Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

9 - Les principaux homophones
P.324-325

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche orthographe


9 - Les principaux homophones





Observer

Voir les réponses

Exercice 1

Son frère et sa sœur sont jumeaux.
 

Consigne
Mettez cette phrase à l’imparfait. Lequel des mots en gras ne change pas ? Pourquoi ?

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 2

 Tu es méticuleux et perfectionniste, mais il l’est encore plus que toi. N’ai-je pas raison ? 


Consigne
Mettez ces phrases à l’imparfait. Lequel de ces mots reste inchangé ? Pourquoi ?

Voir les réponses

Leçon


  • Les homophones sont des mots qui se prononcent de la même façon (homo = « même » et phonè = « son ») mais qui s’écrivent différemment et n’ont pas le même sens.
> Un ver vert va vers le verre.
  • Pour les différencier et donc savoir comment les écrire, on peut les remplacer par une autre forme ou par un synonyme. 
Homophones   Classes grammaticales  Pour les distinguer Exemples
a, as / à a, as : verbe on peut le mettre à l’imparfait : avait, avais
Il a gagné  Il avait gagné.
à : préposition on ne peut pas la mettre à l’imparfait Je viens à huit heures.
Je viens avait huit heures.
et / es, est / ai et : conjonction de coordination
on peut remplacer par et puis
Elle l’a vu et elle a crié. Elle l’a vu et puis elle a crié.
est : verbe être on peut les mettre  à l’imparfait Tu es gentil. Tu étais gentil.
ai : verbe avoir J’ai tout compris. ➝ J’avais tout compris
sont / son
sont : verbe  on peut le mettre  à l’imparfait Elle sont là. ➝ Elles étaient là. 
son : déterminant possessif
on peut le mettre  au pluriel Son chat est noir. ➝ Ses chats sont noirs.
ses / ces ses : déterminant possessif  on peut les mettre au singulier
Ses robes sont bleues. ➝ Sa robe est bleue.
ces : déterminant démonstratif
Ces robes sont bleues. ➝ Cette robe est bleue
la / là / l’a
la : déterminant (article défini) ou pronom
on peut le mettre au pluriel : les
Prends la clé ➝ Prends les clés.
Il la prend ➝ Il les prend. 
: adverbe de lieu on peut remplacer par ici (ou -ci)
Mets-toi  ➝ Mets-toi ici.
l’a : verbe avoir
on peut le mettre à l’imparfait
Il l’a compris > Il l’avait compris.

mais / mes

mais : conjonction de coordination
on peut la remplacer par et pourtant  Il rit mais il est triste. ➝ Il rit et pourtant il est triste.
mes : déterminant possessif on peut le mettre au singulier
Prends mes clés. ➝ Prends ma clé.
on / on n’ / ont
on (n’) : pronom (suivi d’un verbe nié) on peut le remplacer par il ; s’il y a un n’, il s’entend.  On n’était pas là. ➝ Il n’était pas là
ont : verbe on peut le mettre à l’imparfait
Elles ont raison. ➝ Elles avaient raison.
 
(Voir p. 260 pour un bilan sur les classes grammaticales)

Vérifier

Voir les réponses

Exercice 3

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Pour distinguer deux homophones, il faut identifier leur classe grammaticale.







2
Pour être sûr qu’un mot est un verbe (plutôt qu’un déterminant ou une préposition), on peut le conjuguer à un autre temps (alors qu’un déterminant ou une préposition ne se conjugue pas).



Voir les réponses

S'entraîner

Voir les réponses

Exercice 4

Consigne
Complétez avec a, as ou à.

1. Natalia commencé le violon quatre ans.
2.  force d’efforts et de persévérance, elle atteint un excellent niveau.
3. Il ne reste plus qu’ remettre les chaises leur place.
4. Gaston acheté un billet qu’il revendu le double du prix des touristes qui faisaient la queue.
5. On nous invités entrer et on nous dit de nous asseoir à une table.
6. Il tellement joué la console qu’il une tendinite la main droite. Le médecin lui interdit de jouer jusqu’ ce qu’il soit totalement guéri. Il parait qu’il s’est mis lire. Tu l’ vu récemment ?
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

Consigne
Complétez par et, es, est ou ai.

1. Elle pauvre sa table souvent mal servie. Mais le peu qu’on y trouve assouvit pour la vie. (G. Brassens, « Jeanne »)
2. J’ aimé l’histoire l’actrice principale très touchante.
3. Il s’ rendu compte à l’aéroport qu’il avait oublié son passeport sa carte d’identité il n’a pas pu prendre l’avion. C’ tellement bête ! J’ de la peine pour lui.
4. Si j’ bien compris, tu tombé, ton bras très douloureux par conséquent tu n’ pas en mesure de faire le contrôle. C’ bizarre, j’ comme l’impression que tu en train de te moquer de moi.
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 6

Consigne
Complétez par son ou sont.

1. Ses amis tous venus pour anniversaire.
2. excuse ne tient pas : je suis sûr que cousin et lui complices.
3. La bouche de l’insensé cause sa ruine, Et ses lèvres un piège pour âme. (La Bible)

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 7

Consigne
Complétez ces phrases par ses ou ces.

1. Le crabe enseigne à petits à marcher droit. (proverbe malais)
2. Ils sont fous, Romains !
3. parents ont découvert qu’il signait lui-même contrôles. Il a passé un de moments !
4. explications ne sont pas très convaincantes et preuves sont contre lui.
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 8

Consigne
Complétez par la, l’a, l’as ou là.

1. où il y a un vieillard, aucune pirogue ne va à dérive. (proverbe sénégalais)
2. serviette, tu ramasses et ranges .
3. maison qui est , tu connais ? C’est mon grand-père qui construite après guerre.
4. clé, tu es sûr que tu mise , près de porte ?
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 9

Consigne
Complétez par on, on n’ ou ont.

1.  a souvent besoin d’un plus petit que soi. (La Fontaine)
2. Quand a pas ce qu’ aime, il faut aimer ce qu’ a.
3. À quoi sert la lumière du soleil si a les yeux fermés ? (proverbe arabe)
4. Les gens heureux n’ pas besoin de se presser. (proverbe chinois)
Voir les réponses

Ecrire

Voir les réponses

Exercice 10

Décrivez le parc d’attraction de vos rêves.

Vous devrez utiliser tous les homophones de la leçon au moins une fois. Vous devrez ensuite être capable de justifier l’orthographe de chaque homophone.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.