L'ESSENTIEL


Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent‑ils ?




Les notions à connaître

Abus de position dominante

Comportement d’une entreprise qui utilise son pouvoir de marché pour imposer aux consommateurs des tarifications excessives, une limitation de leur choix de consommation, ou pour empêcher le développement de concurrents.

Barrières à l’entrée

Éléments qui empêchent l’entrée de concurrents sur un marché. Elles peuvent avoir des origines techniques, juridiques, ou être dues à l’innovation.

Coûts fixes

Coûts qui ne varient pas en fonction de la quantité produite. Ce sont, par exemple, les coûts liés à la recherche et développement.

Dilemme du prisonnier

Modèle théorique se penchant sur les stratégies des agents économiques. Il montre notamment l’intérêt d’une entente entre entreprises en oligopole.

Duopole

Situation dans laquelle il n’y a que deux entreprises présentes sur un marché.

Entente

Situation où des entreprises sur un marché en oligopole se concertent pour réduire les quantités fournies, pour se répartir le marché et/ou pour proposer un prix supérieur au prix concurrentiel.

Faiseur de prix

Capacité d’un agent économique à agir sur les prix (en anglais price maker). C’est le contraire de preneur de prix.

Fusions et acquisitions

Opérations par lesquelles des entreprises se rapprochent pour ne former qu’une seule entité.

Monopole

Situation dans laquelle une entreprise est seule sur son marché. Un monopole peut être naturel, institutionnel ou d’innovation.

Oligopole

Marché sur lequel il existe un nombre fini et réduit de producteurs.

Politique de la concurrence

Ensemble de mesures visant à contrôler les fusions et acquisitions, à empêcher les ententes illégales et à interdire les abus de position dominante. Ces politiques ont pour objectif de permettre une concurrence élevée, favorable aux consommateurs.

Pouvoir de marché

Capacité d’une entreprise à agir sur les prix ou les quantités sur le marché. Dans le cas où un producteur a un pouvoir de marché, il est faiseur de prix.


3
Quel est l’intérêt d’une entente pour des entreprises en oligopole ?

  • Un marché en oligopole est caractérisé par un faible nombre d’entreprises. Ces dernières peuvent être amenées à se livrer une concurrence féroce pour gagner des parts de marché. Par exemple, elles peuvent être poussées à baisser toujours plus leurs prix : on parle de « guerre des prix ». Cependant, la théorie économique montre qu’elles peuvent, encore plus, avoir intérêt à former des ententes, ou cartels.
  • Ce choix entre guerre des prix et entente peut être étudié à l’aide du dilemme du prisonnier. C’est un modèle (ou « jeu ») qui part de la situation suivante : deux criminels complices sont arrêtés et interrogés séparément. Celui qui reconnaît sa culpabilité et celle de son complice se voit accorder une remise de peine, alors que celui qui se tait est lourdement condamné si son complice le dénonce. Si personne n’avoue, les deux criminels subissent une peine légère. D’un point de vue collectif, la situation la plus avantageuse est celle où aucun des deux ne reconnaît sa culpabilité, mais, au niveau individuel, chacun a intérêt à dénoncer l’autre. Pour aboutir à la meilleure situation pour les deux criminels, il faut qu’ils aient passé un accord au préalable.
  • Il en va de même pour des entreprises en oligopole : au niveau collectif, la meilleure situation pour elles est d’éviter la guerre des prix, mais au niveau individuel, ne pas se lancer dans un conflit de ce type peut conduire à des pertes. La seule possibilité d’éviter la guerre des prix est alors de s’entendre. (→ voir dossier 3)

