Couverture

Histoire-Géographie 1re

Feuilleter la version papier





























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


POINT DE PASSAGE 1
DIFFÉRENCIATION



Le génocide des Arméniens





6
Les gouvernements européens condamnent le génocide

Urgent.
Paris, le 24 mai 1915.

Depuis un mois environ, la population kurde et turque de l’Arménie procède de connivence et souvent avec l’aide des autorités ottomanes à des massacres des Arméniens. De tels massacres ont eu lieu vers la mi‑avril à Erzeroum, Dertchun, Eghine, Akn, Bitlis, Mouch, Sassoun, Zeïtoun et dans toute la Cilicie : les habitants d’une centaine de villages aux environs de Van ont été tous assassinés ; dans la ville même, le quartier arménien est assiégé par les Kurdes. En même temps, à Constantinople, le gouvernement ottoman sévit contre la population arménienne inoffensive.

En présence de ces nouveaux crimes de la Turquie contre l’humanité et la civilisation, les gouvernements alliés font savoir publiquement à la Sublime Porte qu’ils tiendront personnellement responsables desdits crimes tous les membres du gouvernement ottoman ainsi que ceux de ses agents qui se trouveraient impliqués dans de pareils massacres.


Déclaration commune adressée par les gouvernements français, anglais et russe au gouvernement impérial ottoman.

carte Le génocide des Arméniens

Questions

Voir les réponses

Analyser un phénomène

1. Relevez les motifs utilisés par les autorités ottomanes pour justifier les arrestations et les massacres. (Doc. 2)
2. Montrez quel est le sort réservé aux Arméniens après leur arrestation. (Doc. 3, 4 et 5)

3. Analysez l’évolution de l’attitude des pays occidentaux. (Doc. 1 et 6)


Faire un bilan

4. Après avoir étudié l’ensemble des documents, répondez à la problématique :

Parcours 1
sous la forme d’un développement construit.

Parcours 2
sous la forme d’une carte mentale, à partir des mots : causes, moyens utilisés, nombre de victimes, réactions des autres pays.

Vous pouvez utiliser l'outil Mindomo.

En 1915-1916 se déroule dans l’Empire ottoman un massacre de masse : le génocide des Arméniens. Ces derniers sont une minorité chrétienne dans un Empire à majorité musulmane. Les dirigeants turcs de l’Empire décident de profiter de la guerre pour s’en prendre aux Arméniens, accusés de soutenir l’ennemi russe, et lancent une politique de déportation et d’extermination d’une grande partie du peuple arménien vivant dans l’Empire. Au total, 1,2 million d’Arméniens périssent lors de ce génocide.

4
Une femme arménienne de Baibourt déportée dans le troisième convoi

Après avoir séparé les hommes du reste du groupe, [les gendarmes] les tuèrent un par un. […] La nuit, nous n’avions pas le droit de nous arrêter dans les villages pour dormir, et nous devions coucher dehors. […] Beaucoup d’entre nous moururent de faim et d’arrêt cardiaque. D’autres, trop faibles, furent abandonnés au bord du chemin. […] Les pires et les plus inimaginables horreurs nous furent réservées sur les bords de l’Euphrate et dans la plaine de l’Erzindjan. La vue de corps mutilés de femmes, de filles et de petits enfants fit frissonner tout le monde. […] Les gendarmes jetèrent dans l’Euphrate tous les enfants de moins de 15 ans qui restaient. Ceux qui nageaient furent immédiatement abattus. […] Entre Erzindjan et Enderesi, les champs et les collines étaient parsemés de cadavres gonflés et noirs qui emplissaient l’air d’une odeur nauséabonde.


Propos d’une femme arménienne anonyme, rapportés par le vicomte Bryce, adressés au secrétariat britannique des Affaires étrangères, 1915.

1
La non-intervention des puissances européennes

Caricature dans le journal Punch, 1895.

Depuis la fin du XIXe siècle, le traitement des minorités arméniennes par l’Empire ottoman est connu des puissances occidentales. Sur cette caricature, parue dans le journal satirique Punch, le Royaume‑Uni hésite à intervenir à cause de considérations économiques, comme le montrent ses poches qui débordent de « revenus turcs ».
Caricature dans le journal Punch, 1895.

3
Des tueries de masse

Corps d’Arméniens abattus durant le génocide, photographie anonyme

Cette photographie est publiée en 1918 par Henry Morgenthau, ambassadeur des États‑Unis à Constantinople en 1916, qui tente – en vain – d’alerter les puissances occidentales sur le génocide des Arméniens.
Corps d’Arméniens abattus durant le génocide, photographie anonyme, v. 1916.

Carte interactive
Télécharger la carte en pdf.

5
Massacres et déportations

Fond de carte
Fond de carte
Empire Ottoman
Régions à fort peuplement arménien
Principaux lieux de résistance
Le génocide
Le génocide texte
Fond de carte texte
Exil des armeniens

2
Les ordres officiels

Principal instigateur du génocide arménien, Talaat Pacha s’enfuit après la guerre en Allemagne où il est finalement assassiné le 15 mars 1921 par un Arménien rescapé du génocide.

« Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l’âge ni du sexe. […] »

« Le gouvernement a décidé d’exterminer entièrement les Arméniens habitant en Turquie. Ceux qui s’opposeront à cet ordre ne pourront plus faire partie de l’administration. Sans égard pour les femmes, les enfants et les infirmes, si tragiques que puissent être les moyens d’extermination, sans écouter les sentiments de la conscience, il faut mettre fin à leur existence. »


Deux télégrammes envoyés par Talaat Pacha, ministre de l’Intérieur, à la direction du parti des Jeunes Turcs d’Alep, septembre 1915.


Quelles sont les modalités et les conséquences du génocide des Arméniens ?

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?