Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Lecture cursive


François Mauriac, Thérèse Desqueyroux (1927)





Couverture Thérèse Desqueyroux
François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, 1927, Le Livre de Poche.

François Mauriac

François Mauriac


(1885 - 1970)

Temps 1 : Au fil de l’œuvre



2. Masques et monstruosité


Temps 2 : Les enjeux du texte


1. Thérèse, une héroïne tragique moderne ?


Photogramme Thérèse Desqueyroux Georges Franju Emmanuelle Riva 1962
Doc. 2
Photogramme du film Thérèse Desqueyroux de Georges Franju, avec Emmanuelle Riva (Thérèse Desqueyroux), 1962.

Affiche Claude Miller 2012 Thérèse Desqueyrouxr
Doc. 6
Affiche de Thérèse Desqueyroux, film de Claude Miller, 2012.
Voir les réponses

1
Texte A
a. Quel rapprochement pouvez-vous opérer entre les sources d’inspiration de Thérèse Desqueyroux et celles de L’Adversaire ?

b. Selon vous, le « drame » de Jean-Claude Romand est-il similaire à celui de Thérèse ?


2
Relisez la première page de Thérèse Desqueyroux. Thérèse existe‑t‑elle ? Expliquez votre réponse.

Affiche Georges Franju 1962 Thérèse Desqueyroux

Doc. 5
Affiche de Thérèse Desqueyroux, film de Georges Franju, 1962.

Éclairage

Dans la pièce de Jean Racine, Phèdre, mariée au héros Thésée, aime en secret son beau-fils, Hippolyte. Lorsqu’elle apprend la mort de Thésée, elle annonce à Hippolyte qu’elle l’aime ; mais cet amour n’est pas partagé. On apprend alors que Thésée est vivant et de retour : paniquée, Phèdre insinue qu’Hippolyte a tenté de la séduire. Furieux, Thésée condamne Hippolyte à la mort et Phèdre se suicide en avouant toute la vérité.

Texte A
François Mauriac raconte qu’il a imaginé le personnage de Thérèse après avoir assisté au procès d’une femme accusée d’avoir empoisonné son mari.

  Je me suis souvenu des dépositions des témoins, j’ai utilisé une histoire de fausse ordonnance dont l’accusée s’était servie pour se procurer les poisons [...]. Les motifs de l’accusée avaient été, en réalité, de l’ordre le plus simple : elle aimait un autre homme que son mari. Plus rien de commun avec ma Thérèse, dont le drame était de n’avoir pas su elle-même ce qui l’avait poussée à ce geste criminel.

François Mauriac, Œuvres romanesques et théâtrales complètes, tome II, 1978, Éditions Gallimard.
Voir les réponses

6
Pourquoi Thérèse et Bernard ont-ils décidé de se marier ?


7
Que provoque chez Thérèse la rencontre de Jean Azévédo ?


8
À partir de quel événement commence-t-elle à empoisonner son mari ?


9
Pourquoi Bernard soutient-il Thérèse lors de l’enquête puis la garde-t-il enfermée ?

Texte B

Ciel ! Que vais-je lui dire et par où commencer ?

Jean Racine, Phèdre, 1677.


Que lui dirait-elle ? Par quel aveu commencer ?

François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, 1927.

Le Soleil The Sun Edvard Munch
Doc. 3
Edvard Munch, Le Soleil, 1911, huile sur toile, 455 × 780 cm, université d’Oslo, Norvège.

Texte D

  Longtemps après ce jour, à Saint-Clair et à B., les gens ne s’entretinrent jamais de ces noces [...] sans rappeler que l’épouse, « qui sans doute n’est pas régulièrement jolie mais qui est le charme même », parut à tous, ce jour-là, laide et même affreuse : « Elle ne se ressemblait pas, c’était une autre personne… » Les gens virent seulement qu’elle était différente de son apparence habituelle ; ils incriminèrent la toilette blanche, la chaleur ; ils ne reconnurent pas son vrai visage.

François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, 1927.
Voir les réponses

19
Doc. 5 et 6
a. Quelle image de Thérèse donne chacune de ces affiches ?


b. Laquelle préférez-vous ? Justifiez votre choix.

