Mathématiques Terminale Spécialité
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Rappels de première
Algèbre et géométrie
Ch. 1
Combinatoire et dénombrement
Ch. 2
Vecteurs, droites et plans de l’espace
Ch. 3
Orthogonalité et distances dans l’espace
Analyse
Ch. 4
Suites
Ch. 5
Limites de fonctions
Ch. 6
Continuité
Ch. 7
Compléments sur la dérivation
Ch. 8
Logarithme népérien
Ch. 9
Fonctions trigonométriques
Ch. 10
Primitives - Équations différentielles
Ch. 11
Calcul intégral
Probabilités
Ch. 12
Loi binomiale
Ch. 13
Sommes de variables aléatoires
Ch. 14
Loi des grands nombres
Annexes
Exercices transversaux
Grand Oral
Apprendre à démontrer
Cahier d'algorithmique et de programmation
Apprendre à démontrer

4
Utilisation d'un contre‑exemple

Cours

Principe
Pour rejeter une affirmation, il suffit parfois de trouver un cas particulier qui vient la contredire. Ce cas particulier est appelé contre‑exemple.

Logique

Un exemple ne suffit pas à prouver qu'une affirmation est vraie mais un contre‑exemple suffit à prouver qu'une affirmation est fausse.
Exercice corrigé

Énoncé

Déterminer si l'affirmation suivante est vraie ou fausse : « Toute suite strictement croissante tend vers . »
Rédaction détaillée
Soit un entier naturel strictement positif. Posons .
Montrons que la suite est strictement croissante.
Pour tout entier , .
Puisque , alors la suite est strictement croissante.
Or, la limite de cette suite est égale à donc l'affirmation de l'énoncé est fausse.

Explications

Pour démontrer que cette proposition dépendant de est vraie, il faut réaliser un raisonnement pour tout .
Pour démontrer qu'elle est fausse, il suffit de trouver une suite qui est strictement croissante mais dont la limite n'est pas .

Exercices

19

La propriété suivante est‑elle vraie ? « Si et sont deux réels tels que , alors . »
20

Pour tout , on pose .

1. Calculer , et .


2. Si était une suite arithmétique, quelle devrait être sa raison ?


3. Calculer et en déduire que la suite n'est pas arithmétique.
21

Parmi les propositions suivantes, déterminer celles qui sont fausses à l'aide d'un contre‑exemple.
Démontrer celles qui sont vraies.

 : « Le produit de deux entiers impairs est un entier impair. »


 : « La somme de deux entiers impairs est un entier impair. »


 : « La somme de deux nombres premiers est un nombre premier. »


 : « La somme de deux nombres premiers est un nombre pair. »


 : « La somme de deux nombres rationnels est un nombre rationnel. »


 : « La somme de deux nombres rationnels non entiers n'est jamais un nombre entier. »
22

La propriété suivante est‑elle vraie ?
« Pour tous réels et , . »
23

Montrer que la fonction , définie sur , n'est ni paire, ni impaire.
24

Soit une fonction définie et dérivable sur . On suppose qu'il existe un réel tel que .
Peut‑on affirmer que admet un minimum local ou un maximum local ? Justifier.
25

L'affirmation suivante est‑elle vraie ? Justifier.
« Toute fonction continue sur est dérivable sur . »
26

Les affirmations suivantes sont‑elles vraies ?

 : « Deux rectangles de même périmètre ont même aire. »


 : « Il est impossible que l'aire d'un rectangle soit égale à son périmètre. »
27

L'affirmation suivante est‑elle vraie ? Justifier.
« On considère deux suites réelles et qui n'admettent pas de limite en l'infini. Alors, la suite n'admet pas non plus de limite en l'infini. »
28

L'affirmation suivante est‑elle vraie ? Justifier.
« Pour tout , le nombre est premier. »

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.