Couverture

Histoire-Géographie 2de

Feuilleter la version papier



























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


COURS 1


1
Des milieux riches à valoriser et à ménager



Chiffres-clés

36 %

des réserves mondiales d’or se trouvent en Afrique australe


8

sites naturels classés au Patrimoine mondial de l’Unesco en Afrique australe


A
D’importantes ressources naturelles

Un ensemble très contrasté de 10 États (Angola, Zambie, Malawi, Namibie, Zimbabwe, Botswana, Mozambique, Afrique du Sud, Lesotho, Swaziland). La région est marquée par la diversité des milieux et des climats : climat tempéré et méditerranéen sud‑africain, à côté de grands déserts chauds et arides (Namibie) et de régions tropicales plus humides comme au Mozambique. Les reliefs sont aussi contrastés.

L’Afrique des mines. La région connaît, depuis la période coloniale, un développement fondé sur les richesses minières et géologiques, du diamant au pétrole en passant par l’or (Doc. 1). Il y a aussi des perspectives de nouveaux gisements (gaz au Mozambique). Cela explique l’extraversion de l’économie, notamment pour l’Afrique du Sud. L’économie dépend du cours des matières premières.

L’Afrique des grandes propriétés foncières. Depuis le XIXe siècle, les économies sont portées par l’exploitation agricole des terres dans une logique coloniale. Les grandes propriétés foncières détiennent la majorité des terres arables, malgré les efforts de réformes agraires. Une part importante de la production est destinée à l’exportation.

Image interactive
Bientôt disponible !

1
La mine de diamants de Jwaneng au Botswana

La mine de diamants de Jwaneng au Botswana

La mine de Jwaneng atteint plus de 500 mètres de profondeur. Il s’agit du site le plus riche en diamants au monde : elle assure à elle seule 15 % de la production mondiale de diamants. Elle est exploitée par Debswana, entreprise wcogérée par le gouvernement du Botswana et le géant sud‑africain du diamant De Beers.

C
Une biodiversité extraordinaire mais menacée

Une nature riche. Le delta de l’Okavango, fleuve endoréique qui se jette en plein désert, au nord du Botswana, abrite une grande variété de mammifères et d’oiseaux et des paysages spectaculaires : il a été inscrit en 2014 au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Une importante pression sur les milieux et les ressources. Le braconnage, la surpêche (à cause de la vente de licences aux pays développés qui viennent pratiquer une pêche industrielle) et la déforestation sont des menaces importantes pour l’environnement.

Des facteurs internes et externes. Le changement des modes de vie conduit à des prélèvements excessifs de matières premières. Mais ces ressources naturelles sont aussi prisées à l’étranger (ivoire en Chine). La mondialisation des échanges les a rendues plus accessibles, donc plus fragiles.


2
Vivre avec la sécheresse

  La métropole du Cap, en Afrique du Sud, a échappé de peu à la catastrophe. Trois ans de sécheresse avaient vidé les barrages qui alimentent la ville en eau. [...] Les restrictions, graduellement augmentées pour atteindre 50 litres par jour par personne, ont obligé les Capétoniens à redéfinir radicalement leur rapport à l’eau. Cinquante litres, c’est peu : une douche de deux minutes, deux chasses d’eau, un peu de vaisselle. « L’eau, c’est la ressource dont on a tous besoin, qui est présente sur la planète depuis des millions et des millions d’années, dans l’exacte même quantité », explique Mustafah Abdulaziz, qui a fait de « l’or bleu » son obsession. [...] « Cette crise a lancé un débat mondial. De plus en plus de villes sont, et seront, confrontées au même problème. » [...]

  Face aux longues queues de gens venus remplir leur bidon à la fontaine dans les quartiers riches, certains ont pensé que tout le monde – enfin ! – était logé à la même enseigne. Les nantis, qui jusque-là arrosaient copieusement leur jardin et remplissaient leur piscine sans réfléchir, se sont d’un coup retrouvés au même niveau que les habitants des Cape Flats, ces townships de la plaine, coincés entre deux montagnes, où les conditions de vie et la criminalité sont les pires d’Afrique du Sud. [...]. « L’enjeu, désormais, est d’apprendre à vivre de manière durable dans un environnement précarisé. »


Adrien Barbier, « La ville du Cap confrontée à une profonde crise de l’eau », Le Monde, 11 septembre 2018

En quoi la diversité des ressources naturelles en Afrique australe est‑elle à la fois une richesse et une source de tensions ?

Parole d’acteur

Les Black Mambas : lutter contre le braconnage

Les Black Mambas : lutter contre le braconnage

En Afrique du Sud, dans le parc naturel du Kruger, la lutte contre le braconnage est prise en charge depuis 2013 par une unité de femmes, les Black Mamba. La mission de cette équipe, entièrement féminine, consiste à patrouiller dans la réserve et à sensibiliser les plus jeunes dans le cadre du programme Bush Baby. Lewyn Maefala est l'une d'entre elle : « La protection de la nature semble encore préoccuper principalement les Sud‑Africains blancs, alors que nous, les Sud‑Africains noirs, devrions nous sentir tout aussi concernés », insiste‑t‑elle. Elles expliquent ce qu’elles font pour lutter contre le braconnage des rhinocéros. « Presque tous les élèves de cette école ont un père ou un oncle braconnier, remarque Lewyn Maefala [...]. »

Par son inégale répartition, l’eau est un des principaux éléments structurants de l’espace sudafricain. 
David Blanchon, géographe

Vocabulaire

  • Aridité : sécheresse importante (précipitations annuelles inférieures à 200 mm).
  • Biodiversité : ensemble des êtres vivants et des interactions qui les unissent.
  • Braconnage : chasse illégale de certaines espèces protégées.
  • Enclavement : situation d’un pays ou d’une région difficile d’accès ou qui n’a pas d’accès à la mer.
  • Endoréisme : fait qu’un cours d’eau ne rejoigne pas la mer mais se jette au milieu des terres.
  • Extraversion : ouverture à l’international ; une économie extravertie dépend de ses exportations.
  • Réforme agraire : processus de redistribution des terres agricoles.

B
L’eau, une ressource vitale en tension

Des bassins fluviaux transfrontaliers cruciaux. Le Zambèze (qui traverse 9 pays), l’Okavango et le Limpopo sont les trois grands fleuves en Afrique australe. Ce sont des réserves hydrauliques vitales qui jouent aussi un rôle majeur dans la production d’énergie hydroélectrique.

Un risque de sécheresse. Le développement économique dans des milieux arides ou secs a accentué la pression sur les ressources en eau. Le Cap a ainsi connu en 2018 une sécheresse très grave et longue (Doc. 2). Il existe aussi des tensions entre l’Afrique du Sud et le Lesotho, État enclavé en son sein et qui est un château d’eau grâce à ses montagnes.

Des tentatives à différentes échelles pour gérer le risque de pénurie d’eau. De grands barrages transfrontaliers ont été construits pour alimenter les pays en eau, comme celui de Kariba, entre la Zambie et le Zimbabwe. Les fleuves sud‑africains sont aussi interconnectés : le pays transfère les eaux des régions bien dotées vers ses centres économiques.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?