COURS 2


L’unité par les dynasties : les cas de l’Allemagne et de l’Italie





1
L’Allemagne et l’Italie, des « expressions géographiques »

L’unité populaire a été réprimée après 1848. Au début des années 1850, le Printemps des peuples appartient au passé. Les princes conservateurs ont restauré leur pouvoir, souvent par la force et la répression.

L’unité voulue. Dans la péninsule italienne, le souvenir de la puissance de la Rome antique demeure. De même, en Allemagne, l’idée d’une unité s’appuie sur le souvenir du Ier Reich, le Saint‑Empire romain germanique établi en 962 et détruit par Napoléon Ier suite à la bataille d’Austerlitz (1805). Des souverains s’emparent de ces symboles de puissance passée.

2
La France aide l’unification italienne

Carlo Bossoli, Entrée triomphale de Napoléon III et Victor-Emmanuel à Milan
Carlo Bossoli, Entrée triomphale de Napoléon III et Victor‑Emmanuel à Milan, v. 1865, tempera (détail), Museo nazionale del Risorgimento, Turin.

3
L’unité italienne (1859‑1870)

carte L’unité italienne

1
Un nouvel empire allemand

La chanson est l’hymne non officiel du Deuxième Reich de 1871 à 1918.

Salut à toi dans la couronne de victoire,
ô souverain de la patrie !
Salut à toi, ô Empereur !
Éprouve dans la brillance du trône
le haut délice en totalité
d’être le favori du peuple !
Salut à toi, ô Empereur !
[…] L’amour de la patrie,
l’amour de l’homme libre
fondent le trône du souverain
comme un roc dans la mer.
Flamme sacrée, brasille,
brasille et n’éteins jamais
pour la patrie !
Nous nous mettrons donc tous debout
courageux, pour un seul homme,
lutterons et saignerons volontiers
pour le trône et l’empire !


Heinrich Harries, Hymne impérial allemand, 1790.

2
L’unité allemande (1861‑1871)

Bismarck, artisan de l’unité. Issu du monde des junkers et profondément conservateur, Otto von Bismarck est chancelier du royaume de Prusse à partir de 1862. Sa priorité est de reconstruire le Reich perdu de 1806.

Construire l’Allemagne contre les voisins. La Prusse mène d’abord la guerre contre le Danemark (guerre des Duchés) puis contre l'Autriche (victoire de Sadowa en 1866). La victoire de Sedan débouche enfin sur la conquête de l’Alsace et de la Moselle.

La Prusse absorbe les États allemands. L’affrontement contre Napoléon III (1870‑1871) permet de réaliser l’unité des autres États allemands autour de la Prusse face à un ennemi commun. En 1871, les États du Sud restés indépendants, comme la Bavière, intègrent le nouvel État‑nation. Guillaume devient kaiser du Deuxième Reich en 1871 (doc. 1).


L’idée nationale, jusque-là portée par les peuples, est prise en main par des souverains qui construisent de nouveaux États‑nations. Mais ces processus ont de lourdes conséquences.

Voir le cours 3

3
Une unité italienne grâce à la France ? (1858‑1870)

Le rôle du royaume de Piémont‑Sardaigne. Le petit État, dirigé par Victor‑Emmanuel II, se modernise et se pose comme l’artisan principal de l’unification italienne. Mais sans une aide étrangère, le Piémont ne peut pas lutter contre l’Autriche, beaucoup plus puissante militairement.

La France en appui. Napoléon III décide dès 1858 de soutenir le Risorgimento. En 1859, la guerre éclate entre l’Autriche et la France alliée au Piémont (doc. 2). Les alliés l’emportent à Magenta (4 juin 1859) et la France obtient en 1860 la Savoie et Nice en échange de son aide. Garibaldi pousse les peuples du Centre et du Sud à se révolter et l’unité italienne se construit peu à peu (doc. 3).

L’unité sans la France. En 1866, l’Italie soutient la Prusse contre l’Autriche : elle obtient la Vénétie sans l’aide de la France. Cette dernière décide de soutenir le pape Pie IX à Rome, qui s’oppose à l’unité italienne. La défaite de Sedan entraîne le retrait de la France et Rome, envahie, devient la capitale du royaume italien (doc. 3).

Vocabulaire

Junker : nom désignant la noblesse prussienne, d’Allemagne du Nord‑Est surtout. Ce groupe est particulièrement composé de grands propriétaires terriens.

Kaiser : terme dérivé de César, désignant le titre d’empereur en allemand.

Risorgimento : issu du mot « Renaissance », désigne le processus d’unification de la péninsule italienne entre 1848 et 1870.

Saint-Empire romain germanique (962‑1806) : nom porté par l’Empire allemand après la chute de l’Empire carolingien. Il est considéré comme le Ier Reich – empire – allemand.

Vénétie : région composée de Venise et de son arrière‑pays. Cité‑État indépendante jusqu’à Napoléon Ier et dominée au XIXe siècle par l’Autriche.

Histoire et fiction

Le Guépard est un film réalisé par Luchino Visconti en 1963, adapté d’un roman écrit par Giuseppe Tomasi di Lampedusa en 1958. Le film suit le prince Salina, un prince sicilien qui hésite à soutenir le mouvement d’unification italienne, car il redoute d’y perdre sa position sociale. Attaché à un ancien monde qui est en train de disparaître, il refuse de devenir sénateur du nouveau royaume d’Italie.

film Le Guépard

Le film, récompensé par la Palme d’or à Cannes, montre ainsi les déchirements qu’ont pu provoquer les processus d’unité nationale. On devine également l’ambivalence du sentiment d’une partie de l’Italie du Sud, le Mezzogiorno, qui accepte un peu à contrecœur l’unité et le développement du nouvel État‑nation.

Repères

Victor-Emmanuel II

Victor-Emmanuel II
(1820-1878)

Roi de Piémont-Sardaigne à partir de 1849, il entreprend de moderniser son pays, en s’appuyant notamment sur son ministre le comte de Cavour, et d’unifier l’ensemble de la péninsule italienne. Il soutient l’action de Garibaldi qui lui apporte le Sud et le royaume de Naples. En 1861, il est proclamé roi d’Italie.



En quoi les unifications de l’Italie et de l’Allemagne sont‑elles d’abord le résultat des dirigeants politiques ?

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?