Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


DOSSIER 3



Quel est le rôle des banques centrales ?





Découvrir
Doc. 1

Une création de monnaie à l’origine de l’hyperinflation ?



  L’inflation vénézuélienne continue de s’envoler. En septembre, elle a atteint 233 %. Selon un rapport du Parlement […], la hausse des prix sur un an dépasse désormais les… 340 000 %. Un niveau stratosphérique.

  En août, l’inflation avait déjà dépassé la barre des 200 %, selon le rapport. « Cela nous donne une projection de 1 030 281 % d’inflation à la fin de l’année », a indiqué à l’AFP un député de l’opposition. […]

  L’augmentation du coût de la vie en une seule journée au Venezuela dépasse le taux enregistré en Colombie voisine durant les douze derniers mois (3,23 %). […]

  Les économistes attribuent le coût de la vie élevé à une émission incontrôlée de monnaie, dans un pays en récession depuis 2014 en raison de la chute des prix du pétrole et de la production de brut.

Raphaël Bloch, « L’inflation dépasse les 300 000 % au Venezuela », Les Échos, 9 octobre 2018.

En août 2018, on échangeait au Venezuela un poulet de 2,4 kg contre 14 600 000 bolivars. Une illustration de l’hyperinflation.

En août 2018, on échangeait au Venezuela un poulet de 2,4 kg contre 14 600 000 bolivars. Une illustration de l’hyperinflation.
Voir les réponses

Questions

1. Pourquoi la situation que connaît le Venezuela peut-elle être qualifiée d’hyperinflation ?

2. D’après le texte, quelle est la cause de cette inflation très forte ?

Doc. 3

À quel(s) taux les banques centrales prêtent-elles ?



  La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé […] une série de mesures pour relancer la croissance dans la zone euro. L’institution monétaire a notamment abaissé d’un coup ses trois taux directeurs, à commencer par le principal, le taux central, baromètre du crédit en zone euro : celui-ci a été ramené de 0,05 % à 0 %, une première. […] Ce taux [le taux de refinancement minimum] est utilisé pour les prêts de la BCE aux établissements bancaires qui ont besoin de liquidités à court terme (une semaine). […] Les banques sont ensuite censées répercuter l’évolution du taux de refinancement minimum sur les taux d’intérêt qu’elles accordent à leurs clients, particuliers ou entreprises. Cela signifie que, si la BCE diminue son taux, elle veut favoriser les crédits et donc relancer les investissements. Si elle l’augmente, c’est qu’il y a un risque d’inflation (trop d’argent circule, les prix augmentent trop rapidement) et qu’elle souhaite contrôler la situation. […] Les banques peuvent choisir de confier des sommes d’argent à la banque centrale (une partie étant obligatoire). Le taux de dépôt correspond aux « intérêts » appliqués à la somme placée et reversés aux banques.[…] [Le taux de prêt marginal] est similaire au taux de refinancement, dans le sens où il s’applique quand une banque a besoin de liquidités. Mais ces prêts sont quotidiens et doivent être remboursés pour le jour suivant, contrairement au taux de refinancement, qui est hebdomadaire.


Alexandre Pouchard, « C’est quoi, les taux directeurs de la BCE ? », Le Monde, 10 mars 2016.
Voir les réponses

Questions

1. Que signifie un taux d’intérêt de 0 % pour un crédit ?

2. Pourquoi une baisse des taux d’intérêt de la BCE peut-elle conduire à une baisse des taux d’intérêt pour l’ensemble des crédits ?

3. Quelles conséquences ont ces baisses des taux sur la création de monnaie ?

4. Quand une banque cherche à emprunter auprès de la banque centrale, quel(s) taux doit-elle payer ?

Je m'auto-évalue

Indiquez si les propositions suivantes sont vraies ou fausses.

1. La banque centrale prête de la monnaie aux banques « de second rang ».


2. Ce sont les banques de second rang qui fixent les taux directeurs.


3. Quand une banque centrale veut favoriser la création de monnaie, elle augmente ses taux d’intérêt.

Doc. 4

Quelle évolution pour les taux d’intérêt ?



Taux d'intérêt directeurs de la BCE

évolution des taux d'intérêt

Voir les réponses

Questions

Doc. 3 et 4

1. Si, en 2018, une banque a de l’argent à prêter, a-t-elle intérêt à le faire à la BCE ?

2. Si, en 2018, une banque doit emprunter de l’argent, le coût de l’emprunt est-il élevé pour elle ?

3. D’après les réponses aux questions précédentes, quel objectif la politique monétaire de la BCE semble-t-elle poursuivre ?

Je fais le point

Les banques centrales sont les « banques des banques ». Elles prêtent la monnaie aux banques de second rang et peuvent jouer sur la quantité de crédits dans un pays ou une zone monétaire. Ces prêts se font contre un taux d’intérêt : plus ce taux est bas, plus il est facile pour les banques de se procurer des liquidités et donc d’accorder des crédits.


Doc. 2

Pourquoi les banques ont-elles besoin de liquidités ?



  Les banques ont l’obligation d’avoir un compte alimenté (en monnaie centrale) auprès de la banque centrale. La banque centrale exige des banques qu’elles détiennent en réserves sur leurs comptes auprès d’elle un pourcentage du montant des dépôts qu’elles gèrent. Ce n’est pas la seule limite au pouvoir de création monétaire des banques. Une autre limite provient des retraits de la clientèle : Monsieur Dupont a un compte de dépôt auprès de la banque Monetis et souhaite retirer 150 euros en billets. La banque Monetis devra acheter 150 euros de billets à la banque centrale, qui débitera le compte-courant de Monetis de ce montant. Enfin, la limite la plus importante au pouvoir de création monétaire d’une banque prise isolément, tient tout simplement à la circulation monétaire au sein du secteur bancaire. […] À tout moment la banque devra gérer sa liquidité, maintenir sur son compte en monnaie centrale de quoi respecter ses réserves obligatoires, de quoi payer les billets retirés par ses clients et de quoi assurer ses paiements interbancaires.

Jézabel Couppey-Soubeyran, Monnaie, banques, finance, PUF, 2015.
Voir les réponses

Questions

1. Pourquoi la banque centrale peut‑elle être vue comme la « banque des banques » ?


2. Que signifie le fait que les banques doivent avoir des réserves auprès de la banque centrale ?


3. Pourquoi le retrait de billets par les clients limite-t-il les crédits que les banques peuvent accorder ?


4. Cela veut-il dire que les banques de second rang n’ont aucune marge de manœuvre en matière de création monétaire ?
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?