Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


DOSSIER 2



Le sucre égyptien, un itinéraire méditerranéen





2
Le rôle des marchands juifs dans l’exportation du sucre égyptien

Joseph est un grand marchand juif vivant dans la capitale égyptienne. Il est spécialisé dans les marchandises de luxe, en particulier les pierres précieuses et le sucre.

[Lettre 1] Votre cargaison a été envoyée en avril et la mienne vous a été envoyée en juillet, votre envoi aurait-il pu venir d’Espagne et faire tout ce trajet en deux mois ? Vous écrivez que je dois vous envoyer 420 kilos de soie. Mais les marchands sont unanimement d’avis que la soie se vend plus cher à Kairouan qu’à Fustat [Le Caire]. […] Ensuite, vous avez envoyé ces perles et j’ai travaillé d’arrache-pied pour les vendre à un bon prix. Combien de temps cela va-t-il durer ? N’aurais-je pas mérité de prendre un quart du bénéfice ?

[Lettre 2] Tout d’abord, nos comptes sont déséquilibrés et je lui devais 142 dinars. En conséquence, l’an 429 de l’ère des Arabes, je lui ai envoyé sur un navire de guerre du sucre, du sel, de l̕ammoniac, des noix, de la pâte de noix, des fleurs de violettes, de la marmelade de rose. La même année, à bord du navire du Sheik, qui devait aller à Tripoli mais qui changea sa destination pour al-Mahdiyya, j’ai envoyé 23 sacs de lin.

[Lettre 3] Je vous prie d’acheter 500 kilos de sucre et de me les envoyer par mer.

Extraits de lettres de la Guenizah du Caire, v. 1037.


Sucrerie de Kouklia, Chypre

6
Meule pour canne à sucre

Les usines à sucre sont divisées en quatre zones, destinées à : entreposer les cannes ; les nettoyer et les couper ; les broyer à la meule ; faire cuire le sucre pour le purifier et le mouler sous forme de pains coniques.
Sucrerie de Kouklia, Chypre.


Champ de « canne à miel », enluminure dans un manuscrit du Tacuinum sanitatis d’Ibn Butlan, XVe siècle, BnF, Paris

3
Les champs de canne à sucre

Champ de « canne à miel », enluminure dans un manuscrit du Tacuinum sanitatis d’Ibn Butlan, XVe siècle, BnF, Paris.


Originaire du golfe du Bengale, la canne à sucre est cultivée depuis l’Antiquité pour produire du sucre. Très rentable, sa production et sa commercialisation sont souvent contrôlées de près par les souverains. Au Moyen Âge, la culture de la canne à sucre se propage en Perse au Ve siècle, puis en Égypte, avant de se répandre vers Chypre, la Crète, l’Espagne, la Sicile et le Maroc avant l’an 1000. C’est à partir de la Sicile et de l’Orient latin que l’usage du sucre se diffuse progressivement en Europe.

Questions

Voir les réponses

Étudier un phénomène

1. Identifiez les régions où le sucre est produit et commercialisé. (Doc. 1, 2 et 6)

2. Décrivez les étapes de production du sucre. (Doc. 3, 4 et 6)

3. Relevez les différents usages du sucre au Moyen Âge.(Doc. 4 et 5)


Question de synthèse

4. En prenant appui sur l’exemple du sucre, décrivez les échanges commerciaux en Méditerranée (acteurs, lieux, organisation).

Le sucre égyptien, un itinéraire méditerranéen

Carte interactive
Fond de carte téléchargeable ici.

Fond de carte
Fond de carte
I
II
I-I
II-txt
fond-txt

1
Le sucre, un itinéraire méditerranéen

Comment l’exemple du sucre montre-t-il que les logiques de l’économie médiévale dépassent les frontières politiques et religieuses ?


4
Découverte du sucre par les croisés (vers 1097)

Le peuple, ayant trouvé dans cette vaste plaine une grande quantité de cannes remplies d'un miel, que l'on appelle sucre1, en récupérait le jus avec un grand plaisir. Cette espèce de plante est cultivée tous les ans par les agriculteurs de ce pays avec un soin infini. À l'époque de la moisson, et lorsque la canne a mûri, les indigènes la broient dans des mortiers, font filtrer le suc qu'ils en ont extrait et le recueillent dans des vases où ils le laissent reposer jusqu'à ce qu'il soit pris et durci, présentant alors l'apparence de la neige ou du sel blanc. Ensuite ils le râpent pour le manger avec du pain ou le délayer dans l'eau ; tous ceux qui en goûtent le préfèrent aux gâteaux de miel, disant que c’est plus doux et plus salubre.

Albert d’Aix, Livre de l’expédition chrétienne pour la libération de la sainte Église de Jérusalem, 1125-1150.

1. Le terme sucre vient de l’arabe sukkar.


5
Un repas de noble servi à Milan en 1487

Roulés de pignons de pin et sucre, petits pains aux amandes et sucre
Asperges
Perdreaux arrosés d̕arômes
Têtes de boeufs et veau entier recouvert de sa peau
Chapons, pigeons, salami, jambon, potages
Coq castré entier, arrosé avec du bouillon de cerises amères
Tourterelles, perdrix, faisans, cailles, grives arrosées avec olives
Poulet cuit dans le sucre et eau au parfum de rose
Porcelet entier arrosé avec bouillon acidulé
Paon arrosé avec condiments
Crème d’oeufs, lait, sauge, farine, sucre
Coing avec sucre, cannelle, pignons de pin, artichauts
Pâtisseries au sucre et au miel
Tartes

Paolo Morigia, Historia dell’antichità di Milano, 1592.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?