Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Et ensuite ?
P.61

ET ENSUITE ?


Vers la terminale





À l’issue de ce chapitre, vous savez tout (ou presque) sur les marchés imparfaitement concurrentiels. Ces connaissances peuvent être prolongées :
  • par une interrogation sur la façon dont les innovations jouent sur la croissance économique et sur les politiques qui peuvent les favoriser ;
  • par une réflexion sur le rôle des firmes multinationales et leur influence sur les règles de la concurrence, ainsi que par une discussion autour des liens entre politique de la concurrence et politique industrielle ;
  • par la mise en évidence de la façon dont la politique de la concurrence a joué un rôle dans la mise en place d’un marché commun.

Une reconstitution de la machine à vapeur de James Watt, qui a été une innovation majeure et a permis la révolution industrielle

Pour aller + loin


À lire

  • Jacques Généreux, Économie politique, 2. Microéconomie, Hachette, 2008 (5e éd.).
    Un livre de référence pour commencer en économie. En s’attachant à rester accessible, l’auteur présente l’essentiel des questions autour des marchés et explique les représentations graphiques (notamment celle sur le monopole).

À consulter

  • Le site de l’Autorité de la concurrence
    Le site de l’institution française chargée de la régulation de la concurrence. On y retrouve facilement les dernières décisions de l’autorité et les motivations de chacune d’entre elles. Une mine d’or pour trouver des exemples de marchés imparfaitement concurrentiels !

  • Le site de la Commission européenne
    L’institution présente sa politique de la concurrence en s’appuyant sur des exemples concrets, concernant des produits de la vie quotidienne.

À écouter


Pour jouer


À voir

  • Dessine-moi l’éco, « L’État doit-il interdire les monopoles et les oligopoles ? », 2018.
    Une vidéo ludique et pédagogique sur les motivations et les limites de la politique de la concurrence. En un peu plus de trois minutes, l’essentiel est dit dans un format accessible à tous !



  • Rien de personnel, de Mathias Gokalp, 2008.
    Dans une grande entreprise, le lancement d’un nouveau produit donne lieu à une soirée festive. Sauf qu’il n’y a aucun nouveau produit : la soirée est en fait une expérience pour tester le personnel. Mais pour quelle raison ? L’entreprise va-t-elle être vendue ? Ce film permet de comprendre les conséquences humaines des opérations de rachat d’entreprise et l’attachement que peuvent avoir les salariés à leur entreprise.

Affiche du film Rien de personnel, de Mathias Gokalp, 2008
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.