Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

La ruse dans la littérature
P.198

Synthèse


La ruse dans la littérature




La ruse contre la force

  • La ruse repose sur l’intelligence et non sur la force physique. Le rusé profite de la naïveté de son adversaire pour le tromper. C’est pourquoi la ruse est l’arme favorite des plus faibles pour vaincre les puissants.
  • Mettre en scène des ruses permet de se moquer des puissants et du sentiment qu’ils ont d’être supérieurs aux autres. Les histoires montrent que cette trop grande confiance en eux est une faiblesse.
  • Mais la ruse n’est pas réservée aux personnages bons qui se défendent contre des plus forts qu’eux : les mal-intentionnés aussi peuvent s’en servir. D’ailleurs la ruse repose souvent sur un mensonge. Il faut donc toujours s’interroger sur les valeurs morales de la ruse.

La ruse, arme des faibles

Montrer les failles des puissants

Ruse et morale

Les personnages rusés

  • La littérature met en scène de nombreux héros rusés : c’est par la ruse qu’Ulysse triomphe du Cyclope ou que le Chat botté vainc l’ogre. Ce type de personnages est particulièrement présent dans les farces, fabliaux et fables.
  • On peut remarquer que la ruse est souvent incarnée par un renard dans la littérature occidentale : c’est le cas bien sûr dans Le Roman de Renart, dans les Fables de La Fontaine, mais aussi dans des œuvres plus récentes. Par exemple, dans le dessin animé de Walt Disney, Robin des bois (1973), le héros est un renard. Et saviez-vous que Zorro, en espagnol, signifie « renard » ?

De nombreux héros rusés

Le renard, symbole de la ruse
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.