Article Petit Journal 24 mai 1906 affaire des chartrons

Doc. 1
Le Petit Journal, 24 mai 1906.
Voir les réponses

3
Le récit ne respecte pas la chronologie. Reconstituez-la.
  • Non‑lieu
  • Mariage de Thérèse
  • Rencontre de Jean Azévédo
  • Naissance de Marie
  • Empoisonnement de Bernard
  • Liberté à Paris
  • Prison familiale
  • Lettres d’Anne


4

a. Qu’est-ce qui déclenche la grande analepse (retour en arrière) du récit ?

b. Quels chapitres cette analepse englobe-t-elle ?


5

a. Quelle est la place de la femme dans la société décrite dans le roman ?

b. En quoi Thérèse est-elle différente ?

Ressource complémentaire


Texte E

  Rien n’est vraiment humiliant pour les êtres incapables d’aimer ; parce qu’il était sans amour, Bernard n’avait éprouvé qu’une sorte de joie tremblante, après un grand péril écarté : ce que peut ressentir un homme à qui l’on révèle qu’il a vécu, durant des années, et à son insu, dans l’intimité d’un fou furieux. Mais ce soir, Bernard avait le sentiment de sa force ; il dominait la vie. [...] Qu’y avait-il d’humiliant à avoir épousé un monstre, lorsque l’on a le dernier mot ?

François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, 1927.

Photogramme Thérèse Desqueyroux Georges Franju Emmanuelle Riva 1962

Doc. 4
Photogramme du film Thérèse Desqueyroux de Georges Franju, avec Emmanuelle Riva (Thérèse Desqueyroux), 1962.

Temps 3 : Adaptations cinématographiques

Voir les réponses

12
Chapitre 8
a. Quelles sont les hypothèses du narrateur pour expliquer le silence de Thérèse lors du premier empoisonnement de Bernard ?

b. Comment Thérèse explique-t-elle son geste ?


13
Chapitre 13
a. Quelles raisons donne-t-elle pour expliquer son crime?

b. En quoi la question posée par Bernard crée-t-elle un retournement du rapport de force ?


14
Texte C
a. Comment le narrateur, Meursault, explique-t-il le meurtre ?

b. Quel lien pouvez-vous faire entre Thérèse et Meursault au sujet de leur crime ?


15

a. Expliquez les différentes étapes qui conduisent Thérèse au crime.

b. Selon vous, est-elle une héroïne tragique ?
Voir les réponses

10

a. Texte B Quel aveu Thérèse prépare-t-elle ?

b. Chapitre 9 Pourquoi l’aveu est-il impossible ?

11
Texte B Qu’est-ce qui rapproche Thérèse de Phèdre ? Aidez-vous de l’Éclairage.
Voir les réponses

16
Texte D
a. Dans les discours rapportés, qui parle ?

b. Pourquoi leur voix est-elle importante dans le roman ?

c. Selon vous, quel est le « vrai visage » de Thérèse ?


17
Chapitre 8
a. En quoi le mariage est-il un moment de basculement ?

b. Relevez d’autres passages qui évoquent le thème du masque.


18
Texte E
a. Selon vous, Thérèse est-elle un monstre ?

b. Et Bernard ?

Texte C

  [L]a sueur amassée dans mes sourcils a coulé d’un coup sur les paupières et les a recouvertes d’un voile tiède et épais. Mes yeux étaient aveuglés derrière ce rideau de larmes et de sel. Je ne sentais plus que les cymbales du soleil sur mon front et, indistinctement, le glaive éclatant jailli du couteau toujours en face de moi. Cette épée brûlante rongeait mes cils et fouillait mes yeux douloureux. C’est alors que tout a vacillé. La mer a charrié un souffle épais et ardent. Il m’a semblé que le ciel s’ouvrait de toute son étendue pour laisser pleuvoir du feu. Tout mon être s’est tendu et j’ai crispé ma main sur le revolver. La gâchette a cédé, j’ai touché le ventre poli de la crosse et c’est là, dans le bruit à la fois sec et assourdissant, que tout a commencé. J’ai secoué la sueur et le soleil. J’ai compris que j’avais détruit l’équilibre du jour, le silence exceptionnel d’une plage où j’avais été heureux.

Albert Camus, L’Étranger, 1942, Gallimard.

Ressource complémentaire

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?