Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Exercices Pour s'entraîner
P.76-78




Exercices




Pour s'entraîner

Voir la correction

21
Concentration et titre massique

APP : Maîtriser le vocabulaire du cours
RAI/ANA : Utiliser et interpréter des documents

L’acide chlorhydrique est une solution aqueuse obtenue par dissolution du chlorure d’hydrogène gazeux dans l’eau. Le tableau ci‑dessous donne les densités de quelques solutions d’acide chlorhydrique en fonction de leur titre massique exprimé en pourcentage (%).

Titre massique ()
Densité

1. Donner l’expression de la concentration en masse de la solution d’acide chlorhydrique en fonction du titre massique et de la densité de la solution.


Au laboratoire, le technicien retrouve un flacon contenant de l’acide chlorhydrique, mais l’étiquette est effacée. Il mesure la densité de la solution et trouve .

2. Estimer le titre massique et la concentration en masse de cette solution.
Voir la correction
Voir la correction

22
Solution de potasse en QCM

RAI/ANA : Utiliser et interpréter des documents
RAI/ANA : Choisir un protocole

La potasse est une solution aqueuse d’hydroxyde de potassium de formule . On souhaite déterminer la concentration d’une potasse par titrage avec suivi pH‑métrique.

1. Pour réaliser ce dosage, on peut utiliser :





2. La potasse est utilisée comme solution à titrer. Préciser où doit‑on placer la potasse.





3. On doit verser un volume mL de solution titrante de concentration mol⋅L-1 pour atteindre l’équivalence. En déduire la quantité de matière d’ions hydroxyde dans le bécher.





4. Le volume de la prise d’essai était de mL. Calculer la concentration en ion hydroxyde de la potasse dosée.


Voir la correction
Voir la correction

23
Dilution d’une solution commerciale

RAI/ANA : Utiliser et interpréter des documents
RAI/ANA : Choisir un protocole

L’acide sulfurique est utilisé dans l’industrie agroalimentaire pour tester la teneur en matière grasse dans les fromages. L’étiquette d’un flacon est reproduite ci‑dessous.
dilution d'une solution commerciale

1. Exprimer, puis calculer la concentration en (mol·L-1) en acide sulfurique apporté de cette solution.


2. Le technicien de laboratoire doit réaliser une solution dont la concentration est égale à  mol·L-1. Écrire le protocole.
Voir la correction
Voir la correction

Comprendre les attendus

24
Interprétation d’une courbe

VAL : Analyser des résultats

On étudie le titrage de l’acide chlorhydrique par la soude avec un suivi conductimétrique.
Titrage de l'acide chlorhydrique par la soude

Justifier qualitativement l’allure de la courbe.


Données
  • Conductivités ioniques molaires : mS·m2·mol-1, mS·m2·mol-1, mS·m2·mol-1 et mS·m2·mol-1

Détails du barème

TOTAL / 6,5 pts
Écrire l'équation de la réaction support de titrage.
0,5 pt
Établir le tableau d’avancement décrivant les quantités de matière avant et à l’équivalence.
1 pt
Définir l’équivalence.
0,5 pt
Analyser les concentrations de tous les ions présents dans le mélange, avant et après l’équivalence.
2 pts
Effectuer une analyse de l’évolution de la conductivité.
2,5 pts
Voir la correction
Voir la correction

25
Comparaison des résultats

VAL : Évaluer les incertitudes

On souhaite déterminer la concentration de l’ammoniaque dans une solution contenant de l’ammoniac dissous. Des élèves réalisent le dosage d’un volume mL d’ammoniaque de concentration inconnue par l’acide chlorhydrique de concentration mol⋅L-1.

Les valeurs du volume à l'équivalence qu’ils trouvent sont regroupées dans les tableaux ci‑dessous :

Groupe
Volume à l'équivalence (mL)

Groupe
Volume à l'équivalence (mL)

1. Faire le schéma du montage.
Dessinez ici

2. Écrire l’équation de la réaction support du dosage.


3. Représenter l’histogramme associé à la série des mesures à l’aide d’un tableur.
Lancer le module Geogebra
Vous devez vous connecter sur GeoGebra afin de sauvegarder votre travail

4. Évaluer l’incertitude-type sur le volume à l'équivalence par une approche statistique.
Voir fiche méthode 8, p. 590


5. Exprimer la valeur de la concentration en ammoniac de la solution avec son incertitude.


Données
  • Couples acide‑base : et
Voir la correction
Voir la correction

26
Lutte contre le varroa

RAI/ANA : Utiliser et interpréter des documents
Varroa
L’acide formique , ou acide méthanoïque, est sécrété par des insectes, notamment les fourmis, et certaines plantes. Un traitement à l’acide formique à permet de protéger les abeilles contre le Varroa destructor, une espèce d’acarien qui détruit les colonies. Quatre traitements successifs de  mL d’acide formique dans chaque colonie peuvent détruire le varroa et protéger les abeilles de ce parasite.

Un apiculteur achète un bidon de  L d’acide formique à . Il souhaite traiter colonies.

