Mathématiques Cycle 4
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : Nombres et calculs
Ch. 1
Arithmétique
Ch. 2
Nombres relatifs
Ch. 3
Nombres fractionnaires
Ch. 4
Calcul littéral
Ch. 5
Équations et inéquations
Ch. 6
Proportionnalité
Ch. 7
Puissances
Thème 2 : Organisation et gestion de données
Ch. 8
Statistiques
Ch. 9
Probabilités
Ch. 10
Fonctions
Thème 3 : Grandeurs et mesures
Ch. 11
Grandeurs et mesures
Thème 4 : Espace et géométrie
Ch. 12
Transformations dans le plan
Ch. 13
Triangles
Ch. 14
Angles et droites parallèles
Ch. 15
Géometrie dans l'espace
Ch. 16
Théorème de pythagore
Ch. 17
Agrandissements - réductions
Ch. 18
Trigonométrie
Annexes
Livret algorithmique et programmation
Pistes EPI
Dossier brevet
Chapitre 8
Les maths autrement

Les débuts des représentations graphiques

Présentation

Florence Nightingale
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Florence Nightingale


Florence Nightingale (1820-1910) est une infirmière britannique connue comme l'une des premières à utiliser des représentations graphiques.
En 1853, la guerre de Crimée oppose la Russie à une coalition formée de l'Empire Ottoman, de la Grande-Bretagne et de la France. Les troupes britanniques partent en 1854. Certains soldats meurent avant de rejoindre le front, atteints de choléra ou d'autres affections. Ce sont les débuts des correspondants de presse, qui informent l'opinion publique des évolutions de la guerre et de la santé des soldats. Florence Nightingale décide de s'engager pour soigner les soldats.
Après la guerre, elle crée des diagrammes afin d'illustrer les causes de mortalité des patients de l'hôpital militaire. Voici l'un d'entre eux, un diagramme en « crête de coq ».

Compétences travaillées

  • Je comprends la modélisation numérique ou géométrique d'une situation
  • J'exerce mon esprit critique pour vérifier la cohérence des résultats
  • J'extrais et j'exploite les informations utiles d'un document

Étape 1
La représentation de Florence Nightingale

Les aires des zones grises sont proportionnelles au nombre de décès dus aux maladies infectieuses.

Les aires des zones roses sont proportionnelles au nombre de décès dus à des blessures.

Les aires des zones noires sont proportionnelles au nombre de décès dus à d'autres causes.

Les aires des parties grises, roses et noires sont toutes mesurées depuis le centre du diagramme. Une ligne noire permet de voir quand la zone noire se situe en dessous d'une autre zone (ex. Novembre 1854).

En octobre 1854 et en avril 1855 l'aire noire et l'aire rose sont identiques, c'est pourquoi on ne voit qu'une couleur. Il en est de même en janvier et fevrier 1856 pour les aires grises et noires.

Graphique lié à l'exercice 2
Le zoom est accessible dans la version Premium.


1. À partir de quel mois pouvez-vous visualiser des décès dus aux blessures ?
2. Sur lʼensemble des deux années, quelle cause de décès est la plus fréquente ?
3. Grâce à ses relevés de données et à ses diagrammes, Florence Nightingale a mis en lumière lʼimportance des conditions sanitaires. En mars 1855, le gouvernement britannique envoie une commission sanitaire : les égouts sont nettoyés et la ventilation améliorée. Quel impact cela a-t-il sur les décès ?
4. Quel est le mois durant lequel le nombre de décès par maladies infectieuses est inférieur au nombre de décès par blessure ?

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.