Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

2 - Le présent de l'indicatif
P.74-75

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Exercices


2 - Le présent de l'indicatif




Voir les réponses

Exercice 1

Consigne
Réécrivez le texte ci-contre au présent de l’indicatif.

Antonio José Bolivar Proano savait lire, mais pas écrire.
[...]
Il lisait lentement en épelant les syllabes, les murmurant à mi-voix comme s’il les dégustait, et, quand il avait maîtrisé le mot entier, il le répétait d’un trait. Puis il faisait la même chose avec la phrase complète, et c’est ainsi qu’il s’appropriait les sentiments et les idées que contenaient les pages.


L. Sepúlveda, Le vieux qui lisait des romans d’amour, Métailié, 1992.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 2

Consigne
Réécrivez le texte ci-contre au présent de l’indicatif.

L’homme fit un détour pour éviter le château et alla s’asseoir au fond d’un bois de pins, qui s’étendait derrière l’habitation. Là, écartant les branches, inquiet et fiévreux, il interrogea les sentiers du regard, semblant attendre quelqu’un avec impatience. Par moments, il se levait, faisait quelques pas, puis s’asseyait de nouveau en frémissant.Cet homme portait de larges favoris noirs. Son visage allongé avait une sorte de beauté violente et emportée. Brusquement, ses yeux s’adoucirent, ses lèvres épaisses eurent un sourire tendre. Une jeune femme venait de sortir du château, et elle accourait vers le bois de pins.


D’après É. Zola, Les Mystères de Marseille, 1867.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

Consigne
Conjuguez ces verbes au présent de l'indicatif.

1. Je  (moudre) du café.
2. Tu  (résoudre) une énigme.
3. Il (vendre) des voitures.
4. Il (peindre) des tableaux.
5. Tu (prendre) beaucoup de place.
6. Tu (craindre) les chiens.
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 4

Consigne
Indiquez pour chaque phrase la valeur du présent de l’indicatif.

1. Rien n’est plus précieux que l’amitié.
2. On s’appelle tous les deux jours.
3. Je suis à vous dans deux petites secondes.
4. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs.
5. J’étais en train de m’endormir. Tout à coup, j’entends une grande explosion.
6. La salle mesure à peine dix mètres de large.
7. Le mardi, nous finissons à dix-sept heures.
8. On le voit souvent dans le quartier.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

Consigne
Dans le texte ci-contre, transposez au présent de l’indicatif les verbes soulignés et dites quel effet cela produit.

Au moment où Arsène Lupin, son repas achevé, tirait de sa poche un beau cigare bagué d’or et l’examinait avec complaisance, la porte de la cellule s’ouvrit. Il n’eut que le temps de le jeter dans le tiroir et de s’éloigner de la table. Le gardien entra, c’était l’heure de la promenade.

M. Leblanc, L’Évasion d’Arsène Lupin, 1907.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 6

Inventez la suite de l’extrait de Zola ci-dessus (⇧).

1
Votre texte sera rédigé au présent.



2
Vous emploierez au moins trois valeurs différentes du présent, que vous indiquerez dans la marge.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.