.-C.
au début de la première guerre punique
Au IVe siècle av. J.-C.
Stabilisation de l'empire
Principales victoires et défaites romaines
Fondation de Rome

1
Rome à la conquête de la Méditerranée

Vocabulaire

Culte impérial : culte rendu à l’empereur divinisé.

Empire : écrit avec une minuscule, territoires administrés directement par Rome.

Limes : fortifications construites pour défendre certaines frontières de l’empire, notamment en Bretagne (mur d’Hadrien) et en Germanie.

Pax Romana (« Paix romaine ») : longue période de paix et de prospérité que connaît l’empire romain aux Ier et IIe siècles apr. J.‑C.

Province : territoire extérieur à l’Italie administré par Rome qui y envoie des gouverneurs.

Thermes : établissements de bains publics, chauds et froids, souvent complétés par un gymnase, une bibliothèque, des boutiques, etc.




Après plusieurs siècles de guerre, Rome domine un immense empire méditerranéen ; il se divise au IIIe siècle apr. J.-C. et cesse d’exister en Occident deux siècles plus tard.

Prolongement numérique

La Guerre des Gaules racontée par ceux qui l’ont vécue (Confessions d’Histoire #1)

La chaîne YouTube « Confessions d’Histoire », créée par Ugo Bimar en 2015, propose des vidéos où, sur le ton de l’humour, les grands personnages historiques viennent raconter leur version de l’histoire. La vidéo consacrée à « la Guerre des Gaules » donne (virtuellement) la parole à Jules César, à Vercingétorix mais aussi à un marchand d’esclaves ou à un Helvète massacré par les Romains. En 10 minutes, ces personnages présentent les principaux enjeux de la conquête, résument son déroulement et détruisent un certain nombre d’idées reçues.



L’unification de l’Empire passe également par des réformes administratives, juridiques, économiques et culturelles (la pensée dominante est imposée par une répression contre les lettrés). Le règne de cette dynastie est bref, mais il marque le début de l’ère impériale chinoise… qui ne prend fin qu’avec la proclamation de la République en 1912 !

2
La stabilisation de l’empire

Ordre et prospérité. La Pax Romana favorise le développement des routes et nourrit l’essor commercial. Des légions romaines stationnent dans les provinces les plus instables et certaines frontières sont même fortifiées (limes) (doc. 1).

Intégrer les populations. Les populations de l’empire adoptent peu à peu les habitudes de vie et la culture romaines : c’est la romanisation. Des temples, des thermes, des forums et des édifices de spectacle sont construits dans tout l’empire (doc. 3). En 212 apr. J.‑C., l’édit de Caracalla accorde la citoyenneté romaine à tous les habitants de l’empire.

Les religions de l’empire. Chaque région conserve sa propre culture et, notamment, sa propre religion, mais le culte impérial doit être célébré dans tout l’empire. Les monothéistes, juifs et chrétiens, s’y refusent souvent, d’où plusieurs révoltes en Judée et la répression des premiers chrétiens. En 313 apr. J.‑C., face à la diffusion croissante du christianisme, l’édit de Milan assure la liberté de culte pour tous.

1
La constitution de l’empire territorial

La conquête de l’Italie. Dès sa fondation, Rome est en guerre contre les cités voisines dont elle conquiert peu à peu les territoires. En 264 av. J.-C., quand débute la première guerre punique, toute l’Italie est sous la domination de Rome.

Le tournant des guerres puniques. Rome sort vainqueur des trois guerres contre son unique rivale méditerranéenne, Carthage. Après avoir été menacée par les troupes d’Hannibal, Rome décide finalement de détruire Carthage (146 av. J.-C.). Elle gagne dans ces conflits de nouveaux territoires : la Sicile, l’Espagne puis l’Afrique du Nord, qui sont les toutes premières provinces romaines (doc. 1).

Un empire méditerranéen. L’apogée territoriale de l’ empire est atteinte sous l’empereur Trajan (98-117 apr. J.-C.) (doc. 2). Son successeur Hadrien met fin à la politique de conquête et abandonne certains territoires trop difficiles à pacifier.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?