Français Terminale Bac Pro

Nouveau programme limitatif disponible !
Consultez en avant-première notre cahier de 50 pages sur "Rythmes et cadences de la vie moderne : quel temps pour soi ?"
Le programme limitatif
2024-2027
Temps objectif et temps perçu
2024-2027
Prendre son temps, perdre son temps, gagner du temps
2021-2023
Art du jeu et jeu des arts
Th. 1
La fiction au service d’une réflexion sur l’Homme
Th. 2
Science, technique et défis de société
Th. 3
La littérature pour dire le monde
Th. 4
Littérature, sciences et éthique
Méthode Bac
Langue
Annexes
Révisions
Programme limitatif - Séquence 1
Lecture 1/3

Jeu et plaisir

Module 1 • De quoi parle-t-on ?

13 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Comment définir le jeu ? Qu'est-ce que jouer ?

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Texte

Dans son ouvrage, Francine Ferland s'intéresse au rôle du jeu dans le développement d'enfants en difficulté. Elle élabore un « modèle ludique » dans lequel le plaisir est moteur de l'apprentissage et de l'épanouissement.

Quand on pense « jeu », la première caractéristique qui nous vient à l'esprit est fort probablement l'aspect plaisant de cette activité. Avec raison d'ailleurs, puisque le plaisir est une composante essentielle du jeu. Sans le plaisir, le jeu n'existe pas. Cette caractéristique est l'une des seules qui fassent l'unanimité dans les différentes théories tentant de cerner le phénomène du jeu. Comme l'affirme Epstein-Zau (1996), le plaisir est le moteur de toute action ludique, alors que le déplaisir entraîne d'emblée une autocensure de l'exploration et freine l'activité de l'enfant. Parce que le plaisir est présent dans le jeu, l'enfant se trouve incité à poursuivre son activité et même à y mettre davantage d'effort. Selon Ellis (1973), ce plaisir associé au jeu tire sa source de certaines caractéristiques propres à la situation ludique : la nouveauté, l'incertitude et le défi, défi qui doit cependant être considéré comme surmontable par l'enfant. Attiré par la nouveauté, l'enfant découvre grâce au jeu le plaisir de braver l'incertitude et de relever le défi. Dans le jeu, tout peut arriver puisque rien n'est réglé à l'avance ; la curiosité est éveillée et entraîne l'enfant vers la découverte du plaisir intrinsèque du jeu.

Jeu et découverte
Le jeu permet à l'enfant de donner un sens à une situation et d'approfondir la compréhension qu'il en a. Cette découverte du monde par le jeu a des effets évidents sur l'évolution des habiletés de l'enfant. Comme le mentionne Reilly (1974), l'enfant y développe un savoir-faire expérientiel1 qu'il pourra utiliser dans la vie quotidienne. Il y découvre quels sont les objets, les personnes, les événements qui l'entourent et quels rapports ils entretiennent entre eux. À partir de cette connaissance des règles qui régissent son monde environnant, il pourra développer des stratégies d'action – les siennes – lui permettant de composer avec l'inconnu et avec les diverses situations de la vie. Il apprend alors à interagir avec les objets et les personnes. Sanders, Sayer et Goodale (1999) ont aussi démontré qu'en jouant l'enfant acquiert des habiletés qui l'aideront à composer avec les situations qui se présentent, jetant ainsi les bases d'un comportement adaptatif qui lui sera utile sa vie durant. Ainsi, par le jeu, l'enfant découvre le monde dans le plaisir et il développe ses stratégies d'action et d'adaptation.
Francine Ferland
Le Modèle ludique, Presses de l'Université de Montréal, 2003.

1. Lié à l'expérience.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Francine Ferland

Placeholder pour Francine FerlandFrancine Ferland
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Ergothérapeute et professeure émérite de l'Université de Montréal, elle mène ses recherches sur le jeu et le développement de l'enfant.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Textes numériques

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Questions
1. Selon Francine Ferland, d'où vient le plaisir du jeu ? Racontez une expérience de jeu au cours de laquelle vous avez éprouvé ce plaisir. Retrouvez-vous les mêmes caractéristiques ?

2. Selon cette chercheuse, en quoi le jeu est-il nécessaire à l'enfant ?
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.