1
Quelles sont les sources d’un pouvoir de marché ?

  • Dans le modèle du marché en concurrence, les offreurs comme les demandeurs sont preneurs de prix. En réalité, les agents (en particulier les producteurs) peuvent avoir un pouvoir de marché et être faiseurs de prix.
  • Ce pouvoir de marché peut provenir de l’existence d’un nombre limité d’offreurs pour un produit. Le cas le plus évident est celui de l’entreprise en monopole. Une telle situation peut résulter de la présence de barrières à l’entrée, qui empêchent les concurrents de tenter de prendre des parts de marché à l’entreprise en situation de monopole. Ainsi, des décisions juridiques, des raisons techniques (l’innovation par exemple) ou financières (importance des coûts fixes) peuvent créer de telles barrières.
  • Dans tous les cas où la concurrence est réduite, il y a un risque que les producteurs détiennent un pouvoir de marché. C’est donc le cas sur les marchés en oligopole. Parmi ces marchés, le duopole, caractérisé par la présence de seulement deux producteurs, est un cas spécifique.
  • Sur ces marchés, le pouvoir de marché peut aussi résulter d’une entente entre entreprises. Ces dernières peuvent s’accorder pour se partager le marché, éviter une « guerre des prix », ou encore coordonner leurs stratégies de recherche et développement. Le plus souvent, ces ententes sont illégales. (→ voir dossier 1)

4
Quel est le rôle des politiques de la concurrence ?

  • Pour lutter contre les entraves à la concurrence, des politiques de la concurrence sont mises en place. Elles peuvent se faire à l’échelle d’un pays (en France, par exemple, par l’Autorité de la concurrence) ou au niveau international (dans l’Union européenne, par la Commission européenne).
  • Ces politiques ont trois axes : le contrôle des fusions et acquisitions (ou contrôle des concentrations), qui vise à éviter que ces opérations ne conduisent à une disparition de la concurrence, la lutte contre les ententes illicites et celle contre les abus de position dominante.
  • Ces politiques visent à restaurer la concurrence, et donc à augmenter le surplus des consommateurs. (→ voir dossier 4)

2
Le monopole, exemple type de la concurrence imparfaite

  • Une entreprise est en monopole lorsqu’elle n’a pas de concurrent direct sur son marché. Les situations de monopole ont trois origines possibles.
    • On parle de monopole naturel sur un marché où les coûts fixes sont très élevés. Dans ce cas, l’entreprise ne peut pas être concurrencée, car il ne serait pas rentable pour ses concurrents potentiels de devoir amortir ces coûts (exemple de la SNCF).
    • Le monopole d’innovation est celui qui est obtenu par l’entreprise qui propose un nouveau produit. (→ voir En théorie) Dans ce cas, l’entreprise évince ses concurrents par l’innovation. Ce monopole est souvent temporaire (Google se rapproche de cette situation concernant les moteurs de recherche).
    • Le monopole institutionnel (ou légal) est dû à une décision administrative. Pour des raisons de sécurité ou de service public, une entreprise (publique ou privée) se voit confier un monopole (exemple de La Poste). (→ voir dossier 2)
  • Le monopole est faiseur de prix. Il peut proposer des prix plus élevés qu’en situation de concurrence, quitte à réduire les quantités vendues.
  • L’équilibre du monopole aboutit à un prix plus élevé et des quantités échangées plus basses qu’en situation de concurrence. On dit alors que cette situation conduit à une perte de surplus pour la collectivité, appelée « perte sèche », qui peut se représenter graphiquement. (→ voir TD 1)

Supplément numérique

Attention aux notions


Ne pas
confondre

Oligopole et cartel

  • L’oligopole désigne un marché sur lequel il n’y a qu’un faible nombre de producteurs.
  • Ces producteurs sont, a priori, en concurrence les uns avec les autres. Toutefois, ils peuvent parfois s’entendre pour limiter cette concurrence : on parle alors de « cartel ».

Comprendre
le lien

Pouvoir de marché et faiseur de prix

Dans le modèle de concurrence, les agents sont preneurs de prix et n’ont aucun pouvoir de marché. À l’inverse, dans les situations de concurrence imparfaite, les producteurs ont un pouvoir de marché. Cette expression désigne en fait leur capacité à agir sur les prix et les quantités vendues. Le fait d’être faiseur de prix est donc une conséquence de leur pouvoir de marché.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?