Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Paysages des espaces productifs
P.294-295

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Lecture de docs


Paysages des espaces productifs





Doc. 1
Paysages agricoles en Lorraine

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp>

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp>

Les champs sont aménagés pour l’agriculture intensive. Les parcelles géométriques facilitent la récolte mécanisée. Les villages sont groupés pour optimiser l’espace de culture.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp>

La location du terrain pour l’installation des éoliennes permet la diversification des revenus de certains agriculteurs.

Doc. 2
Vue aérienne du technopôle de Sophia-Antipolis (Nice)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Vue aérienne du technopôle de Sophia-Antipolis (Nice)

Sophia-Antipolis, créée en 1969, regroupe sept pôles de compétitivité spécialisés dans les activités de hautes technologies, dans des domaines divers (santé, énergie, etc.). Les entreprises qui s’implantent y trouvent des universités formant les futurs ingénieurs (1), des centres de recherche (2) et une très bonne connexion à l’arrière-pays, à Paris ainsi qu’à l’international (aéroport de Nice).


Doc. 3
Des touristes visitant le château de Versailles

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp>

Le château de Versailles est le troisième site touristique français, derrière Disneyland Paris et le musée du Louvre. Il accueille des visiteurs du monde entier.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp>

Doc. 4
Une industrie recomposée et intégrée à la mondialisation

Certains territoires, comme ici le pôle industriel de Montbard (en Bourgogne), connaissent des transformations importantes et s’intègent à la mondialisation.

L’industrie française a perdu 2 millions d’emplois en 30 ans [...]. Pourtant, la diminution du poids de l’industrie n’est pas toujours synonyme de déclin, mais plutôt de recomposition. Le pôle industriel de Montbard en Bourgogne en est l’illustration. Le savoir-faire dans la métallurgie y est ancien : Buffon (natif de la région) y exploite des forges au XVIIIe siècle et une fonderie fonctionne dès la fin du XIXe siècle. À partir des années 1980, les effectifs des industries locales sont drastiquement réduits et les productions sont réorientées vers des produits à très haute valeur ajoutée. Issu de sociétés fondées à la fin du XIXe siècle, le groupe Vallourec s’internationalise en implantant des productions en Europe, Asie et Amérique du Nord. Le territoire rural de Montbard, de plus en plus intégré à la mondialisation, connait alors de nouvelles dynamiques.


Magali Reghezza-Zitt, La France, une géographie en mouvement, Documentation photographique, n° 8096, novembre 2013.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.