Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L’alternance : la gauche au pouvoir (1981-1986)
P.228-229

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Dossier


L’alternance : la gauche au pouvoir (1981-1986)




Compétence

Je connais et j'utilise le vocabulaire adapté

Problématique

Quels changements l’alternance de 1981 apporte-t-elle à la vie politique française ?

Introduction

En 1981, la victoire du candidat du Parti socialiste, François Mitterrand, à l’élection présidentielle porte la gauche au pouvoir. C’est la première fois qu’un homme politique de gauche accède à la présidence de la Ve République. Malgré les inquiétudes, les institutions de la Ve République sortent renforcées de cette alternance.

Doc. 1
François Mitterrand (1916-1996)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> François Mitterrand (1916-1996)

François Mitterrand est élu député pour la première fois en 1946 et devient ministre à plusieurs reprises sous la IVe République. En 1958, il s’oppose au retour de De Gaulle au pouvoir et se présente contre lui aux élections présidentielles de 1965, parvenant à recueillir 45 % des voix. En 1971, il prend la tête du Parti socialiste, et tente de réaliser l’union de la gauche, en s’alliant avec le PCF. Il échoue de peu aux élections présidentielles de 1974, face à Valéry Giscard d’Estaing, mais remporte les élections de 1981, et devient le premier président de gauche de la Ve République. Il est réélu en 1988.


<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp>

Aux élections de 1981, le président sortant, Valéry Giscard d’Estaing, doit faire face à plusieurs candidats de gauche mais aussi à un autre candidat de droite important : Jacques Chirac.


<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp>


Doc. 2
Une du journal Les mesures de la gauche au pouvoir

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Une du journal Les mesures de la gauche au pouvoir

Doc. 2
Les mesures de la gauche au pouvoir

  • Nationalisation de nombreuses banques et de secteurs industriels.
  • Retraite à 60 ans, 5e semaine de congés payés, semaine de travail de 39 heures. 
  • Augmentation du SMIC
  • Lois Auroux sur les conditions de travail dans les entreprises. 
  • Impôt sur les grandes fortunes (IGF). 
  • Loi Defferre sur la décentralisation. 
  • Abolition de la peine de mort. 
  • Autorisation des « radios libres ».

Doc. 3
L’abolition de la peine de mort (1981)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> L’abolition de la peine de mort (1981)

L’abolition de la peine de mort est défendue notamment par le ministre de la Justice Robert Badinter. Elle est votée en 1981.


Doc. 4
Affiche officielle de Mitterrand, 1981.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> Affiche officielle de Mitterrand, 1981.

Après les mesures sociales, le gouvernement socialiste entame, à partir de 1984, le tournant de la rigueur.


Doc. 4
La politique de la gauche vue par la droite

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> La politique de la gauche vue par la droite


<stamp theme='his-green2'>Doc. 5</stamp>

Vocabulaire

  • L’alternance : changement de majorité gouvernementale, généralement entre la droite et la gauche.
  • Le Parti socialiste (PS) : parti de gauche qui succède à la SFIO en 1971. 
  • La rigueur : politique économique de réduction des dépenses de l’État. 
  • Le SMIC : niveau minimum du salaire horaire fixé par l’État.
Voir les réponses

Exercice 1

1
Quel candidat remporte l’élection présidentielle de 1981 ? Quelle élection son parti remporte-t-il ensuite et avec quelle majorité ?



2
Quelles sont les principales mesures prises par la gauche après son arrivée au pouvoir ?



3
Quel est l’objectif de ces mesures ?



4
Décrivez et expliquez l’affiche parodique.



5
Expliquez ce qu’est l’alternance et les changements qu’elle apporte.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.