Couverture

Histoire-Géographie 2de

Feuilleter la version papier



























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


DOSSIER
DIFFÉRENCIATION


Vivre avec le risque volcanique




Comment les populations s’adaptent-elles au risque volcanique dans le monde ?


L’aléa volcanique, qu’il s’agisse d’éruptions effusives ou explosives, affecte les sociétés de manière très radicale et ce, à plusieurs échelles. Les populations proches des volcans doivent apprendre à vivre avec ce risque majeur.

A
Un risque à différentes échelles


2
Du risque local au risque global

Le 9 juin 1991, sur l'île de Luçon, aux Philippines, le Pinatubo fait éruption, après plus de 600 ans d'inactivité. Toute la vie, dans un rayon de 25 km autour du volcan, s'en trouve anéantie. On compte près de 850 morts, 8 000 maisons démolies et plus de 2 millions de personnes touchées par l'éruption. Celle-ci est d'une telle ampleur qu'elle ira jusqu'à dérégler toute la planète. Cinq jours après l'éruption, un panache de cendres et de fumée s'élève à 35 kilomètres d'altitude. [...]

En 1991, Géo publie un article de fond sur la catastrophe du Pinatubo. Déjà, on anticipe un dérèglement climatique. Cette éruption « pourrait refroidir le globe de 1 degré Celsius », écrit le magazine français. Finalement, le refroidissement est de 1 demi-degré environ. [...] Les millions de tonnes de cendres et de dioxyde de soufre projetés dans l'atmosphère contribuent aussi à faire baisser momentanément le niveau des océans. [...].


Radio Canada, 2014

1
Habitations face aux coulées de lave (Hawaï)

Habitations face aux coulées de lave (Hawaï)

B
S’adapter et valoriser la ressource


4
Exploiter l’énergie du volcan : la géothermie (Krafla, Islande)


Exploiter l’énergie du volcan : la géothermie (Krafla, Islande)

3
Prévenir le risque et protéger les populations

Les observatoires volcanologiques et sismologiques des Antilles et de la Réunion, en association avec les universités locales et les autorités régionales et départementales, observent en permanence avec de nombreux instruments et de nombreuses techniques, les humeurs de la Soufrière, de la Montagne Pelée et du Piton de la Fournaise. Chacune des éruptions (fréquentes au cours de la dernière décennie) du Piton de la Fournaise a ainsi pu être annoncée à l’avance aux autorités et à la population concernée. Les volcans des Antilles sont d’un tout autre type et les éruptions y sont beaucoup plus rares et souvent plus dangereuses. Les instruments et les équipes en place devraient permettre de « voir venir » la prochaine éruption des mois à l’avance.

Institut de Physique du Globe de Paris, 2017

5
Agriculture et volcanisme

Le volcan Merapi, au nord de Yogyakarta en Indonésie, compte plus d’un million d’habitants, avec des densités de 600 à 800 habitants par kilomètre carré. La présence d’eau et la très grande qualité des sols permettent une agriculture diversifiée. Le seul risque important est celui de la destruction provoquée par les éruptions très fréquentes du volcan, caractérisées notamment par des coulées pyroclastiques [nuées ardentes], suivies par des écoulements boueux [...]. Les populations ont malgré tout appris de longue date à mettre à profit les dépôts sableux et les blocs de lave laissés par les écoulements volcaniques. Les blocs et les sables sont récupérés et vendus par les habitants. L’extraction est ainsi un moyen traditionnel de tirer parti des perturbations environnementales provoquées par les éruptions [...]. Le matériel extrait fournit la matière première pour rebâtir les maisons détruites et permet aux agriculteurs contraints d’abandonner leurs rizières, leurs champs et leurs troupeaux de toucher un revenu de remplacement. [...] Une fois les matériaux évacués, il arrive même que le fond de vallée soit cultivé. Les flancs du volcan sont alors prêts pour la prochaine éruption. En ce sens, l’activité d’extraction est le pilier de la forte résilience des populations du Merapi, mais aussi de leur environnement.

E. de Bélizal, « Vivre avec le volcan : un modèle de résilience menacé en Indonésie », Métropolitiques, 2017

Questions


Parcours A


1. Quels peuvent être les risques liés au volcanisme ? (Doc. 1 et 2)
2. Qui est affecté et de quelle manière ? (Doc. 1 et 2)
3. Quel est le rôle de ces observatoires ? (Doc. 3)
4. Quelles activités permettent de valoriser le volcanisme ? En quoi cela montre-t-il une adaptation des sociétés ? (Doc. 4 et 5)

Parcours B


5. Montrez que le volcanisme peut constituer un risque à différentes échelles spatiales et temporelles. Expliquez ensuite comment les sociétés peuvent s’adapter au risque et même en tirer des ressources.  (Tous les documents)
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?