Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

3 - Le présent de l'indicatif : verbes du 3ᵉ groupe et auxiliaires
P.288-289

Fiche conjugaison


3 - Le présent de l'indicatif : verbes du 3ᵉ groupe et auxiliaires





Observer

Voir la correction

Exercice 1

Consigne
Comparez le présent du verbe « être » en latin au présent en français. Que constatez-vous ?

Voir la correction

 
Latin Français
sum
es
est
sumus
estis
sunt
je suis
tu es
il est
nous sommes
vous êtes
ils sont
Voir la correction

Exercice 2

1
Quels verbes appartiennent au 3ᵉ groupe ?

1. Courir.
2. Finir.
3. Agir.
4. Partir.
5. Rugir.



2
Comment avez-vous fait pour les distinguer ?



Voir la correction

Leçon

Les auxiliaires

Être et avoir sont à la fois des verbes, avec leur propre sens (J’ai un livre.), et des auxiliaires, qui servent d’outil pour construire un temps composé (J’ai lu.).
Être Avoir
je suis
tu es
il/elle est
nous sommes
vous êtes
ils/elles sont
j’ai
tu as
il/elle a
nous avons
vous avez
ils/elles ont

(Pour une vue synthétique de toute la conjugaison voir p. 343- 347)

Quelques verbes très irréguliers à connaitre

  Aller Faire Dire Savoir Devoir
je
tu
il/elle
nous
vous
ils/elles
vais
vas
va
allons
allez
vont
fais
fais
fait
faisons
faites
font
dis
dis
dit
disons
dites
disent
sais
sais
sait
savons
savez
savent
dois
dois
doit
devons
devez
doivent

Les verbes du 3ᵉ groupe

f6c0301

REMARQUE
: Certains verbes perdent une lettre de leur radical lorsqu’ils sont conjugués au singulier (suivreje suis)

(Voir p. 286 pour la formation du présent des verbes du 1er groupe)

Vérifier

Voir la correction

Exercice 3

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Dans ces deux phrases, le verbe « avoir » est employé de la même manière.

J’ai un chien.
J’ai grandi.







2
Il y a beaucoup de verbes irréguliers dans le 3ᵉ groupe.







3
Tous les verbes en -re se conjuguent de la même manière.







4
« Vouloir » et « savoir » se conjuguent de la même manière.







Voir la correction

S'exercer

Voir la correction

Exercice 4

Consigne
Pour chaque verbe, indiquez l’infinitif et dites à quelle personne il est conjugué (plusieurs réponses possibles dans certains cas).

1. Peux.
2. Accueille.
3. Descends.
4. Vais.
5. Ris.
6. Croyez.
7. Viennent.
8. Doit.

Voir la correction
Voir la correction

Exercice 5

1
Complétez les terminaisons.

1. À quelle heure repren-on le train ?
2. Est-ce que tu veu m’accompagner ?
3. Tu sai ce que tu fai.
4. Il di qu’il souffr beaucoup.
5. Tu ouvr la porte? Je ne peu pas prendre mes clés.
6. Il cueill une rose et la lui offr.
7. Si l’on recou les voiles, est-ce qu’on résou le problème ?
8. Ce tableau vau plus que ce que tu croi.

2
Réécrivez ces phrases en mettant les sujets au pluriel. Vous remplacerez « on » par « nous ».



Voir la correction
Voir la correction

Exercice 6

Consigne
Écrivez les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif.

1. Je (repeindre)  ma chambre.
2. Tu (reprendre)  du café ?
3. Il (résoudre)  le problème très facilement.
4. Je (craindre)  d’être punie.
5. La nouvelle (se répandre)  très vite.
6. On vous (rejoindre)  dans dix minutes.
7. Est-ce que tu (attendre)  depuis longtemps ?
8. Qu’est-ce que tu (sous-entendre) ?
Voir la correction
Voir la correction

Exercice 7

Consigne
Écrivez les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif.

1. Je (prendre)  mes jumelles et j’(apercevoir)  un chamois, gambadant sur les rochers.
2. Lya s’(endormir)  dans les bras de son père.
3. Je (teindre mes cheveux en rouge pour la rentrée.
4. (Vouloir) -tu m’accompagner au cinéma ?
5. Je (devoir)  partir tout de suite.
Voir la correction

Écrire

Voir la correction

Exercice 8

1
Repérez les verbes conjugués.



2
Réécrivez ce texte au présent de l’indicatif.



Voir la correction

Le quatrième jour de sa marche, il se sentit tel-lement incommodé de l’ardeur du soleil et de la terre échauffée par ses rayons qu’il se détourna de son chemin pour aller se rafraichir sous des arbres qu’il aperçut dans la campagne. Il y trouva, au pied d’un grand noyer, une fontaine d’une eau très claire et coulante. Il mit pied à terre, attacha son cheval à une branche d’arbre, et s’assit près de la fontaine, après avoir tiré de sa valise quelques dattes et du biscuit.


D’après A. Galland, Les Mille et Une Nuits, 1704.

Ex. 8 Une fontaine

Ex. 8 Une fontaine

Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.