POINT DE PASSAGE 3



Juillet 1830 ‑ Les Trois Glorieuses





2
Le témoignage d’une Britannique

Le jeudi, à midi, le drapeau tricolore fut hissé sur les Tuileries. Le palais, que la garde suisse avait bravement défendu, fut occupé sans qu’il s’y commît aucun dégât. […] Certes on se battit, et même des femmes furent tuées dans le combat […]. Pas un acte d’inutile barbarie ne signala ces jours de révolution. La grave détermination de renverser le trône, de donner toute sa force à la Charte, inspirait une sorte de confiance à nos esprits tourmentés et j’éprouvai un vrai soulagement quand on vint me dire que les cris et le vacarme que j’entendais exprimaient la joie de voir le drapeau tricolore sur les Tuileries et le drapeau blanc à terre.


Lady Aylmer, Journal, 1830.

4
L’avènement de Louis‑Philippe

François Gérard, Lecture de la déclaration des députés proclamant le duc, 1836,
huile sur toile (détail), 550 x 442 cm, musée du Château de Versailles.
François Gérard, Lecture de la déclaration des députés proclamant le duc, 1836, huile sur toile (détail), 550 x 442 cm, musée du Château de Versailles.

Juillet 1830 ‑ Les Trois Glorieuses

3
Juger le gouvernement

Quatre anciens ministres de Charles X sont jugés en procès, devant la Chambre des pairs du 15 au 21 décembre 1830.

Une Charte existait en France ; d’autant plus sacrée pour l’autorité royale, que l’autorité royale prétendait l’avoir octroyée […]. Sous le prétexte absurde de dissoudre une Chambre non encore constituée, non encore réunie, non encore existante, le ministère a prétendu usurper le droit de casser les élections faites par le peuple français. Par une ordonnance, le ministère a prétendu détruire la liberté de la presse […]. Par une ordonnance, il a prétendu renverser l’institution électorale, garantie en principe par la Charte et établie par des lois formelles […]. Pour soutenir ces actes destructeurs de tous nos droits, le ministère a armé les soldats contre les citoyens ; il a fait égorger les uns par les autres. Invité à arrêter le carnage, il en a poursuivi le cours jusqu’à ce que le courage des Parisiens ait triomphé de son opiniâtreté sanguinaire.


Discours du député Eusèbe Salverte, 1830.

1
Le peuple sur les barricades

Eugène Delacroix, La Liberté guidant le peuple, 1830, huile sur toile,
260 x 325 cm, musée du Louvre, Paris.
Eugène Delacroix, La Liberté guidant le peuple, 1830, huile sur toile, 260 x 325 cm, musée du Louvre, Paris.

Activité numérique


Peindre la liberté.
Explorez les différents détournements du célèbre tableau de Delacroix, de 1830 à nos jours.

Bientôt disponible !

Charles X est couronné roi en 1824. Partisan d’un pouvoir royaliste fort, il est hostile aux principes constitutionnels de la période révolutionnaire et entend se démarquer de la politique de Louis XVIII, jugée trop conciliante. Le 25 juillet 1830, il promulgue des ordonnances afin de renvoyer la Chambre des députés, contournant ainsi les élections qui venaient de se dérouler. Ces ordonnances entraînent la révolution des Trois Glorieuses les 27, 28 et 29 juillet : c’est la fin de la Restauration.

Que révèlent ces trois journées révolutionnaires des aspirations et des espoirs du peuple français ?

Questions

Voir les réponses

Étudier un événement

1. Montrez comment sont suggérées l’intensité et la violence de ces journées révolutionnaires. (Doc. 1 et 2)
2. Soulignez les principes sur lesquels repose la révolution de 1830. (Doc. 1 et 3)

3. Expliquez les conséquences des Trois Glorieuses. (Doc. 2, 3 et 4)


4.
ORAL
Identifiez la vision politique de l’auteure : est‑elle favorable ou non à la révolution de 1830 ? (Doc. 2)
Enregistreur audio


Question de synthèse

5. Répondez à la problématique de l’étude sous la forme d’un développement construit.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?