Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

George Washington, premier président des États-Unis d’Amérique
P.198-199

POINT DE PASSAGE 3
DIFFÉRENCIATION



George Washington, premier président des États‑Unis d’Amérique





Riche propriétaire virginien, soldat lors de la guerre de Sept Ans (1756‑1763), George Washington est nommé général des armées américaines par le Congrès en 1775. Menant avec habileté les troupes américaines jusqu’à la fin de la guerre d’Indépendance, il devient un héros national. Après avoir dirigé la Convention de Philadelphie qui se charge de rédiger la Constitution, il devient, en 1789, le premier président des États‑Unis. Il quitte le pouvoir en 1797 et s’éteint en Virginie en 1799.

George Washington

Comment George Washington fonde‑t‑il de nouvelles pratiques de gouvernement ?



Plan de Washington

1
La construction d’une nouvelle capitale

Bien qu’un district fédéral ait été prévu par la Constitution pour être le « siège du gouvernement », il n’est pas réellement fondé avant le Residence Act (juillet 1790), qui en détermine la taille (pas plus de 26 km2) et le lieu (« sur la rivière Potomac »). Ses frontières sont établies en mars 1791.
La ville prend le nom de « Washington » dès septembre 1791.
La construction de la ville est néanmoins retardée par des difficultés de financement, en particulier pour les monuments institutionnels (le Capitole pour le Congrès et la Maison Blanche pour la Présidence). Washington devient le siège effectif du gouvernement en 1800.


First Bank of the United States

2
Création de la First Bank of the United States (1791)

Alexander Hamilton (1755‑1804), premier secrétaire du Trésor, propose la création d’une banque nationale en décembre 1790. Le 25 février 1791, George Washington signe le Bank Bill fondant la banque nationale des États-Unis.

3
L’institution de Thanksgiving

En septembre 1789, les deux chambres du Congrès demandent que soit rendue grâce à Dieu (Thanksgiving). Malgré des controverses sur la liberté religieuse, cette demande fait l’objet d’une proclamation présidentielle.

Les deux chambres du Congrès m’ont demandé « de recommander au peuple des États-Unis une journée d’action de grâce et de prière en public » […]. Je recommande le jeudi 26 novembre prochain […], afin que nous puissions tous nous unir pour rendre nos sincères et humbles remerciements [à Dieu] pour la protection du peuple de ce pays, pour les multiples miséricordes et les interpositions favorables de sa providence, que nous avons connues au cours et à la fin de la dernière guerre, pour le grand degré de tranquillité, d’union et d’abondance dont nous avons joui depuis.


George Washington, Proclamation du 3 octobre 1789.

L’administration fédérale

4
L’administration fédérale

Entre août et septembre 1789, George Washington crée les principaux ministères et met en place la Cour suprême des États-Unis. De gauche à droite, on voit George Washington, Henry Knox (secrétaire de la Guerre), Alexander Hamilton (secrétaire au Trésor), Thomas Jefferson (secrétaire d’État) et Edmund Randolph (procureur général).

5
Le testament politique de Washington

Il est nécessaire d’établir des contrôles réciproques quant à l’exercice du pouvoir politique, en le divisant et en le distribuant parmi plusieurs dépositaires, en faisant de chacun le gardien du bien commun contre des invasions conduites par les autres. Cela a été bien souligné par des expériences, anciennes et modernes, certaines conduites dans notre pays et sous nos propres yeux. […] Si, dans l’opinion du peuple, la distribution ou l’organisation des pouvoirs semble particulièrement mauvaise, qu’on les corrige par un amendement, comme la constitution le permet. […] Développez les institutions visant à diffuser la connaissance. Plus un gouvernement donne du poids à l’opinion publique, plus il est essentiel que cette opinion publique soit éclairée. […] La grande règle de conduite que nous devons observer vis-à-vis des pays étrangers consiste à étendre nos relations commerciales mais à avoir le moins de liens politiques possible avec eux. L’Europe a de nombreux intérêts que nous ne partageons pas, ou très peu. Elle est engagée dans de nombreux conflits, dont les causes ne nous concernent pas. Il semble donc, par conséquent, très peu sage de nous impliquer par des liens artificiels dans les vicissitudes de sa politique, dans les combinaisons et les affrontements de ses amitiés et de ses rivalités. Notre situation éloignée et distante nous invite et nous permet de suivre un autre chemin. […] Notre vraie politique est de rester détachés de toute alliance permanente avec quelque partie du monde que ce soit.


George Washington, Discours d’adieu, 17 septembre 1796.

À la maison Blanche

Questions

Voir les réponses

Étudier un acteur historique

1. Nommez les outils de gouvernement développés par George Washington pour renforcer l’État. (Doc. 1, 2 et 4)
2. Relevez les grands principes politiques de George Washington. (Doc. 3 et 5)

3. Expliquez pourquoi George Washington défend une politique isolationniste. (Doc. 5)


Faire un bilan

4. Répondez à la problématique :

Parcours 1
sous la forme d’une carte mentale. Vous pouvez utiliser l'outil Mindomo.

Parcours 2
sous la forme d’un développement construit d’une dizaine de lignes.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.