Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Fiche de révision - Grammaire : le groupe verbal
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer


Grammaire - Le groupe verbal


A
Le groupe verbal


  • le verbe est au cœur de la phrase
  • le sujet est là pour dire de qui ou de quoi on parle
  • le complément apporte des informations en plus
  • un groupe verbal = un verbe, un ou plusieurs « auxiliaires » et même parfois des adverbes

  • La simplicité comme principe de base

  • l'anglais privilégie les tournures verbales par rapport aux tournures nominales
  • Ex : I like cycling. → J’aime le vélo.

    B
    L’avenir


    1. auxiliaire modal will + base verbale (V)
    = forme la plus fréquemment utilisée
    = utilisée lorsqu'on est à 100 % que ce dont on parle va se réaliser

    2. aspect au présent progressif (be + V-ing)
    = l’aspect progressif montre que celui qui parle s’y voit déjà, ou que tout est déjà en place pour que l’événement se produise (billet acheté, hôtel réservé, etc.). Notez que l’on utilise aussi un présent en français.

    3. be going to + V
    = utilisé lorsque l’avenir dépend de décisions prises maintenant
    = équivalent de « aller + infinitif » en français

    4. présent simple
    = s'il s’agit d’événements qui correspondent à un horaire, un emploi du temps

    C
    Conjuguer un verbe


    La conjugaison en anglais s’appuie sur un tryptique « temps - aspect - modalité ».

    Conjuguer un verbe


    Le temps

    Un seul élément du groupe verbal peut porter la marque du temps : le verbe ou alors un auxiliaire.

    L’aspect

    Il dit la façon d’envisager l’événement :

  • Simple : fait brut, sans commentaire.
  • Progressif (be + V-ing) : l’événement a déjà démarré ou est déjà envisagé.
  • Parfait (have + V-en) : lien passé-présent, utile pour faire le bilan, faire part de l’expérience vécue, dire que le passé continue dans le présent, etc.
  • Les 2 aspects non simples peuvent se combiner en parfait progressif (have been + V-ing) : les deux effets s’ajoutent.

  • La modalité

    C’est le point de vue de celui qui parle. Il peut dire que c’est possible ou non (can), que ça va arriver ou non (will), etc.
    Quand un auxiliaire modal est présent, on le considère comme porteur de la marque du temps bien qu'il soit invariable. Le verbe principal sera dans sa forme de base (infinitif sans to).

    D
    L’emphase


    La structure de l’emphase est la suivante : do + V.

  • She didn’t really accept that job, did she?
  • → Elle n’a pas vraiment accepté ce travail, hein ?

  • Oh, yes, she did accept it! Believe it or not!
    → Oh que oui, elle l’a accepté ! Incroyable mais vrai !
  • E
    For / since / ago


  • Since + date (point de départ) s'emploie :
    → avec le present perfect : l’événement a commencé dans le passé et continue au moment où on parle. Since se traduit par « depuis » + verbe français au présent de l’indicatif.

  • For + durée :
    → avec le present perfect : l’événement a commencé dans le passé et continue au moment où on parle. For se traduit par « depuis » + verbe français au présent de l’indicatif.
    → avec un passé simple (prétérit) : l’événement a commencé et s’est terminé dans le passé. For se traduit alors par « pendant ».

  • Durée + ago : avec un passé simple (prétérit) : on dit combien de temps s’est écoulé depuis qu’un événement passé a eu lieu.
  • F
    L'habitude


  • Habitude actuelle → présent simple
  • Habitude passée, révolue (ce n’est plus le cas aujourd’hui)
  • = « used to » / « didn’t use to » (c’était usuel ou ça ne l'était pas)
    = l’auxiliaire modal « would » (la volonté du sujet est impliquée)

    G
    La modalité


    • Les auxiliaires modaux sont invariables.
    • Ils n’existent pas à l’infinitif.
    • On ne peut pas mettre deux modaux à la suite.
    • Ils sont suivis d’une base verbale (l’infinitif sans to).

    Can / can’t : c’est possible... ou pas !

    can → C’est possible (capacité ou permission)
    cannot / can’t → C’est impossible (incapacité ou interdiction)

    Could : le potentiel, la possibilité

    1. C’était possible ! Ici on parle du temps passé.
    2. Ce serait possible dans le futur si… (il y a une condition).

    May : 1 chance sur 2 !

