Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


EN DIRECT DU LABO



L’économie expérimentale et l’étude des comportements




Doc. 2
Un exemple d’une expérience grand public


Dans le cadre de la Nuit européenne des chercheurs, organisée en 2015, une expérience a été proposée aux publics présents dans onze villes différentes en France. Près de 2 700 cobayes ont participé à un jeu classique de l’économie expérimentale : la tragédie des communs. Les participants sont amenés à prélever des ressources naturelles renouvelables. Ils doivent décider des quantités qu’ils vont prélever, en remplissant la fiche ci-contre. Une incitation a été intégrée en distribuant des tickets de loterie à chacun en proportion du nombre de poissons pêchés, permettant de simuler les décisions des agents économiques.

Lelivrescolaire.fr

Fiche distribuée aux participants lors de la grande expérience participative de 2015.
Fiche distribuée aux participants lors de la grande expérience participative de 2015.
Voir les réponses

Questions

1. Quel est l’objectif de cette expérience ?

2. Combien de personnes ont participé à cette « grande expérience participative » ?


L'enquête
La démarche expérimentale et ses atouts


Doc. 1
L’économie au laboratoire ?

Point notion

Expérience


Méthode qui permet de reproduire des situations réelles pour tester des comportements ou des phénomènes dans des contextes contrôlés, identifiés et reproductibles.


Protocole


Description des conditions dans lesquels l’expérience doit être effectuée.
Voir les réponses

Questions

1. Quel est l’intérêt de la démarche expérimentale par rapport aux modèles économiques théoriques ?

2. Pourquoi les participants aux expériences bénéficient‑ils d’une rémunération en fonction de leurs décisions ?

3. Décrivez le principe de l’expérience menée par Marc Willinger.


Marie-Claire Villeval (née en 1957) est une économiste française spécialisée dans l’économie comportementale.

L'auteur

Marie-Claire Villeval (née en 1957) est une économiste française spécialisée dans l’économie comportementale.

Elle est l’une des pionnières de la discipline en France. Directrice de recherche au CNRS, elle dirige également GATE-Lab, une plateforme de recherche expérimentale sur les comportements. Elle publie en 2016 un ouvrage intitulé L’Économie comportementale du marché du travail et se voit récompensée pour ses recherches en 2017 par la médaille d’argent du CNRS.

« À l’instar des méthodes utilisées en sciences exactes, ces expériences consistent à reconstituer dans un environnement contrôlé et reproductible, une situation économique dans laquelle l’ensemble des variables est contrôlé par l’expérimentateur », explique Marie-Claire Villeval […]. Afin d’introduire des enjeux monétaires, les participants à ces expériences reçoivent une rémunération qui varie en fonction de leurs décisions. « Ces incitations jouent un rôle essentiel, car elles constituent des encouragements (gains) ou des découragements (sanctions) financiers qui orientent les décisions économiques », indique Marie-Claire Villeval.

[…] Tester des comportements difficilement observables sur le terrain par des enquêtes constitue incontestablement un des atouts de cette méthode. C’est le cas lorsqu’il s’agit d’évaluer nos comportements antisociaux (menteur, corruptible, tricheur), mais aussi notre altruisme, notre aversion aux inégalités, à coopérer ou à contribuer au bien public. Et là encore, les expériences déboulonnent quelques‑uns des présupposés économiques. Lorsqu’un individu est sollicité pour contribuer au financement d’un service collectif dont il profitera, la théorie standard prédit qu’il ne paiera pas, espérant que les autres le fassent à sa place.

Or les expériences ont montré que près de la moitié des individus accepte de contribuer. « Si ces comportements pro sociaux ne sont plus à démontrer, les tests permettent de savoir dans quelles conditions les individus acceptent de contribuer au bien public et jusqu’à quel point ! », souligne Marc Willinger qui a récemment expérimenté une nouvelle taxe écologique. On proposait aux volontaires un seuil de pollution ambiante à ne pas dépasser. S’ils le respectaient, ils en étaient collectivement exonérés, dans le cas contraire, ils devaient tous payer l’intégralité du dommage dû au dépassement. Les résultats ont montré que le seuil n’était jamais dépassé. Ce dispositif a été expérimenté avec succès chez des agriculteurs américains pour réduire l’usage des pesticides.

Carina Louart, « Quand l’économie s’intéresse à nos comportements », Le Journal du CNRS, 9 octobre 2017.

Les résultats
Une surexploitation qui dépend des caractéristiques des personnes


Doc. 1
Une coopération variable selon les personnes ?


Affiche de promotion de la Nuit européenne des chercheurs.
Affiche de promotion de la Nuit européenne des chercheurs.
Voir les réponses

Questions

1. Quels sont les résultats de cette expérience ?

2. Ces résultats confirment-ils l’hypothèse d’une tragédie des communs ?

3. Comment la sociologie peut-elle expliquer les effets de l’âge et du sexe ?

Supplément numérique

Présentation de l'expérience


L’expérience sur la tragédie des communs permet de montrer que les individus ont tendance à surexploiter une ressource dès lors qu’elle est commune, amenant ainsi, à terme, à sa disparition.

Cette expérience permet d’avoir des résultats sur les différents comportements. Les chercheurs observent ainsi que la bonne gestion des ressources communes dépend de l’âge, du sexe, voire des informations dont on dispose sur l’état de la ressource.

Lelivrescolaire.fr
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?