Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Quelle influence du diplôme sur le salaire et l’embauche ?
P.132-133

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

DOSSIER 2


Quelle influence du diplôme sur le salaire et l’embauche ?





Découvrir
Doc. 1

Une hiérarchie des métiers ?


Une hiérarchie des métiers ?

Une hiérarchie des métiers ?

Une hiérarchie des métiers ?

Une hiérarchie des métiers ?
Voir les réponses

Questions

1. Classez les salaires gagnés par ces travailleurs du plus élevé au plus bas ?
  • Igor
  • Hugo
  • Karima
  • Michelle


2. Les différences de salaires entre ces travailleurs s’expliquent-elles par l’importance des services qu’ils rendent à la société ?

3. Sélectionnez, pour chacun d’eux, son niveau d’études.

  • Igor :
  • Karima:
  • Hugo :
  • Michelle :

  • Puis, cherchez à expliquer le classement de la question 1.
    Voir les réponses

    Doc. 2

    Un diplôme pour une rémunération plus élevée ?




    Les entreprises demandent du travail et du capital en raison de leur productivité. Mais les facteurs ne sont pas gratuits et les producteurs comparent bien entendu ce que les facteurs rapportent (la productivité) et ce qu’ils coûtent. Le coût du travail comprend l’ensemble des rémunérations versées aux travailleurs sous diverses formes (salaires, primes, honoraires) et des cotisations aux différents régimes de sécurité sociale. Dans le discours théorique et dans ce qui suit, on regroupe la totalité du coût du travail sous le terme de « salaire ».

    […] Si le salaire réel payé pour une heure dépasse la productivité réelle de cette heure de travail, l’entreprise perd de l’argent et renonce à utiliser cette heure de travail. En revanche si la productivité horaire est supérieure au salaire réel horaire, le profit s’améliore et l’employeur est incité à utiliser davantage de travail.


    Jacques Généreux, Introduction à l’économie, Le Seuil, 2017.
    Voir les réponses

    Questions

    1. Quels sont les coûts que doit supporter l’entreprise quand elle emploie un salarié ?

    2. À quelle condition l’entreprise embauchera-t-elle un salarié ?

    3. Expliquez pourquoi le diplôme est censé accroître la productivité et la qualification du travailleur.
    Voir les réponses

    Ne pas
    confondre

    • Qualification d’un travailleur
      Aptitudes, compétences d’un travailleur qui lui permettent de réaliser efficacement une tâche donnée.

    • Qualification d’un emploi
      Compétences nécessaires pour occuper un emploi.

    Doc. 3

    Un diplôme de grande école pour de meilleures conditions d’emploi ?




    Avec 9 diplômés sur 10 en activité moins de 6 mois après leur diplomation1, le taux net d’emploi des diplômés des grandes écoles atteint son plus haut niveau depuis 2010 selon l’enquête Insertion 2018 de la Conférence des grandes écoles. Sur la promotion 2017 interrogée en 2018, le taux […] d’emploi à 6 mois s’élève à 89,4 %, contre 86,5 % dans l’enquête précédente. Ce taux atteint 96,9 % pour la promotion 2015 (24 à 27 mois après la sortie de l’école). Autre fait marquant : 62 % des étudiants de la promotion 2017 ont été embauchés avant même l’obtention de leur diplôme. Un taux qui n’avait jamais été atteint […]. En 2018, le salaire brut moyen annuel des jeunes diplômés (des grandes écoles) à l’entrée dans la vie active enregistre une hausse sensible en France en atteignant les 34 122 € contre 33 625 € en 2017 (hors primes) et 38 225 € avec primes (37 998 € en 2017).


    Olivier Rollot, « L’emploi des jeunes diplômés au top ! », Le Monde.fr, 26 juin 2018.


    1. Obtention du diplôme.
    Voir les réponses

    Questions

    1. Décrivez la situation des diplômés des grandes écoles lorsqu’ils entrent sur le marché du travail, en l’illustrant avec des données.

    2. Comment expliquer que « 62 % des étudiants de la promotion 2017 ont été embauchés avant l’obtention de leur diplôme » ?
    Voir les réponses

    Point notion

    Taux d'emploi

    Pourcentage d’individus d’une population donnée qui a un emploi.



    Doc. 4

    Les meilleures rémunérations vont-elles toujours aux plus diplômés ?



    Les meilleures rémunérations vont-elles toujours aux plus diplômés ?

    Les meilleures rémunérations vont-elles toujours aux plus diplômés ?


    Les meilleures rémunérations vont-elles toujours aux plus diplômés ?

    Voir les réponses

    Questions

    1. Les trois personnes dont il est question ici sont‑elles très diplômées ?

    2. Pour chacune d’entre elles, comment expliquer leur haut niveau de revenu ?
    Voir les réponses

    Je m'auto-évalue

    Recopiez et complétez avec les termes suivants : capital, coût, embauche, salaire.

    Quand un individu choisit de faire une année d’études supplémentaire, il compare le de cette année avec la hausse de qu’il escompte gagner grâce à cette année supplémentaire. Ainsi, les études s’apparentent à un investissement en humain. Elles améliorent aussi les conditions d’ .
    Voir les réponses

    Je fais le point

    Un niveau d’études élevé améliore la qualification et la productivité d’un travailleur, et lui permet donc d’espérer un salaire plus élevé. On s’aperçoit cependant que cette relation n’est pas toujours valable : le salaire peut s’expliquer par d’autres facteurs que le diplôme, comme la rareté de la compétence.

    Utilisation des cookies
    En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
    Pour plus d’informations, cliquez ici.