Texte 6


Scott Cohen, « S’ajouter un 6e sens sera aussi commun que d’avoir un iPhone » (2018)




Ressource complémentaire

Humains‑machines : vers un âge des cyborgs ? | BiTS | ARTE

Wang Zi Won, Mechanical Avalokiteshvara, 2015
Wang Zi Won, Mechanical Avalokiteshvara, 2015, uréthane, métal, dispositifs électroniques et électriques, unité centrale, moteur, exposition « Persona », musée du quai Branly, Paris.

FRA.2de.Ch18.TEX.Photographie_Scott-Cohen
Scott Cohen, « S’ajouter un 6e sens sera aussi commun que d’avoir un iPhone » (2018)


Scott Cohen s’est implanté dans la poitrine un boîtier lui permettant de ressentir la direction du Nord, et le commercialise.

  Usbek & Rica : Pourquoi avez-vous voulu, et pourquoi voudrions-nous, de ce sixième sens artificiel ?
  Scott Cohen : Vous savez qu’il y a davantage autour de nous que ce que nos cinq sens peuvent détecter. Pour cette interview, nous sommes dehors, et nous savons qu’il y a des rayons ultraviolets, des rayons gamma, et infrarouge1, ainsi que le champ électromagnétique de la planète2… Tout un tas de choses au milieu desquelles on se balade complètement inconsciemment chaque jour. Mais d’autres espèces en sont conscientes, elles. En particulier du champ électromagnétique. Beaucoup d’oiseaux migrateurs, de poissons, et même les chiens apparemment, peuvent le sentir. [...] Avec mon associé, on s’est dit : pourquoi les humains ne pourraient-ils pas ressentir davantage ? C’est une question d’évolution biologique. L’évolution a donné à chaque espèce juste assez pour survivre. Mais
aujourd’hui on vit au-delà de l’évolution. Pourquoi ne pas prendre les choses en main ? C’est ainsi qu’on a abouti au « North Sense ». C’est un sens, pas un outil, donc il est toujours actif, reçoit en permanence des informations, que vous les ayez demandées ou pas. Quand j’aurai fini de vous parler, vous n’allez pas enlever vos oreilles et les remettre dans vos poches. C’est pareil pour ce 6e sens, seul votre cerveau décide quoi faire des informations reçues. [...]
  Vous pensez vraiment qu’il pourra être « commun » de s’ajouter un nouveau sens artificiel ?
  Scott Cohen : Je ne pense pas que ça pourra, je pense que ça le sera. Je pense que le cyborgisme3 et les nouveaux sens entrent dans la catégorie des technologies inévitables. Au même titre que les véhicules autonomes. Les technologies médicales vont avancer dans cette direction, nous allons commencer à interagir avec la technologie d’une façon très différente. Si vous pensez au temps, à l’énergie, et aux sommes d’argent considérables que nous dépensons pour que nos téléphones, nos maisons, nos voitures soient plus intelligents, pourquoi n’investit- on pas le même temps et la même énergie dans l’homme, pour que nous soyons, nous, plus intelligents, et meilleurs ? [...] De mon côté, je pense que c’est la fin de la génération des écrans. Nos sens existants ne peuvent pas engranger plus d’informations. [...] Mais si
vous hackez4 le cerveau d’une façon différente et non plus à travers vos sens existants, je pourrai recevoir des informations sur mon orientation, sans impacter mes autres sens. Imaginez que vous puissiez marcher dans la rue, avoir une conversation avec quelqu’un, et recevoir en plus une impulsion dans votre corps qui vous dit ce que vous devez faire et où aller, à droite, à gauche. Ce serait très pratique. [...]
  Ce qui est très intrigant au sujet des cyborgs, c’est ce discours autour de la façon de se libérer des technologies, alors que vous faites l’inverse, vous la greffez à votre corps, l’insérez sous votre peau, vous fusionnez avec elle.
  Scott Cohen : Je ne pense pas que ce soit paradoxal. L’implant est un lien supplémentaire avec la technologie, mais il sert aussi à nous en distinguer. Nous avons tous à notre disposition une
technologie biologique, comme nos yeux, et une technologie fabriquée par l’homme. Celle-ci nous a libérés. [...] Regardez l’homme versus les gorilles et les chimpanzés, qui eux ne font que manger, toute la journée, et mâcher sans arrêt, parce qu’ils ne cuisinent pas leur nourriture. L’homme cuisine, rend sa nourriture plus facile à manger, convertit les calories plus facilement, tout cela nous libère pour produire de l’art, danser, chanter, écouter de la musique, se demander pourquoi les étoiles sont là-haut dans le ciel. Les technologies externes nous ont rendus plus humains, plus
libres, sans elles nos vies seraient brutales et
dédiées à la survie. Loin d’une vision dystopique, la technologie nous libère pour être encore plus humains.

Scott Cohen, « S’ajouter un 6e sens sera aussi commun que d’avoir un iPhone », entretien réalisé par Annabelle Laurent, Usbek & Rica, 2 juin 2018.


1. Rayons non perceptibles par l’oeil humain, notamment émis par le soleil.
2. Rayonnement magnétique émis par le noyau externe de la Terre.
3. De l’anglais cybernetic organism, intégration d’éléments mécaniques ou électroniques dans un organisme vivant.
4. Piratez ou bricolez.

Éclairage

Le transhumanisme est une idéologie visant à « augmenter » les capacités humaines grâce aux progrès de la technologie et de la médecine. Il suscite le débat. Est-ce moral de vouloir modifier l’être humain ? Cela serait‑il un progrès pour l’humanité ou une source d’inégalités supplémentaires entre les riches, qui pourraient en bénéficier, et les pauvres, qui en seraient exclus ? Nouvel humanisme ou fin de l’être humain ?
Voir les réponses

L'image

1

a. Qui est Avalokiteshvara ?

b. Que pensez-vous de cette manière de le représenter ?


2
En quoi cette oeuvre pourrait‑elle évoquer le transhumanisme ?
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1

a. Qu’avez-vous pensé en lisant le chapeau ?

b. Avez-vous changé d’avis après avoir lu l’entretien ?


Repousser les limites de l’humain

2
Quelle semble être la position de la journaliste par rapport à cette expérience ?


3
« [...] aujourd’hui on vit au-delà de l’évolution », affirme Scott Cohen. Que veut-il dire ?


4

a. Quels bénéfices ont les sens artificiels, selon Scott Cohen ?

b. Relevez les comparaisons ou analogies qu’il fait et classez-les selon leurs fonctions.


Rendre l’homme plus humain ?

5

a. Quelles figures de style repérez-vous dans : « vous hackez le cerveau » et « technologie biologique » ?

b. En quoi l’idéologie transhumaniste brouille-t-elle les catégories habituelles ?


6
GRAMMAIRE
Donnez la nature et la fonction des mots « libres » et « dédiées ».


7
Expliquez précisément ce que veut dire l’auteur dans la dernière phrase de l’extrait.


Vers le commentaire

8
Comment cet entretien défend-il le transhumanisme ?


ORAL

a. Documentez-vous sur le transhumanisme, l’homme augmenté, le cyborgisme. À deux ou trois, présentez un aspect qui vous semble intéressant.
b. Le transhumanisme est-il souhaitable ? Débattez-en en classe.
Vous pouvez utiliser l'enregistreur ci-dessous pour vous entraîner.
Enregistreur audio
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !