Texte 2


Jules Verne, Robur le Conquérant (1886)





Walter Plitt Quintin, Albatros - Robur le Conquérant
Walter Plitt Quintin, Albatros - Robur le Conquérant, 2011, 21 × 29,7 cm, encre.

Texte écho
Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1869 ‑ 1870)

Le capitaine Nemo (« personne » en latin) vit dans les profondeurs de l’océan, loin de l’humanité qu’il déteste, dans le sous‑marin extraordinaire qu’il a construit.

  – Ah ! commandant, m’écriai-je avec conviction, c’est vraiment un merveilleux bateau que votre Nautilus !
  – Oui, monsieur le professeur, répondit avec une véritable émotion le capitaine Nemo, et je l’aime comme la chair de ma chair ! Si tout est danger sur un de vos navires soumis aux hasards de l’Océan, si sur cette mer, la première impression est le sentiment de l’abîme, comme l’a si bien dit le Hollandais Jansen, au-dessous et à bord du Nautilus, le cœur de l’homme n’a plus rien à redouter.
  [...] Le capitaine Nemo parlait avec une éloquence entraînante. Le feu de son regard, la passion de son geste, le transfiguraient. Oui ! il aimait son navire comme un père aime son enfant !

Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers, 1869-1870.



◈ Ressource complémentaire