    • On parle d'un événement qui a une chance sur deux de se produire.que les voitures ne polluent plus dans le futur.

    May I …?” = on offre son aide, formule polie.

    • permission accordée ("You may go out tonight!”) ou non ("You may not go out tonight!”)

    Might : une petite chance seulement

    La probabilité est faible.

    Must : pression et probabilité

    1. On met la pression !
    Ex : Gary, you must take your passport. You mustn’t forget.
    Celui qui parle met la pression à Gary.

    must → Obligation
    must not / mustn’t → Interdiction / obligation de ne pas faire

    2. Très forte probabilité (98 % sûr)
    must n’existe pas vraiment au passé. Pour parler d’une obligation passée, on emploiera la forme had to.

    Shall : prédiction et obligation!

    On prédit un événement ou on donne un ordre à quelqu’un.
    Shall I / we + V + ? : on propose de faire quelque chose.

    Should : conseil

    • Celui qui parle exprime ce qu'il pense être une bonne idée (You should do this!) ou pas (You shouldn't do this!).
    • Celui à qui on parle doit le prendre comme un conseil.

    Will : c'est certain

    1. Prédiction 100% sûre
    2. On peut aussi exprimer sa volonté avec will :
    Ex : Jenny, will you come to my birthday party?
    Celui qui parle demande à Jenny si elle veut bien aller à sa fête d’anniversaire.

    À noter : will + notwon’t, sauf si on préfère accentuer le not).

    Would : ça pourrait arriver / c’est déjà arrivé

    1. Ça pourrait arriver

    Ex : If I were an animal, I would be a cat.
    Celui qui parle pense que l’événement pourrait arriver, si une condition était respectée. Le were ici est ce qui reste de l’ancien subjonctif de l’anglais, maintenant presque disparu. « If I was an animal… » est tout aussi acceptable dans ce type de tournures dans la langue quotidienne.

    On peut en plus exprimer les souhaits ou craintes du sujet en ajoutant un verbe de goût :

    Ex : Josy would hate to be a cat!

    2. Une habitude du passé

    Ex : When my grandmother was a child, she would walk 3 miles to go to school.

    Les formes de substitution : une équipe de remplaçants

    Deux auxiliaires modaux côte à côte dans la même phrase ? Interdit ! Heureusement, il existe une équipe de « remplaçants ».

    can (capacité) → be able to
    can (permission) / maybe allowed to
    musthave to
    Futur + capacité will be able to
    Futur + permissionwill be allowed to
    Futur + obligation will have to
    Futur + non-obligation will not have to

    Les quasi-modaux

    Ils ont un fonctionnement différent.

    1. C’est nécessaire ou pasneed to ou don’t need to

    2. C’est inutile → needn’t (tournure rare hors du Royaume-Uni)

    À la forme négative, ce quasi-modal se met à fonctionner comme un vrai auxiliaire modal et son sens se durcit un peu.

    3. Ce serait nécessaire ou pas ought to ou oughtn’t to

    C’est comme un conseil d’ami. Il est peu courant.

    H
    Le passif


    Le passif (ou voix passive) correspond au moment où le sujet subit l’action. On utilise ce procédé lorsque l’on veut mettre le sujet en avant.

  • Si l’on veut préciser l’agent, on l’introduit par by.
  • Parfois celui qui fait l’action (l’agent) est si évident que l'on ne l’indique pas.
  • Parfois celui qui parle juge que le sujet est plus important que l’agent.
  • Les anglophones utilisent la voix passive là où le francophone utilisera « on ».

  • Pour passer de la voix active à la voix passive, on fait passer le complément que l'on veut mettre en avant en position de sujet, suivi de be conjugué au temps voulu + V-en (le participe passé).

    The dog bit the cat. (Verbe au passé (prétérit) simple)
    The cat was bitten by the dog. (be au passé (prétérit) simple.)

    I
    Le présent progressif (be + V-ing)


     Temps  Aspect  Structure
     présent progressif am / are / is + V-ing


    Valeur : événement déjà démarré ou alors seulement envisagé. On ne parle pas de sa fin. Souvent, celui qui parle s’implique davantage, il peut montrer qu’il est heureux, énervé, impatient, etc.

