Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Je comprends un message écrit
P.238-239

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Méthode • 2


Je comprends un message écrit





A2


Je peux comprendre des textes courts et simples contenant un vocabulaire extrêmement fréquent, y compris un vocabulaire internationalement partagé.

B1


Je peux lire des textes factuels clairs sur des sujets relatifs à mon domaine et à mes intérêts avec un niveau satisfaisant de compréhension.

vers B2


Je peux lire avec un grand degré d’autonomie en adaptant mon mode et ma rapidité de lecture à différents textes et objectifs. Je possède un vocabulaire de lecture large et actif mais je peux avoir des difficultés avec des expressions peu fréquentes.

►►►Si vous aimez lire, il est néanmoins parfois difficile de sauter le pas et de lire tout en anglais. Le recours au dictionnaire peut s’avérer utile, mais lire des textes est autrement plus amusant et enrichissant pour l’esprit !
Si vous ne comprenez pas tout, ce n’est pas grave, cette fiche méthode est faite pour vous !


A
Avant de lire le texte : le paratexte

C’est la carte d’identité de notre texte ou de notre livre. Il s’agit de l’auteur, la date de publication, la quatrième de couverture, l’illustration, s’il y en a une, le titre du texte, les commentaires… Ces éléments doivent vous aider à vous faire une première idée du texte. William Shakespeare ? Assurément une pièce de théâtre à découvrir dans un anglais... particulier ! Stephen King ? Chouette, une nouvelle fantastique !

Useful vocabulary:
Type of document?
It is a text / an article / an essay / a poem / a slam / a speech…
It is taken from… a (daily-weekly-monthly) magazine / a book/ a newspaper / a website / a blog…
It is an extract / excerpt from… a novel (≠ a novella ≠ a short story)...
It was written by… an author / a journalist / a poet / a novelist / a playwright…
It was published in… (year), on… (date)… It is entitled
Where and when? The scene takes place…
Who? The main character is...

B
Les connecteurs logiques

  • Ces petits mots, petites expressions toutes prêtes qu’on vous invite à utiliser dans vos rédactions servent aussi à la compréhension écrite. En effet, les connecteurs logiques, comme leur nom l’indique, aident à l’organisation d’un texte et rendent le propos plus clair.
  • Les connaître et les reconnaître, quand vous lisez, augmente vos chances de comprendre votre texte. Ainsi, avec les connecteurs, on peut ajouter une nouvelle idée, exprimer une différence, insister sur le temps qui passe…
  • Un bon moyen pour les retenir ? Lire.
  • Vous trouverez une liste de connecteurs logiques dans le précis de communication.

Précis de communication p. 252

C
Les champs lexicaux

L’observation des mots d’un texte permet de découvrir des champs lexicaux. L’étude d’un champ lexical vous aidera à mieux comprendre un sujet, à appréhender l’atmosphère d’un texte et à cerner les sentiments des personnages.

D
L’inférence

Vous aurez peut-être à « fouiller » votre texte à la recherche d’indices. On appelle cela l’inférence.
  • Un recensement rapide des personnages du texte vous permettra de reconstituer le portrait de famille ! Les noms de villes, de lieux célèbres vous mettront sur la piste…
  • Des indications temporelles (époque, moment de la journée) vous guideront dans votre lecture. Des objets utilisés ? Un personnage qui semble heureux ? Vous en saurez plus sur la trame de l’histoire, sur les sentiments des protagonistes…
  • Les mots dits transparents sont une aide précieuse pour s’assurer d’une bonne compréhension du texte. Ils veulent souvent dire la même chose en français et en anglais.
  • Certains mots transparents sont aussi des faux-amis. L’orthographe est similaire, mais pas le sens. Par exemple, actually ne veut pas dire « actuellement » mais « vraiment, en fait ».
  • L’objectif, une fois le texte lu une première fois, est de pouvoir répondre aux questions What? When? Where? Who?

E
La dérivation

  • La formation des mots est importante également. On appelle cela la dérivation.
  • Ainsi, on peut ajouter des préfixes (qui vont devant le mot) ou des suffixes (qui vont derrière le mot) qui permettent d’en changer le sens. La langue anglaise est tellement bien faite qu’on peut mettre un préfixe ET des suffixes !
  • Exemple :
    Power (n)
    +
    less (ajd)
    = impuissant
    Power (n)
    +
    ful (ajd)
    = tout puissant
  • Vous trouverez une liste des préfixes et des suffixes dans le précis grammatical.

Précis grammatical p. 264

Tips

Il existe beaucoup de possibilités pour diversifier vos lectures ! De nombreux classiques sont disponibles en audio-livres, notamment sur :

Librivox.org

LLS.fr/Lit2go

Voir les réponses

Lire autrement

Lire une bande dessinée, c’est lire aussi !
Black Panther, Ta-Nehisi Coates, 2016.
Watchmen, Dave Gibbons, 1986.

Et enfin, les romans graphiques (plus recherchés que les bandes dessinées) complètent le tableau.
Sherlock, Steven Moffat, 2017.
Maus, Art Spiegelman, 1980.
Ghost World, Daniel Clowes, 1993.
A Contract with God, Will Eisner, 1978.

Black Panther
Sherlock
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.