Enseignement scientifique Terminale
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : Science, climat et société
Introduction
Ch. 1
L'atmosphère terrestre et la vie
Ch. 2
La complexité du système climatique
Ch. 3
Le climat du futur
Ch. 4
Énergie, développement et futur climatique
Objectif Bac : Thème 1
Thème 2 : Le futur des énergies
Introduction
Ch. 5
Deux siècles d’énergie électrique
Ch. 6
Les atouts de l’électricité
Ch. 7
Optimisation du transport de l’électricité
Ch. 8
Choix énergétiques et impacts
Objectif Bac : Thème 2
Thème 3 : Une histoire du vivant
Introduction
Ch. 9
La biodiversité et son évolution
Ch. 10
L’évolution, une grille de lecture du monde
Ch. 11
L’évolution humaine
Ch. 12
Les modèles démographiques
Ch. 13
De l’informatique à l’intelligence artificielle
Objectif Bac : Thème 3
Livret maths
Fiches méthode
Annexes
Fiche méthode 5
Esprit critique et scientifique

Comprendre la construction des savoirs scientifiques

A
La recherche permet de construire des savoirs

Concstruction des savoirs
Le zoom est accessible dans la version Premium.
C'est à travers la recherche scientifique, réalisée par les chercheuses et les chercheurs dans tous les laboratoires du monde, que sont construits les savoirs scientifiques. Cette construction s'effectue autour d'observations et d'expérimentations à partir desquelles des conclusions sont formulées. De l'idée au consensus scientifique (ou à la controverse), le processus est long et peut prendre plusieurs années.

B
Réfutabilité, répétabilité et rationalité

  • Un savoir scientifique est réfutable, c'est-à-dire qu'il peut être à tout moment remis en question et qu'il n'est admis que tant qu'il résiste à l'épreuve des faits. Ce caractère non immuable fait qu'il peut être soumis à l'émergence de nouveaux éléments pouvant préciser ou même remettre en cause les théories et les modèles préexistants. C'est le principe de réfutabilité.

  • Pour faire consensus, un savoir scientifique doit se construire collectivement. Les observations à l'origine de ce savoir doivent donc pouvoir être obtenues par différents scientifiques. C'est le principe de répétabilité.

  • Il existe une multitude de biais expérimentaux pouvant être à l'origine de résultats erronés ou peu fiables du fait d'une erreur de manipulation ou encore d'un artefact expérimental. La multiplication des expériences permet de gommer le plus possible ces variables et de rendre les observations statistiquement plus fiables. Cette répétabilité est essentielle pour qu'un savoir scientifique soit élaboré et admis collectivement.

  • La transparence des méthodes permet de vérifier si les conclusions tirées d'une expérimentation sont valables : tous les protocoles possèdent des limites qu'il est important de connaître pour pouvoir conclure. Toute conclusion scientifique doit respecter ce principe de rationalité.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.