Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

S’organiser au cours de l’année
P.384-385

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

LIVRET BAC

Thème 2
Mouvement et interactions


❯❯❯ Préparation aux épreuves du baccalauréat

3
S’organiser au cours de l’année
Pictogramme Grand Oral


Une fois vos deux sujets choisis, le maître-mot est l’organisation. Que vous décidiez de travailler seul ou à plusieurs, l’organisation est la clé d’une bonne préparation !

A
Choisir ses partenaires ou se lancer seul

Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?

Travailler seul vous garantit une forme d’indépendance et peut sembler plus simple et plus rapide.

À l’inverse, le groupe peut vous enrichir par le partage d’idées et des responsabilités. Cela vous permet de vous répartir la charge de travail et de vous entraîner plus facilement à l’oral avec les personnes de votre groupe.

Si vous optez pour le travail en équipe, voici quelques conseils pour bien organiser votre travail :
  • choisissez des personnes avec qui vous vous entendez bien (mais pas forcément vos amis proches) et mettez-vous d’accord dès le début sur la façon de travailler ensemble ;
  • pour que votre groupe fonctionne efficacement, répartissez-vous le travail en fonction des points forts et savoir-faire de chacun (organisation, recherche documentaire, créativité, etc.) ;
  • si l’un de vos camarades est bloqué, aidez-le. Résoudre ce problème vous amènera à une meilleure compréhension globale du sujet.

B
Planifier son travail

La préparation au Grand oral se planifie sur plusieurs mois, avec une période plus intense après les épreuves écrites de spécialité.

L’organisation et l’implication sur la durée sont essentielles. Il est important de travailler de manière régulière pour avoir un recul suffisant sur le sujet.

Établissez un planning, en déterminant précisément les tâches de chacun à chaque session.

Si vous travaillez en groupe, essayez de vous retrouver à heures fixes (par exemple une fois par semaine). Au début de chaque séance de travail, fixez‑vous quelques objectifs clairs et faites le point à la fin.

Anticipez les difficultés éventuelles et les périodes plus à risque (par exemple, identifiez les périodes où votre planning est particulièrement chargé et où vous pourrez consacrer peu de temps à la préparation du Grand oral et celles qui y seront plus propices). Réajustez au besoin le planning pour l’adapter aux aléas qui peuvent survenir.

Vos professeurs sont là pour vous guider : tenez compte de leurs conseils pour vous organiser.

C
Attentes du jury

Une bonne présentation orale est une présentation structurée et argumentée : le jury doit pouvoir suivre facilement le fil de votre pensée.

Voici les principales étapes d’un discours structuré :
  • l’amorce : c’est une étape clé. Vos premiers mots forment la première impression de votre audience. Démarrer votre présentation par une introduction originale (citation, lien avec un enjeu de société, etc.) permet de captiver l’attention du jury. Définissez ensuite scientifiquement les termes du sujet et présentez son intérêt ;
  • le développement : c’est le cœur de votre présentation. Il s’agit de dérouler votre raisonnement, en vous appuyant sur des arguments illustrés par des exemples ;
  • la conclusion : il s’agit de faire un bilan rapide de la question et d’ouvrir par exemple la réflexion sur des applications dans d’autres disciplines.

Élaboration de votre Grand oral

En première :
  • réflexion sur l’orientation ;
  • choix des deux enseignements de spécialité conservés en terminale ;
  • retour rétrospectif sur le programme pour identifier les notions qui vous intéressent le plus, les programmes de terminale étant dans le prolongement de ceux de première.

En terminale :
  • établissement d’un rétro-planning sur l’année en identifiant des créneaux de travail fixes ;
  • construction de votre projet d’orientation (noter les dates des salons et journées portes ouvertes tout au long de l’année) ;
  • délimitation des sujets (réflexion sur la problématique, ses limites) ;
  • recherches documentaires pour approfondir les sujets, en conservant les liens, notes, etc. ;
  • élaboration du plan précis, avec les parties et sous-parties qui peuvent évoluer au gré des recherches ;
  • rédaction des éléments clés de la présentation ;
  • entraînement à l’oral : préparation de la présentation et du support à remettre au jury, finalisation du projet d’orientation.

Travailler seul ou en groupe

Travailler seul Travailler en groupe
Travail aux moments souhaités Nécessité d’entente sur des moments de travail
Risque de procrastination Plus grande motivation
Charge de travail plus importante Répartition des tâches, nécessite de la confiance
Liberté de prise de décision Multiplication des points de vue
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.