EN DIRECT DU LABO



Comprendre le développement et les conséquences des paiements par téléphone





Doc. 2
Un réseau bancaire peu développé en Afrique subsaharienne

Voir les réponses

Questions

1. Doc. 2. Comparez les données pour l’Afrique subsaharienne aux moyennes mondiales. Quel est le poids du secteur bancaire dans cette région du monde ?

2. Doc. 1 et 2. Quels sont les éléments qui ont permis un fort développement du paiement mobile en Afrique subsaharienne ?

 
Nombre d’établissements bancaires pour 100 000 habitants en 2015
Pourcentage d’adultes ayant un compte bancaire
Afrique subsaharienne 5 35
Monde 13 62
Données du FMI et de la Banque mondiale citées in Mathilde Fox, Nathalie Van Droogenbroeck , art. cit.

L'enquête
S’intéresser au cas africain pour comprendre les raisons qui poussent au développement des paiements par téléphone



Doc. 1
Un paiement mobile particulièrement développé en Afrique ?


Mathilde Fox photo portrait

Les auteures

Mathilde Fox (photo) et Nathalie Van Droogenbroeck sont deux économistes, professeures à l’école de management ICHEC Brussels Management School.

Dans cet article, elles se penchent sur le développement du mobile banking, système de paiement par téléphone mobile, proposé par des opérateurs de téléphonie.

En étudiant le développement de ce mode de paiement en Afrique, et notamment en Afrique subsaharienne, elles s’intéressent aux raisons qui peuvent pousser à l’adopter.

  L’Afrique est un terrain d’investigation particulier pour deux raisons. D’une part, la majeure partie de la population africaine n’est pas bancarisée, mais plus de 75 % dispose d’un téléphone portable. D’autre part, les infrastructures bancaires lacunaires couplées à une réglementation peu contraignante ont laissé libre cours aux opérateurs télécoms dans plusieurs pays d’Afrique pour s’imposer comme leader dans les systèmes de paiement et des portefeuilles électroniques. […] Nous avons exploité une vaste littérature empirique1 afin de comprendre les facteurs explicatifs [du développement du paiement par téléphone] et mettre en lumière les différents enjeux pour les secteurs bancaire et télécom africains. Notre étude montre également à quel point les innovations technologiques et numériques en Afrique font du continent un véritable laboratoire de recherche, non seulement digital et financier, mais aussi juridique et réglementaire.

Mathilde Fox, Nathalie Van Droogenbroeck , « Les nouveaux modèles de mobile Banking en Afrique : un défi pour le système bancaire traditionnel ? », Gestion 2000, 2017.


1. Ensemble d’articles de recherche parus sur la question et qui se basent sur des données statistiques ou des enquêtes de terrain.

Publicité pour Orange Bank, système de paiement par mobile géré par un opérateur téléphonique.
Publicité pour Orange Bank, système de paiement par mobile géré par un opérateur téléphonique.

Les résultats
Comprendre le lien entre la structure du système bancaire et le développement du paiement mobile


Doc. 3
Identifier les différents types de paiement par téléphone

Voir les réponses

Questions

1. Quelles sont les principales différences entre les deux modèles présentés ici ?

2. À l’aide des documents 1 et 2, expliquez pourquoi c’est le nonbank-led model qui s’est imposé en Afrique subsaharienne.

Boutique de paiement mobile « Safaricom » au Kenya.
Boutique de paiement mobile « Safaricom » au Kenya.

  Malgré la disparité des pays d’Afrique, nous pouvons néanmoins classer les modèles de mobile Banking en deux catégories : les bank-led models et les non-bank/telco-led models :

  Le bank-led model est un modèle selon lequel la banque garde le contrôle du service de mobile Banking en termes de marketing, de commercialisation et de gestion de sa clientèle. […] Le bank-led model est celui qui domine en Europe et dans les pays industrialisés, lorsque le système bancaire est bien implanté. En Afrique, l’exemple le plus connu est celui d’Equity Bank au Kenya.

  Le nonbank-led model (ou Telco-led model) est un modèle selon lequel un acteur non bancaire, ici en l’occurrence un opérateur télécom, est à la base du service de mobile Banking en offrant la technologie et en prenant la direction du marketing, de la commercialisation du service et de la gestion de la clientèle. […] Les exemples africains le plus représentatifs de ce modèle sont MTN Money Tanzania et Safaricom au Kenya. […] Ce modèle s’est exporté en dehors de l’Afrique comme par exemple NTT DoCoMo au Japon, Mobipay en Espagne ou encore Mobikom en Autriche, et plus récemment Orange en France.

Mathilde Fox, Nathalie Van Droogenbroeck , art. cit.


1. Ensemble d’articles de recherche parus sur la question et qui se basent sur des données statistiques ou des enquêtes de terrain.

Doc. 4
De nouveaux modes de paiement dont le développement dépend du contexte


  Concernant le continent africain, il n’est pas exagéré de considérer que la technologie mobile est en train de modifier profondément le quotidien des populations. Ces dernières réussissent à passer outre le manque d’infrastructures de communications grâce à des innovations conçues pour répondre à leurs besoins spécifiques […]

  Ainsi, au regard des différents facteurs étudiés et mis en valeur dans cet article, il apparaît que la situation en Afrique est caractérisée par une faible réglementation et une infrastructure bancaire déficitaire. Cette situation a favorisé l’entrée de nouveaux acteurs comme les sociétés de téléphonie mobile. […]

  La situation dans les pays développés est tout autre. L’infrastructure bancaire est très développée de même que la structure réglementaire. Dès lors, la percée des opérateurs mobiles dans le secteur bancaire n’est pas aussi fulgurante qu’en Afrique. Le développement de la banque mobile se fait plus généralement à l’initiative des banques.

  Néanmoins, le laboratoire de recherche que nous fournit l’Afrique, a montré que la collaboration entre banquiers et opérateurs mobiles a des effets positifs.

Mathilde Fox, Nathalie Van Droogenbroeck , art. cit.
Voir les réponses

Questions

1. Quel est le résultat principal concernant le lien entre développement du mobile banking et présence des banques sur un territoire ?

2. Pourquoi les chercheuses indiquent‑elles que l’Afrique constitue, pour elles, un laboratoire de recherche ?

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?