DOSSIER 1



Qu’est-ce qu’un marché ?





Je m'auto-évalue

Indiquez si les propositions suivantes sont vraies ou fausses et justifiez :

1. Un marché est toujours situé dans un lieu spécifique.


2. Sur un marché, les offreurs sont ceux qui cherchent à obtenir le produit.


3. Il existe des marchés car ils permettent des échanges plus efficaces.



Doc. 3

Pourquoi peut-on parler d’une diversité des marchés ?


Point notion

Marché

Lieu réel ou fictif où se rencontrent des acheteurs et des vendeurs dans l’intention d’échanger des biens et des services à un certain prix.

Offre

Quantité d’un bien ou d’un service qu’un agent souhaite vendre à un prix donné.

Demande

Quantité d’un bien ou d’un service qu’un individu désire acheter à un prix donné.

Pourquoi peut-on parler d’une diversité des marchés ?
1
2
3
4
5
6
Voir les réponses

Questions

1. Complétez le schéma avec les mots suivants : demandent, embauchent, empruntent, prêtent, offrent, vendent.

2. Citez un exemple de marché de biens ou de services.

3. Les acteurs se rencontrent-ils toujours physiquement ?

Je fais le point

Le marché est un lieu réel ou fictif sur lequel se rencontrent des offreurs (vendeurs) et des demandeurs (acheteurs) dans l’intention d’aboutir à un échange. Il existe une grande diversité de marchés, avec par exemple les marchés des biens et services, les marchés de capitaux ou encore le « marché » du travail. Dans ce dernier cas, le terme de marché désigne surtout un modèle qui permet de comprendre la façon dont les salariés sont embauchés.


Doc. 2

Pourquoi échanger sur les marchés ?



Un marché flottant à Srinagar en Inde.
Un marché flottant à Srinagar en Inde.
Voir les réponses

Questions

1. De nos jours, le marché est-il toujours situé dans un lieu précis ?

2. D’après ce texte, pourquoi les personnes échangent-elles des produits entre elles ?

3. Quelles sont les caractéristiques communes à tous les marchés ?


Dans les sociétés modernes, des millions d’échanges ont lieu. Très peu de personnes produisent elles-mêmes tous les biens et services qu’elles souhaitent consommer. Au lieu de cela, les enseignants, les policiers, les avocats, les travailleurs du bâtiment vendent les services de leur travail à un établissement scolaire, à l’État, à un client ou à un entrepreneur du bâtiment, puis échangent le revenu gagné contre les différents biens et services qu’ils désirent consommer — biens et services produits auparavant par d’autres. La plupart des économistes considèrent qu’il y a marché à chaque fois qu’il y a échange. Pendant des milliers d’années, les sociétés ont affecté un lieu précis à la réalisation des échanges, en créant notamment des « places de marché » dans les villes et villages. […] En économie, le concept de marché décrit toute situation où se produisent des échanges, même si ces « marchés » ne ressemblent pas tous au marché de village traditionnel ou aux marchés financiers modernes.

Joseph E. Stiglitz, Carl E. Walsh, Jean-Dominique Lafay, Principes d’économie moderne, De Boeck Université, 2014 (4e éd.).

Découvrir
Doc. 1

Peut-on parler d’un marché des joueurs de football ?




Tout joueur en fin de contrat peut librement négocier un nouveau contrat de travail. Dans ce cadre, on doit donc distinguer deux cas : si le joueur convoité voit son contrat arriver à échéance en fin d’année, le club qui désire le recruter peut directement négocier avec le joueur. […] On ne parle donc pas à proprement parler de transfert, et aucune indemnité n’est versée au club quitté. À l’inverse, si le joueur est sous contrat, le club acquéreur doit verser une indemnité de mutation au club quitté qui, d’après les règlements FIFA, doit être fixée […] entre les deux clubs. C’est dans ce cadre qu’on parle de « transfert » […].

Pour le club acheteur, le transfert représente l’acquisition d’une ressource mesurée par le talent du joueur. Cette acquisition entraîne pour ce club la mise en place d’une négociation parallèle avec le club qui offre le joueur et avec le joueur qui offre son talent. Le club représente le côté « demande » du marché et détermine deux « prix » que sont l’indemnité de transfert offerte au club vendeur et le salaire offert au joueur. Si ces montants satisfont les espérances des offreurs, le transfert a lieu.

Jean-François Brocard, « Marché des transferts et agents sportifs : le dessous des cartes », Géoéconomie, 2010.
Voir les réponses

Questions

1. Qu’est-ce qui est échangé sur le « marché » des transferts dans le football ?

2. Dans le cas où le joueur n’est pas sous contrat avec un club, qui sont les offreurs, qui sont les demandeurs sur le marché ?

3. Comment est fixé le prix sur ce marché ?

4. Parmi les exemples de marchés suivants, dites ce qui est échangé, qui sont les offreurs, qui sont les demandeurs et si le marché correspond ou non à un lieu physique : le marché des oeuvres d’art, le marché boursier, le marché du cacao, le marché des fruits et légumes.

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?