Histoire-Géographie-EMC 2de

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
HISTOIRE
Histoire, périodisation, représentation du temps
Thème 1 : Le monde méditerranéen : empreinte de l’Antiquité et du Moyen Âge
Ch. 1
La Méditerranée antique : les empreintes grecques et romaines
Ch. 2
La Méditerranée médiévale : espace d’échanges et de conflits à la croisée de trois civilisations
Thème 2 : XVᵉ-XVIᵉ : un nouveau rapport au monde, un temps de mutation intellectuelle
Ch. 3
L’ouverture atlantique : les conséquences des « grandes découvertes »
Ch. 4
Renaissance, humanisme et réformes : les mutations de l’Europe
Thème 3 : L’État à l’époque moderne : France et Angleterre
Ch. 5
L’affirmation de l’État dans le royaume de France
Ch. 6
Le modèle britannique et son influence
Thème 4 : Dynamiques et ruptures dans les sociétés des XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles
Ch. 7
Les lumières et le développement des sciences
Ch. 8
Tensions, mutations et crispations de la société d'ordres
GÉOGRAPHIE
Thème 1 : Sociétés et environnements : des équilibres fragiles
Ch. 1
Les sociétés face aux risques
Ch. 2
Des ressources majeures sous pression
Thème 2 : Territoires, populations et développement : quels défis ?
Ch. 4
Les défis du nombre et du vieillissement
Ch. 5
Développement et inégalités
Ch. 6
Dynamiques démographiques, inégalités socio-économiques
Thème 3 : Des mobilités généralisées
Ch. 7
Les migrations internationales
Ch. 8
Les mobilités touristiques internationales
Ch. 9
Mobilités, transports et enjeux d’aménagement
Thème 4 : L’Afrique australe : un espace en profonde mutation
Ch. 10
L’Afrique australe : un espace en profonde mutation
EMC
Axe 1
Des libertés pour la liberté
Axe 2
Garantir les libertés, étendre les libertés : les libertés en débat
Axe 3
Droits, libertés et responsabilité
Livret AP
Biographies
Atlas
Chapitre 3
Étude de cas 1

La Soufrière : un milieu volcanique entre protection et valorisation

16 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Introduction
La Soufrière est un volcan actif guadeloupéen, situé à l'ouest de l'île de Basse-Terre. Ce volcan est de type explosif. Il fait partie du Parc national de la Guadeloupe (premier Parc national créé en Outre-mer) en raison de la biodiversité exceptionnelle présente sur ses versants. Il est donc à la fois protégé et mis en valeur.

Quels sont les enjeux de la protection et de la valorisation d'un milieu à risque ?
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
EXCLU. PREMIUM

Guadeloupe

Guadeloupe
Le zoom est accessible dans la version Premium.

  • Superficie : 1 628 km2
  • Population : 429 000 hab.
  • Ville principale : Pointe‑à‑Pitre
  • Chef Lieu : Basse‑Terre
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

A
La mise en valeur d'un milieu volcanique et tropical

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
Image interactive
Un volcan entouré d'une forêt tropicale

Placeholder pour Un volcan entouré d'une forêt tropicaleUn volcan entouré d'une forêt tropicale
1
2
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
Image interactive
Le sommet du volcan et ses fumerolles

Placeholder pour Le sommet du volcan et ses fumerollesLe sommet du volcan et ses fumerolles
1
2
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 3
Le Parc national de la Guadeloupe : une mise en valeur du milieu

Parc national de la Guadeloupe est composé de 21 communes. 15 communes ont une partie de leur territoire en cœur de parc, 16 ont adhéré à la charte.

Résultat de la volonté d'un certain nombre de naturalistes et de scientifiques désireux de protéger et de mettre en valeur les sites les plus prestigieux du massif forestier de la Basse‑Terre, le Parc national de la Guadeloupe [...] assure aujourd'hui la préservation d'écosystèmes extrêmement diversifiés. [...]

