Texte 4


Théodore Agrippa d’Aubigné, « Princes » (1616)





Gaspar Bouttats, La Nuit de la Saint Barthélémy, 1670, gravure colorisée, 37 × 26 cm.
Gaspar Bouttats, La Nuit de la Saint Barthélémy, 1670, gravure colorisée, 37 × 26 cm.
Voir les réponses

L'image

1

a. Comment sait-on que les deux personnages au premier plan sont catholiques ?

b. En quoi le geste du prêtre est-il particulièrement choquant ?


2
À quelle figure le prêtre, par son attitude et son habit, pourrait‑il faire penser ?
Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
Sans lire le texte, analysez les liens entre certains termes à la rime et déduisez-en le contenu du poème.


Une hypocrisie radicale (v. 1-4)

2

a. Quels termes proches expriment le thème de la condamnation ?

b. Comment s’appelle cette figure de style ?


3

a. Commentez la construction des vers 3-4.


b. Quel élément rend la formule frappante ?


Portrait type d’un flatteur (v. 5-14)

4

a. Quelle est la différence entre les flatteurs du « temps passé » et ceux que condamne l’auteur ?

b. Que reproche-t-il à ces derniers ?


L’avocat du diable (v. 15-28)

5
Que fait le prêcheur dans ses discours ?


6
Comment d’Aubigné instrumentalise-t-il les paroles du prêcheur pour en faire la satire ?


Vers le commentaire

7
Écrivez une introduction au commentaire du texte en confrontant les textes de d’Aubigné et de Ronsard.


ORAL
Jouez à l’avocat du diable. Deux élèves essaient successivement de défendre une cause perdue : le plus convaincant, ou le plus drôle, remporte la partie.
Enregistreur audio

Texte écho
Pierre de Ronsard, Continuation du discours des misères de ce temps (1562)

Au début des guerres de Religion, Ronsard, catholique, reproche aux protestants leur violence peu chrétienne et le reniement de leur foi.

Et quoi ? brûler maisons, piller et brigander,
Tuer, assassiner, par force commander,
N’obéir plus aux Rois, amasser des armées,
Appelez-vous cela Églises réformées1 ?
Jésus, que seulement vous confessez ici
De bouche et non de cœur, ne faisait pas ainsi :
Et saint Paul2 en prêchant n’avait pour toutes armes
Sinon l’humilité, les jeûnes3 et les larmes :
Et les Pères Martyrs4 aux plus dures saisons
Des Tyrans5 ne s’armaient sinon que d’oraisons6 :
Bien qu’un Ange du Ciel à leur moindre prière
En soufflant eût rué7 les Tyrans en arrière.

Pierre de Ronsard, Continuation du discours des misères de ce temps, texte établi et présenté par Jean Baillou, 1949, Éditions Les Belles Lettres.


1. Églises protestantes.
2. Saint chrétien qui prêcha en Grèce et en Asie mineure.
3. Privations de nourriture.
4. Saints qui avaient été torturés par les Romains.
5. Empereurs romains.
6. Prières.
7. Fait tomber.

Anonyme, Un prêtre catholique enjoint un noble à tuer des protestants pendant le massacre de la Saint-Barthélémy, gravure colorisée, XIXe siècle.
Anonyme, Un prêtre catholique enjoint un noble à tuer des protestants pendant le massacre de la Saint-Barthélémy, gravure colorisée, XIXe siècle.

portrait de Théodore Agrippa d'Aubigné
Théodore Agrippa d’Aubigné, <