    Différents usages possibles :
    • Une action en cours de déroulement
    • Les événements déjà prévus
    • Les événements auxquels on n’est pas indifférents sur le plan émotionnel (parfois avec adverbe de fréquence)

     Forme affirmative  Forme négative  Forme interrogative
     I am ('m) walking in the street.  I am ('m) not walking in the street. Am I walking in the street?
     You are ('re) telling the truth.  You are ('re) not (aren't) telling the truth.  Are you telling the truth?
     He is ('s) calling his best friend. She is ('s) not (isn't) calling her best friend.  Is it working properly?
     We are ('re) working on our presentation.  We are ('re) not (aren't) working on our presentation.  Are we working on our presentation?
     You are ('re) running a marathon.  You are not (aren't) running a marathon.  Are you running a marathon?
     They are ('re) dancing salsa.  They are not (aren't) dancing salsa  Are they dancing salsa?

    J
    Le present perfect / présent parfait (have + V-en)


     Temps  Aspect
     présent have + V-en


    Valeur : On crée un lien entre un événement passé et le moment présent.

    Différents usages possibles :
    • Faire le bilan
    • Les événements démarrés dans le passé se poursuivant dans le présent
    • L’expérience de la vie (ce qui fait que l’on est qui l’on est aujourd’hui), souvent en association avec les adverbes already, ever, never, often, always…)

     Forme affirmative  Forme négative  Forme interrogative
     I / You / We / They have finished building this cabin.  I / You / We / They have not (haven't) finished building this cabin.  Have I / you / we / they finished building this cabin?
     He has taken his bag. She has not (hasn't) taken her bag.   Have they taken their bags?


    Ne pas oublier !

    V-en est le symbole du participe passé.
    Ne jamais utiliser le present perfect si l’événement est précisément daté et terminé.
    Événement passé, daté et terminé = prétérit simple.

    K
    Le présent simple


     Temps  Aspect  Structure
     présent simple V (+ -s 3e pers. sg.)


    Valeur : Les faits sont présentés sans commentaire particulier sur leur durée, ni sur leur état de complétion.

    Voici un rappel des différents usages possibles :
    • Les vérités générales
    • Les goûts, les sentiments, les opinions
    • Les habitudes
    • Les événements correspondant à un horaire
    • Les événements rapportés sur le vif

    Ne pas oublier !
    • Un -s apparaît lorsque le sujet est une 3e personne du singulier (-es lorsque le verbe finit par -ss ou -o ; -ies lorsque le verbe se termine par -y)
    • L’auxiliaire do est utilisé pour les formes négative (do porte la négation et se place entre le sujet et le verbe) et interrogative (do se place à gauche du sujet)

     Forme affirmative  Forme négative  Forme interrogative
     I / You / We / They play football. I / You / We / They don’t play football.  Do I / you / we / they play football?
    He / She / It plays football He / She / It doesn’t play football   Does he / she / it play football?

    L
    Le passé (prétérit) progressif (be + V-ing)


     Temps  Aspect  Structure
     présent progressif was / were + V-ing


    Valeur : Tout comme le présent progressif, on parle d’un événement déjà démarré, mais pris à un moment précis de son déroulement, dans le passé. L’événement peut aussi être seulement envisagé mais irréel, hypothétique. Là encore, on ne parle pas de la fin de l’événement. Il se traduit la plupart du temps par un imparfait en français.

    • Une action en cours de déroulement dans le passé

     Forme affirmative  Forme négative  Forme interrogative
     I was walking in the street.  I was not (wasn't) walking in the street. Was I walking in the street?
     You were telling the truth.  You were not (weren't) telling the truth.  Were you telling the truth?
     He was calling his best friend. She was not (wasn't) calling her best friend.  Was it working properly?
     We were working on our presentation.  We were not (weren't) working on our presentation.  Were we working on our presentation?
     You were running a marathon.  You were not (weren't) running a marathon.  Were you running a marathon?
     They were dancing salsa.  They were not (weren't) dancing salsa  Were they dancing salsa?