Les îlets et la barrière récifale abritent une faune corallienne d'un grand intérêt écologique. Autour de la baie du Grand Cul‑de‑Sac marin, les côtes présentent plusieurs formations littorales humides essentielles au maintien des équilibres naturels. La forêt tropicale de la Basse‑Terre est l'une des mieux conservées des Petites Antilles. Véritable château d'eau, sa protection est primordiale pour le maintien de la qualité de vie des habitants. Sur le toit de l'île se développe une végétation robuste mais sensible. Ces milieux sont le refuge d'une faune rare.
Extrait du site internet du Parc national de la Guadeloupe, 2019
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

B
Protéger le milieu pour permettre sa valorisation

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 4
Plantation sur l'île de Basse‑Terre

Placeholder pour Plantation sur l'île de Basse‑TerrePlantation sur l'île de Basse‑Terre
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Les terres volcaniques sont plus fertiles. La côte au vent (à l'est) est plus humide et moins abrupte que la côte sous le vent (à l'ouest).
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 5
Valoriser le milieu pour le mettre en tourisme

La Soufrière, ou « la vieille dame » selon le surnom que lui a laissé la population locale, est l'un des sites guadeloupéens les plus visités [...]. C'est le point culminant des Petites Antilles avec ses 1 467 mètres d'altitude. Une petite route à partir de Saint‑Claude vous conduira jusqu'au départ du chemin forestier qui mène à l'ancien, devenu inaccessible après le séisme de 2004 (éboulements d'une partie du piton Tarade sur la route). De son sommet, appelé La Découverte, vous pouvez admirer l'un des plus beaux paysages des Antilles, avec au nord la chaîne montagneuse de Basse‑Terre, à l'est Grande‑Terre et tout autour l'ensemble des îles et îlets encerclant la Guadeloupe.
Extrait du site internet de La Soufrière, 2019
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 6
Promouvoir le tourisme à Basse‑Terre

Placeholder pour Office de tourisme de GuadeloupeOffice de tourisme de Guadeloupe
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Office de tourisme de Guadeloupe.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
1. Décrivez le milieu en indiquant les différents éléments naturels qui composent les paysages.

2. Quels critères ont été retenus pour justifier la création du Parc national ?

3. Quelle activité est présentée ici ? Pourquoi les abords du volcan sont-ils prisés ?

4. Quels sont les éléments mis en avant pour favoriser ou justifier le tourisme ?

5. Comment l'agriculture et le tourisme sont-ils conciliés dans le Parc national ?
6.
Changer d'échelle : du local au régional
Citez un autre risque qui pèse sur la Guadeloupe.

7.
Changer d'échelle : du local au national
Quels sont les autres milieux ultramarins protégés ?
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

C
Quand la protection n'est pas conciliable avec la valorisation

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 7
Carte interactive
Le bassin du risque

Cliquez sur un élément de légende ou un titre pour l'afficher ou le masquer
Le bassin du risque est un ensemble géographique soumis à un même phénomène naturel, ici le volcanisme.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 8
Une nouvelle éruption imminente ?

Un frisson parcourt la Soufrière, depuis le lundi 12 novembre 2018 [...]. On le sait : une éruption majeure peut se déclencher à tout moment. Face à cette menace, des scientifiques, de mieux en mieux armés en outils de détection de la moindre activité, veillent au grain et sauront, en temps utile, prévenir les populations du Sud-Basse-Terre les plus exposées... a priori plusieurs semaines avant que le danger soit réel. C'est la tâche des acteurs de l'OVSG-IPGP, l'Observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe – Institut de physique du globe de Paris. Le fait est que des fumerolles s'échappent des cheminées du sommet. Elles sont chimiques et potentiellement dangereuses...

Sur le bord du cratère, on peut distinguer des étendues de terre nue ; l'œuvre des agents toxiques (gaz carbonique et sulfure d'hydrogène), qui brûlent la végétation, toxiques pour les humains, particulièrement les enfants en bas âge. Faute d'information et de signalétique, le tout public peut se promener au sommet du volcan. Ils sont 200 000 à le faire, chaque année. Une fréquentation plus que problématique. L'intoxication dépend de l'orientation du vent, de la dispersion des substances dangereuses et du bon sens des badauds.
Ronan Ponnet, « Soufrière : respecter un périmètre de sécurité ? », Guadeloupe 1ère, 14 novembre 2018
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 9
L'éruption de la Soufrière en 1976

Placeholder pour L'éruption de la Soufrière en 1976L'éruption de la Soufrière en 1976
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
8. Quels sont les espaces les plus exposés au risque volcanique ?

9. Quels risques la Soufrière représente-t-elle pour les populations ?

10. Quels dispositifs ont été mis en place pour prévoir le risque ?
11.
Changer d'échelle : du local au national
Dans quelles autres régions françaises le risque volcanique est-il présent ?

12.
Changer d'échelle : du local au national
Donnez des exemples de limites à la protection et à la valorisation du milieu.
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.