Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Sujet brevet 12
P.318-319

Brevet


Sujet brevet 12




Spleen nocturne

Charles Baudelaire (1821-1867) décrit dans ce poème des Fleurs du mal une facette d’un état d’âme particulier, le spleen. Le poème s’intitulait d’ailleurs, dans la première édition du recueil, « Spleen », comme d’autres pièces de ce chef-d’œuvre de la poésie moderne.

LA CLOCHE FÊLÉE1

Il est amer et doux, pendant les nuits d’hiver,
D’écouter, près du feu qui palpite et qui fume,
Les souvenirs lointains lentement s’élever
Au bruit des carillons2 qui chantent dans la brume,

Bienheureuse la cloche au gosier vigoureux
Qui, malgré sa vieillesse, alerte et bien portante,
Jette fidèlement son cri religieux,
Ainsi qu’un vieux soldat qui veille sous la tente !

Moi, mon âme est fêlée, et lorsqu’en ses ennuis
Elle veut de ses chants peupler l’air froid des nuits,
Il arrive souvent que sa voix affaiblie

Semble le râle3 épais d’un blessé qu’on oublie
Au bord d’un lac de sang, sous un grand tas de morts,
Et qui meurt, sans bouger, dans d’immenses efforts.


CHARLES BAUDELAIRE, « La cloche fêlée », Les Fleurs du mal, édition de 1861.

1. Fendue.
2. Ensemble de cloches, qui produit des airs généralement gais.
3. Bruit émis par une personne en train de mourir.

Un masque sonne le glas funèbre

Un masque sonne le glas funèbre

Zoom sur la 1ᵉ partie de l'épreuve

Voir les réponses

Questions (20 points)


1
À quel genre appartient ce texte ? Relevez au moins trois indices pour justifier votre réponse. (1 point)



2
a) Quelle figure de style est employée dans l’expression « Il est amer et doux » (v. 1) ? b) Sur quelle opposition se construit donc ensuite ce poème ? (1,5 points)



3
a) Dans la deuxième strophe, relevez des expressions qui montrent que la cloche est personnifiée. b) De quelle qualité Baudelaire pare-t-il la cloche ? Relevez trois adjectifs qualificatifs justifiant votre réponse. c) Quel est le ton général de cette strophe ? (2,5 points)



4
Le vers 7 est-il un alexandrin (« Jette fidèlement son cri religieux ») ? Quel phénomène remarquez-vous ? (1 point)



5
a) Quel est le sujet des deux tercets ? b) Comment ce sujet est-il mis en valeur ? (1,5 points)



6
Pourquoi, selon vous, le poète a-t-il choisi de faire rimer le mot « ennuis » (v. 9) avec le mot « nuits » (v. 10) ? (1,5 points)



7
Quel est, dans le poème, le point commun entre la cloche des deux premières strophes et l’âme des deux dernières ? Sur quel point Baudelaire les compare-t-il ? Relevez notamment un champ lexical présent dans l’ensemble du poème. (2 points)



8
a) Quelles sont les caractéristiques de l’âme dans les tercets ? Citez des expressions précises. b) En quoi la description de l’âme s’oppose-t-elle à celle de la cloche ? Vous vous appuierez notamment sur les comparaisons utilisées dans l’un et l’autre cas. (2 points)



9
a) Quelles sont les connotations de la dernière strophe ? Citez précisément le texte pour répondre. b) Relevez les propositions subordonnées relatives qui caractérisent le « blessé ». c) En quoi peut-on dire qu’il y a une progression vers l’horreur ? (2,5 points) Quelles figures de style appuient cette progression ? Citez-en au moins deux.



10
a) Qui est finalement « la cloche fêlée » du titre ? b) Comment décririez-vous l’état d’esprit du poète ? Tentez de donner ici une définition du spleen. (3 points)



11
À propos de l’image (⇧). Selon vous, pourquoi peut-on associer cette illustration au poème ? Justifiez votre réponse avec des exemples précis du texte. (1,5 points)



Méthode pour interpréter une image

Avant d’interpréter une image, lisez bien la légende, qui peut apporter des informations utiles : artiste, titre, date, nature, dimensions, lieu de conservation. Utilisez ces informations pour présenter rapidement l’image au début de votre réponse.
Si on vous demande quels liens vous pouvez faire avec le texte étudié, vous devez avoir une idée précise de l’image :
  • Que voit-on ? Comment l’image est-elle organisée ? Qu’est-ce qui est mis en avant et comment (premier plan, couleurs, proportions, lumière) ?
  • Y a-t-il un ou des détails qui vous interpellent ? Pourquoi ? Votre première impression est souvent la bonne !
  • Quels sont les matériaux utilisés ? une technique originale peut en dire long sur l’œuvre.
  • Enfin, quelle peut être la fonction de l’image : descriptive ? argumentative ? esthétique (pour susciter l’émotion) ?
En résumé, posez-vous trois questions : quoi ? comment ? pourquoi ?

2ᵉ partie : rédaction et maitrise de la langue (2 h)

Voir les réponses

Dictée et réécriture (10 points)

100% numérique

1
Dictée : CHARLES BAUDELAIRE, « Les Fenêtres », Petits poèmes en prose, 1855.

Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle. [...]
Par delà des vagues de toits, j’aperçois une femme mure, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec son geste, avec presque rien, j’ai refait l’histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant.


Ch. Baudelaire, « Les Fenêtres », Petits poèmes en prose, 1855.




2
Réécrivez les premiers vers (v. 1-7) à l’imparfait de l’indicatif.



Voir les réponses

Travail d’écriture (20 points)

100% numérique

Sujet de réflexion
Trouvez-vous le poème de Baudelaire beau ? Vous répondrez à cette question de manière nuancée, en tenant compte du thème, des images et de la musicalité du poème. Vous le comparerez à d’autres types de poème, en vous appuyant sur vos connaissances personnelles (poèmes classiques, poèmes contemporains, chansons…).



Sujet d'invention
Imaginez qu’un ami rende visite à Baudelaire un soir de spleen et cherche à le réconforter. Vous rédigerez un dialogue entre les deux personnages. La première partie du dialogue sera consacrée à la description de l’état dans lequel se trouve le poète. La seconde partie laissera davantage la parole à l’ami qui essaie de l’aider. Veillez bien à respecter les règles du dialogue et la cohérence avec ce que vous savez du spleen de Baudelaire.



Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.