Proposer un protocole pour préparer le traitement.
Voir la correction
Voir la correction

27
Correction de l’acidité d’une piscine

APP : Maîtriser le vocabulaire du cours

Pour corriger le d’une piscine, on peut utiliser une solution d’acide sulfurique concentré, de formule , vendu sous le nom de pH‑minus par bidon de  L. Sa teneur en acide sulfurique est de et sa densité de . Un fabricant de pH‑minus indique qu’il faut  L de produit pour m3 d’eau.

Déterminer la concentration en masse d'acide sulfurique d'une piscine de  m3 après un traitement au pH‑minus.
Voir la correction
Voir la correction

28
Copie d'élève à commenter

Proposer une justification pour chaque erreur relevée par le correcteur.

On dispose au laboratoire d’un bidon contenant une solution d’acide chlorhydrique à , de densité . On réalise le titrage par suivi pH‑métrique de mL d’une solution diluée vingt fois d’acide chlorhydrique par de la soude de concentration mol⋅L-1.

Données
  • Masse volumique de l’eau : g·cm-3
  • Masse molaire de l’acide chlorhydrique : g·mol-1

1. Calculer la concentration en quantité de matière de la solution d'acide chlorhydrique.

La concentration de la solution se calcule en utilisant la relation :


mol⋅L-1



2. Donner la liste du matériel nécessaire pour réaliser la solution diluée.

Pour diluer la solution commerciale, il faut utiliser une pipette jaugée de 10,0 mL et un bécher de 200 mL.



3. Déterminer la valeur du volume à l'équivalence.

À l’équivalence, les réactifs sont introduits dans les proportions stœchiométriques :



mL

Voir la correction
Voir la correction

29
Simulation du titrage de l’ammoniaque

REA/MATH : Utiliser un langage de programmation

De nombreux produits ménagers contiennent de l’ammoniac dissous. L’ammoniac est un gaz incolore, à l’odeur âcre et piquante, qui brûle les poumons et les yeux. Il faut donc utiliser ces solutions avec précaution.
La solubilité de l’ammoniac est d’environ g⋅L-1 à °C. On souhaite représenter, en utilisant un langage de programmation, l’évolution des quantités de matière des espèces au cours du dosage d’une solution d’ammoniaque par de l’acide chlorhydrique.

1. Calculer la concentration en (mol⋅L-1) de la solution d’ammoniaque réalisée en dissolvant un volume L d’ammoniac gazeux dans mL d’eau.


2. Étudier la géométrie de la molécule d’ammoniac.
Dessinez ici


3. Justifier la très grande solubilité de l’ammoniac.


On réalise le titrage de mL de solution avec suivi conductimétrique par une solution d’acide chlorhydrique de concentration mol⋅L-1.
On ajoute mL d’eau distillée avant de commencer pour éviter les phénomènes de dilution.

4. Légender le schéma du montage ci‑dessous. Pour écrire sur ce schéma, veuillez cliquer sur l’image et utiliser notre outil de dessin.
schéma du montage titrage de l'ammoniaque

5. Écrire l’équation de la réaction support du dosage.


6. En considérant trois états (avant, pendant et après l'équivalence) étudier l’évolution des quantités de matière au cours du dosage.


7. Définir l’équivalence du système.


8. Programmer dans le langage Python le calcul des quantités de matière et de la conductivité de la solution.



Données
  • Volume molaire à 20 °C : L⋅mol-1
  • Électronégativités : et
  • Conductivités molaires ioniques : mS·m2·mol-1, mS·m2·mol-1, mS·m2·mol-1 et mS·m2·mol-1.
  • Couples acide‑base : et
Voir la correction
Voir la correction

30
Titrage d’un détartrant pour cafetière

RAI/ANA : Utiliser et interpréter des documents

L’acide sulfamique est un solide blanc à température ambiante, qui est utilisé pour détartrer les cafetières. On verse le contenu d’un sachet de masse g d’acide sulfamique dans une fiole jaugée de volume mL et on complète avec de l’eau distillée jusqu’au trait de jauge. On dose mL de la solution avec de la soude de concentration mol⋅L-1.

La courbe donnant l’évolution du en fonction du volume de soude versé est donnée ci‑dessous.
titrage d'un détartrant pour cafétière

Vérifier la pureté de la poudre contenue dans le sachet de détartrant.


Données
  • Couple acide‑base : et
  • Masse molaire de l'acide sulfamique : g⋅mol-1
Voir la correction
Voir la correction

31
Conservation du foin

RAI/ANA : Construire un raisonnement

Pour éviter l’apparition de moisissures sur les foins après la pluie, un traitement consiste à y pulvériser de l’acide propanoïque (ou acide propionique).
Cet agent « séchant » évite ainsi la prolifération des microorganismes en bloquant le développement des bactéries, levures et moisissures et permet ainsi de conserver les foins bien au sec. Un agriculteur achète un bidon de 20 kg pour traiter ses bottes de foin.

acide propanoique (ou acide propionique)

Calculer la concentration en (mol⋅L-1) d'acide propionique de la solution utilisée pour le séchage des foins.


Données
  • Formule de l'acide proprionique :
  • Masse molaire de l’acide propionique : g⋅mol-1
Voir la correction
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.