    M
    Le past perfect / passé parfait (had + V-en)


     Temps  Aspect  Structure
     passé parfait had + V-en


    Valeur : C’est le passé du passé. Il est connu également sous le nom de pluperfect.

    • Faire le point de la situation à un moment donné du passé

    Ex : Before last year, I had never been to the USA.
    → Avant l’an dernier, je n’avais jamais été aux USA.

    • Retour vers le passé

    On parle d’un événement passé par rapport à un point de repère temporel qui est déjà lui-même passé.

    Ex : Yesterday, he fell and broke his arm. The day before that, he had fallen and broken his leg. I guess luck doesn’t exist after all.

    Le past perfect

     Forme affirmative  Forme négative  Forme interrogative
     I / You / He / She / It / We / They had ('d) eaten before going out. I / You / He / She / It / We / They had ('d) not (hadn't) eaten before going out.  Had I / you / he / she / it / we / they eaten before going out?


    N
    Le passé / prétérit simple


     Temps  Aspect  Structure
     passé simple V-ed


    Valeur : Les événements sont passés, datés, terminés. Il y a rupture avec le présent.

    Événements instantanés (début et fin au même instant)
    Événements qui ont duré plus ou moins longtemps

    Ne pas oublier !

    • Le marqueur du temps passé est -ed. Pour les verbes dits « réguliers », ce sont les lettres -ed qui sont ajoutées à la base verbale. Pour les verbes irréguliers, il faut les connaître par cœur.
    • Aux formes négative et interrogative, c’est l’auxiliaire do qui porte la marque du passé : do + eddid.
    • À la forme interrogative, did se déplace à gauche du sujet.
    • À la forme négative, did porte la négation et se place entre le sujet et le verbe.

     Forme affirmative  Forme négative  Forme interrogative
     I / You / He / She / It / We / They browsed the web. I / You / He / She / It / We / They didn’t browse the web.  Did I / You / He / She / It / We / They browse the web?

    O
    Les souhaits


    Souhaiter :
  • wish (souhaiter) suivi d’un verbe au passé simple (prétérit)

  • Rappel : le passé simple (prétérit) peut transporter dans le passé ou dans l’irréel. Souvent, les souhaits restent irréalisables.
    Avec le verbe be, on utilisait la forme were au singulier comme au pluriel, car c’était une forme de subjonctif. L’utilisation de cette forme devient rare.

    Ex : She wishes she were (was) an eagle.
    → Elle aimerait être un aigle et elle regrette de ne pas en être un.

    P
    Les verbes à particules


    La langue anglaise utilise assez souvent de petites particules derrière de nombreux verbes. Elles transforment le sens du verbe original.

       pas de particule  up  in  away
     Give  donner  abandonner  céder  trahir
     Get  obtenir  se lever  entrer  s’échapper


    Il existe un très grand nombre de ces verbes à particules (phrasal verbs), utilisés très naturellement dans le langage courant et composés à partir de prépositions. Ex :
    carry on → continuer
    find out → découvrir
    get through with → terminer
    hand out (documents) → distribuer (des documents)

    Q
    Verbe + verbe


    En français, on utilise parfois des expressions qui contiennent deux verbes à la suite, dont un conjugué et le deuxième à l’infinitif : laisser faire, faire faire, etc. Il existe diverses constructions possibles en anglais également :

  • let somebody do something : laisser quelqu’un faire quelque chose.
  • make somebody do something : faire faire quelque chose à quelqu’un en lui en donnant l’instruction, voire en le forçant.
  • have somebody do something : obtenir de quelqu’un qu’il fasse quelque chose (en le lui demandant simplement ou alors par la ruse).
  • R
    Les adverbes


    Un adverbe permet d'apporter du sens aux groupes verbaux. C'est un mot invariable qui modifie :

    • un verbe :
    I walk → I walk slowly.

    • un adjectif :
    He is nice → He is very nice.

    • un autre adverbe :
    We ran fast. → We ran too fast.

    Un adverbe de fréquence (never, sometimes, often, always…) se place généralement avant le verbe, mais après be ou tous les autres auxiliaires (have, do, will, must, etc.).

    I often run because I am always late.
    Utilisation des cookies
    En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
    Pour plus d’informations, cliquez ici.