OUTILS D'ANALYSE
ARGUMENTATION


FICHE 7

Les tonalités de l’argumentation




OBSERVER

Voir les réponses

1
★☆☆
a. Quel thème commun partagent ces deux textes ?

b. Quelle différence de ton constatez‑vous ?


1. Je ne sais rien de beau comme un enterrement ! [...]
Les croque‑morts au nez rougi par les pourboires,
Et puis les beaux discours, concis mais pleins de sens,
Et puis, cœurs élargis, fronts où flotte une gloire,
Les héritiers resplendissants !
Paul Verlaine, « L’Enterrement », Poèmes saturniens, 1866.
2. Je tremble et tout mon corps se glace
Lui, c’est lui, mon enfant
Lui que j’ai chéri de tendresse
Lui qu’un fatal destin
En fit, pour plaire à sa maîtresse
Un assassin !
Quand il monta à l’échafaud...
Maman ! : Ce fut son dernier mot.
Nitta Jo, « La folle », 1931.

VÉRIFIER

Voir les réponses

 ► Vers le bac 


9
★★★
Relisez le texte de Jean-Paul Sartre (Ex. 6). Que pensez-vous de sa position ? Répondez de manière argumentée en donnant des exemples précis. Vous pouvez prendre vos exemples dans la littérature et dans l’art.
Voir les réponses

8
★★★
a. Quelles sont les différentes tonalités utilisées dans ce texte ?

b. Comment l’auteure implique‑t‑elle le destinataire ?

Ô mes chères concitoyennes, [...] n’y a‑t‑il rien en vous qui vous sollicite d’élever vos coeurs et vos pensées au-dessus des régions inférieures où vous végétez inutiles ? Votre âme ne sent-elle pas le besoin de se dilater par delà les étouffements de l’égoïsme domestique, par delà surtout ce cercle étroit de la vie du monde, où s’usent, où se flétrissent en agitations si vaines, les forces et les grâces de votre jeunesse ?

Marie d’Agoult, Lettres républicaines, lettre 18, 1848.